Ville de Paris

Évènement

La place des femmes dans le jazz - Conférence de Joëlle Léandre

Le jeudi 8 décembre 2022
La Médiathèque musicale de Paris et le Conservatoire à rayonnement régional de Paris vous propose une série de conférences sur la place des femmes dans le jazz. La contrebassiste Joëlle Léandre est la première invitée de ce cycle.
Joëlle Léandre, née à Aix-en-Provence en 1951, est une contrebassiste française et compositrice. Elle est également improvisatrice.
Son rayonnement est international. Ses activités de créatrice et d’interprète, tant en solo qu’en ensemble, l’ont conduite sur les plus prestigieuses scènes européennes, américaines et asiatiques.
Outre-Atlantique, elle a travaillé avec Merce Cuningham, Morton Feldman, John Cage, qui lui a dédié ses œuvres, tout comme Giacinto Scelsi, Philippe Fénelon, Philippe Hersant, Steve Lacy, José Luis Campana, Betsy Jolas, Aldo Clementi…
A l’aise avec l’Orchestre comme en musique contemporaine, elle s’est produite avec l’Itinéraire, l’Ensemble InterContemporain et l’ensemble 2E2M.
Elle a également collaboré avec les plus grands noms du jazz et de l’improvisation, comme Derek Bailey, Anthony Braxton, George Lewis, Evan Parker, Irene Schweizer, William Parker, Barre Phillips, Pascal Contet, Steve Lacy, Lauren Newton, Peter Kowald, Urs Leimgruber, Mat Maneri, Roy Campbell, Fred Frith, John Zorn, Mark Naussef, Marilyn Crispell, India Cooke…
Une quarantaine de compositeurs ont composé pour son instrument, certaines partitions lui sont dédiées.
Au chapitre de la danse contemporaine, elle est sollicitée par des chorégraphes et danseurs tels que Yano, Dominique Boivin, Mathilde Monnier, Elsa Wolliaston, Josef Nadj.
Joëlle Léandre a enregistré plus de 210 disques.
Son livre, A voix basse, est une somme d’entretiens avec Franck Médioni (éditions MF, 2008). Ce livre a fait l’objet d’une version anglaise chez Kadima (Israël).
Elle a été nommée Chevalier de l’Ordre National du Mérite et tout récemment également nommée Chevalier des Art et des Lettres.
Joëlle Léandre reçoit en 2019 de l’Académie Charles Cros la distinction « In Honorem » pour son parcours artistique et sa carrière.
Mise à jour le 28/09/2022

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations