Professionnels de la nuit

Service
Mise à jour le 03/04/2024
Concert au Trois Baudets
Exploiter un bar ou une discothèque, organiser un événement festif requiert un haut niveau de qualification. Les responsabilités sont importantes et multiples au sein d’un système réglementaire complexe.
Des syndicats, organisations professionnelles, associations et institutions peuvent vous accompagner dans la gestion de votre projet.

Se faire accompagner par un syndicat ou une organisation professionnelle

Les syndicats et organisations professionnelles du secteur accompagnent leurs adhérents dans la mise en œuvre de la réglementation et des bonnes pratiques.

Ils les informent sur l’offre de formations accessibles pour leurs équipes, sur les partenaires mobilisables pour le développement de leurs projets. Ils les représentent auprès des institutions et les accompagnent en cas de litiges.
Le rôle d'un syndicat professionnel est d'assurer la défense collective et individuelle de ses adhérents - le principe est d'être toujours disponible, toujours à l'écoute, et savoir désamorcer les situations compliquées et parfois conflictuelles. Ce qui est un atout professionnel et personnel incontournable.

S’informer auprès des institutions

Retrouvez les infos ou contacts des principales démarches à entreprendre…

Organiser un événement

Mieux gérer son événement : s’organiser, communiquer, se former, gérer les consos, penser à la sécurité…

Trouver un lieu

Pour vous aider à trouver un lieu : les appels à projets urbains, les renouvellements de concessions, l’occupation du domaine public…

Promouvoir mes événements

La Ville de Paris et les organismes de tourisme peuvent relayer vos événements…

Améliorer et valoriser l'accessibilité

En France, près d'une personne sur 5 est ou sera en situation de handicap au cours de sa vie. La Ville de Paris souhaitant promouvoir une vie nocturne inclusive et accessible à toutes et tous, vous trouverez dans cette rubrique des informations pour améliorer et valoriser l’accessibilité de votre lieu ou événement.

S'informer

Se référencer

Pour les personnes en situation de handicap, sortir peut devenir un vrai problème sans savoir si le lieu sera accueillant et adapté. Il est donc important de communiquer précisément sur le niveau d’accessibilité de son établissement ou de son événement.
  • La plateforme nationale Accès Libre vous permet de référencer votre lieu et décrire son niveau d’accessibilité. Cette description est très utile pour les personnes en situation de handicap car elle leur donne la possibilité d'évaluer à l'avance l'accessibilité de votre lieu en fonction de leur type de handicap, avant même de se rendre à l'événement.
  • Les quartiers d’accessibilité augmentée (QAA) sont des « zones d'exemplarité » permettant à toute personne, quelle que soit sa situation, de se déplacer facilement à Paris et d'avoir accès aux services et commerces dans un périmètre dit du « quart d'heure ». Si votre établissement se situe dans un QAA, vous pouvez vous faire référencer et accompagner : écrire à [nuit puis paris.fr après le signe @]ahvg@cnevf.se[nuit puis paris.fr après le signe @]

  • L’application MyParisjetaime développée par Paris Je t’Aime – Office de Tourisme, référence les établissements accessibles autour de soi.

Se faire accompagner :

  • Dans le cadre d’une convention de partenariat, la Ville de Paris et le Centre National de la Musique accompagnent des exploitants de discothèques et de salles de musiques actuelles par le cofinancement de leurs projets de travaux de mise aux normes (acoustique, accessibilité, isolation phonique) et l’évolution des équipements dans le cadre de la transformation écologique.
  • Le Fonds territorial d’accessibilité a été lancé par le gouvernement pour soutenir la mise en accessibilité des établissements recevant du public (ERP) de catégorie 5. Les ERP privés de type N (restaurants et débits de boissons) sont éligibles sur l’ensemble du territoire national. Un arrêté préfectoral permet aux ERP parisiens de type L (salles de spectacles) et P (salles de danses) de bénéficier également de ce Fonds.
  • L'Afdas, l’opérateur de compétences des secteurs de la culture, des industries créatives, des médias, de la communication, des télécommunications, du sport, du tourisme, des loisirs et du divertissement, propose des guides, formations ou audits pour agir en faveur du handicap.
  • L’AKTO, l’opérateur de compétences des secteurs de la sécurité, des cafés, des hôtels, des restaurants, de la propreté, du commerce de gros et du travail temporaire propose également des formations à destination des entreprises de ces secteurs, dont des formations pour des établissements plus accessibles.
  • Vous pouvez télécharger le guide sur l’accessibilité événementielle réalisé par l’association Aditus.

Organiser des événements écoresponsables

Pour être écoresponsable, un événement doit préserver voire mettre en valeur l’environnement, mais également être socialement et économiquement positif.

Vous trouverez toutes les informations concernant la transition écologiste de la vie nocturne sur la page dédiée nuits parisiennes : aides, conseils et solutions pour passer au vert.

Gérer les conduites à risques

Faire la fête n’est pas sans risque : consommation d’alcool ou de drogues, risques auditifs, risques routiers…

  • Fêtez Clairs, le dispositif parisien de prévention des conduites à risques en milieux festifs, vous propose un accompagnement, des formations, des stands de prévention pour sensibiliser votre public, le tout encadré par une charte. Fêtez Clairs traite aussi bien de la consommation d’alcool, de drogues illicites, de risques sexuels, auditifs et routiers. Contact : Franck Moulius - [franck.moulius puis anpaa.asso.fr après le signe @]senapx.zbhyvhf@nacnn.nffb.se[franck.moulius puis anpaa.asso.fr après le signe @]
La Ville de Paris réalise des campagnes de sensibilisation des noctambules concernant l’hyperalcoolisation, les nuisances sonores, la propreté et le harcèlement que vous pouvez relayer auprès de votre public :

Prévenir les discriminations

La sélection à l’entrée des établissements peut entraîner des discriminations prohibées par la loi…

En 2017, le Kiosque Infos Sida Toxicomanie et le dispositif Fêtez Clairs ont réalisé un dépliant pour sensibiliser les noctambules sur les discriminations dans les soirées ainsi qu’une affiche à destination du personnel des discothèques pour objectiver les situation de discrimination lors de la sélection à l’entrée.
Télécharger le dépliant
Télécharger l’affiche
En 2013, la Préfecture de Police a réalisé la campagne « Paris la nuit sans discriminations » qui a permis de clarifier l’application de la loi à la sélection des client.e.s à l’entrée des établissements de nuit.
Télécharger la plaquette de la campagne.

Le guide pour les membres du Réseau parisien de repérage des discriminations (Répare) répertorie des associations qui ont des permanences juridiques pour accueillir les victimes et qualifier juridiquement les situations. Plus d’informations : qqpg-ercner@cnevf.se[ddct-repare puis paris.fr après le signe @]

Vous pouvez également prendre contact avec des associations spécialisées pour obtenir des conseils, outils, formations, etc.

Réduire les nuisances sonores et les risques auditifs

Le bruit généré par les activités nocturnes peut troubler le sommeil et la tranquillité des riverains, ce qui a des conséquences sur la santé. La diffusion de musique amplifiée peut par ailleurs créer des dommages auditifs parmi les membres de votre équipe et de votre clientèle. Il est possible de réduire les nuisances sonores : insonorisation, sensibilisation des clients…
  • Les Pierrots de la Nuit, le dispositif parisien de prévention des nuisances sonores, vous propose un accompagnement et des outils pour sensibiliser votre public au respect des riverains.
  • Le Réseau en Île-de-France (RIF) vous accompagne pour réduire les risques auditifs liés à la diffusion de musique amplifié. Le RIF est membre du réseau AGI-SON.
  • AGI-SON a développé un ensemble d'outils pour une bonne gestion du son : fiches pratiques, infos sur les formations, coopérative d'achat, etc. L'association met également à disposition des préconisations concernant l'application du Décret Son.
Les syndicats et organisations professionnelles peuvent vous mettre en contact avec des acousticiens spécialisés.

  • La Ville de Paris réalise des campagnes de sensibilisation des noctambules concernant l’hyperalcoolisation, les nuisances sonores, la propreté et le harcèlement que vous pouvez relayer auprès de votre public : la nuit est à tous !

Lutter contre les violences sexistes et sexuelles

La nuit les comportements se désinhibent ce qui peut entraîner des actes de harcèlement sexuel…

La Ville de Paris a réalisé la campagne harcèlement, stop ! Ensemble réagissons. Vous pouvez vous procurer les flyers et affiches de la campagne pour vos établissements en faisant la demande par mail : ahvg@cnevf.se[nuit puis paris.fr après le signe @].

Vous pouvez également prendre contact avec des associations spécialisées pour obtenir des conseils, outils, formations, etc.

La santé des professionnels de la nuit

Travailler dans le monde de la nuit comporte un certain nombre de risques pour la santé qu’il est possible de réduire…

S’engager contre la grande exclusion

Le Carillon permet aux commerces de s’engager contre la grande exclusion en proposant gratuitement des produits et services aux personnes en situation précaire : repas et cafés suspendus, services à rendre tels que charger un portable, papoter autour du café….
Les commerces du réseau affichent un label qui permet à tout le monde de les identifier, et notamment les personnes en situation de précarité qui, grâce à cet autocollant, savent qu’elles seront reçues comme n’importe quel client.

Contact

[nuit puis paris.fr après le signe @]ahvg@cnevf.se[nuit puis paris.fr après le signe @]