Ouvrir la recherche
Service

Comment organiser une réception ou participer à un événement

Mise à jour le 19/10/2020
Toutes les modalités pour organiser ou participer à un événement à Paris.

Organisateurs, adoptez la charte écoresponsable parisienne

Parce que nous devons, ensemble, passer d’une société du jetable à une société du durable, la municipalité parisienne propose une Charte pour inciter les concepteurs et organisateurs d’événements à développer des pratiques les plus respectueuses du public et de son environnement.

Location de lieux de prestige et salles municipales

Les salons de l'Hôtel de Ville à votre disposition

La mairie de Paris loue ses vastes salons de réception pour accueillir des événements privés «dont l'image et les valeurs respectent les exigences de la Ville», tels que réceptions ou défilés de mode.
Les tarifs de la location des salons IIIe République sont calculés «sur la base des prix pratiqués par des équipements parisiens de prestige, de surface et de capacité d'accueil équivalents», comme les grands musées municipaux, l'Opéra Garnier ou le musée du Louvre.

L'Hôtel de Lauzun loue également ses salons

L’Hôtel de Lauzun, situé 17 quai d’Anjou, sur la rive nord de l’Île Saint-Louis dans le 4e arrondissement, a été construit au milieu du XVIIe siècle par Charles Gruyn et doit son nom au duc de Lauzun qui y résida de 1682 à 1685.
Cet hôtel particulier, qui hébergea notamment Théophile Gautier et Charles Baudelaire, est propriété de la Ville de Paris depuis 1928.
Les salons situés dans l’aile nord, partie dite noble de l’Hôtel de Lauzun, sont un exemple remarquable de la décoration des XVIIe et XVIIIe siècles. Ils peuvent être mis temporairement à disposition de tiers en contrepartie de la perception d’une redevance.
A noter

Les salons de l’Hôtel de Ville et de l’Hôtel de Lauzun ne peuvent être loués par des particuliers.

Organiser un événement au stade Charléty

Le stade Charléty est ouvert à la location pour des opérations associatives et d’entreprises ainsi que pour des tournages.
Doté de quatre salles modulables prestigieuses et d’une infrastructure fonctionnelle (office traiteur et vestiaires), le stade Charléty est le lieu idéal pour organiser tous vos événements : réunions, séminaires, cocktails dînatoire, assemblées générales, salons, lancements de produit, etc.
Le stade Charléty est aussi disponible pour la réalisation de vos tournages (films, publicités, etc.) et séances photos. Le Terrain d'Honneur, les gradins, les vestiaires ou encore les coursives vous permettront de reconstituer une atmosphère sportive et/ou collective.
Nous mettons également à votre disposition tous les équipements techniques nécessaires pour répondre à vos demandes les plus spécifiques : connexion WiFi gratuite, écran de projection, TV plasma, vidéo projecteur, rétroprojecteur, régie son, micro, mobilier de bureau, paper board, etc.

Un large éventail de salles ouvertes toute l’année

Salle de Conférences
  • Surface : 150 m2.
  • Capacité d'accueil maximale : 100 personnes (configuration cocktail).
Salon d'Honneur
  • Surface : 150 m2.
  • Capacité d'accueil maximale : 100 personnes (configuration cocktail).
  • Terrasse et grande baie vitrée avec vue panoramique sur le stade de 20 000 places.
Salle de Presse
  • Surface : 350 m2.
  • Capacité d'accueil maximale : 250 personnes (configuration cocktail).
Salle Charpy
  • Surface : 2 200 m2.
  • Capacité d'accueil maximale : 1 400 personnes.
Contacts
Pour tout complément d’information concernant la location de salles, vous pouvez contacter les équipes du stade Charléty :
  • Par téléphone : 01 44 16 60 22
  • Par fax : 01 44 16 60 27

Les Trois Baudets

S'élevant entre Pigalle et Blanche, à l'angle du boulevard de Clichy et de la rue Coustou, Les Trois Baudets se love derrière la façade Art déco d'un immeuble, au carrefour des légendes du 18e arrondissement de Paris. Un lieu unique, dédié à la chanson francophone.

Au CENTQUATRE

Le CENTQUATRE a été rendu entièrement modulable pour vous permettre d'imaginer l'organisation d’événements de tout type :
  • Salons, congrès, lancements de produit
  • Séminaires d’entreprises, réunions
  • Soirées de gala, cocktails
  • Événements artistiques (concerts, défilés de mode…)

Le Théâtre du Châtelet

Après plus de deux ans et demi de travaux, le Théâtre du Châtelet vous accueille dans des lieux rénovés et entièrement équipés. Avec une capacité de 2000 invités, en plein cœur de la capitale, sa terrasse et son toit vous offriront une vue imprenable de Paris et des monuments de la ville. Un lieu mythique et historique pour accueillir vos cocktails, soirées, séminaires, conventions ou pour tout autre évènement, contactez :
[privatisation puis chatelet.com après le signe @]cevingvfngvba@pungryrg.pbz[privatisation puis chatelet.com après le signe @]
01 40 28 28 61

Lieux de prestige dans les parcs et jardins municipaux

Vous êtes une entreprise ? Vous pouvez louer certains lieux prestigieux situés dans les parcs et jardins de la Ville.

Parc de Bagatelle (16e)

Ce joyau racheté par la Ville de Paris en 1905 est célèbre pour sa roseraie. Lieu exceptionnel où tous les styles de l’art des jardins se côtoient.
L’orangerie a une capacité d’accueil variable de 200 à 400 personnes. Buffets, dîners, concerts peuvent être envisagés selon les aménagements.
Les locations ont lieu entre le 16 mai et le 14 octobre.
Conférences, débats, projections, dîners, réceptions peuvent être organisés toute l’année sauf exposition.
Entrée des invités : route de Sèvres-à-Neuilly, Bois de Boulogne, 75016 Paris

Orangerie de Bagatelle

Orangerie et ses alentours immédiats (240 m²), du 15 mai au 15 octobre (sauf pendant les festivals de musique classique)
  • 12 000 € pour une demi-journée
  • 15 000 € pour une journée
(temps de montage et de démontage inclus)

Parc André-Citroën (15e)

Réalisation majeure de la fin du XXe siècle, le parc André-Citroën, déroule jusqu’à la Seine sa grande pelouse et parmi ses jeux d’eau, il offre une succession de jardins aux ambiances contrastées.
La serre de l’orangerie d’une surface de 625 m² peut accueillir en période estivale environ 600 personnes pour des expositions, des cocktails, des réunions, des conférences, des défilés de mode.
La surface se réduit à 350 m² en période hivernale. Du 15 mai au 15 octobre, vous profiterez des plantes qui passent l’hiver à l’abri.
Entrée des invités : rue de la Montagne-de-la-Fage, Paris 15e

Serre de l'Orangerie

  • 12000 € pour la demi-journée
  • 15000 € pour la journée
(temps de montage et de démontage inclus)

Jardin d'Agronomie tropicale (12e)

Pavillon d’Indochine

  • Grande salle 110 m²
  • Petite salle 90 m²
  • 5000 € pour la demi-journée
  • 6000 € pour la journée
(temps de montage et de démontage inclus)

Parc Floral de Paris (12e)

Les pavillons 18 et 21

  • 400 m² (400 places debout)
  • 3000 € pour une demi-journée
  • 6000 € pour une journée
(temps de montage et de démontage inclus)

Delta

  • 2000 m² (1 500 personnes assises)
  • 7000 € pour une demi-journée
  • 9000 € pour une journée
(temps de montage et de démontage inclus)

Archipel des berges de Seine Niki-Saint-Phalle (7e)

  • 2500 € pour une demi-journée
  • 4000 € pour une journée
(temps de montage et de démontage inclus)

Contact

Direction des Espaces verts et de l’Environnement de la Ville de Paris

Courriel : [deve-locations puis paris.fr après le signe @]qrir-ybpngvbaf@cnevf.se[deve-locations puis paris.fr après le signe @]

Organiser une réception dans un musée parisien

Les quatorze musées de la Ville de Paris, gérés par l’établissement public Paris Musées, réunissent des collections exceptionnelles par leur diversité et leur qualité, les premières de France après celles de l’État. Ils proposent de privatiser leurs espaces.

Proposer une œuvre artistique à une édition de Nuit blanche

Nuit Blanche est un évènement gratuit, ouvert au plus grand nombre, privilégiant la création contemporaine sous toutes ses formes, lors d’un parcours mettant en scène l’espace public revisité par les artistes.
En 2019, Nuit Blanche aura lieu à Paris dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 octobre sous la direction artistique de Didier Fusillier Lors de chaque édition, des projets artistiques sont associés à la manifestation dans le cadre de la programmation OFF. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez présenter un projet artistique jusqu’au 30 avril au plus tard.

Demande d’occupation temporaire du domaine public (y compris les parcs et jardins) pour organiser une manifestation festive, sportive, culturelle, associative, etc.

La demande doit être adressée :
  • soit par courrier à : Mairie de Paris – Direction de l'information et de la communication Département de l’occupation du domaine public – Hôtel de Ville – 75196 PARIS RP,
  • soit par courriel à : rirarzragf@cnevf.se[evenements puis paris.fr après le signe @] (format pdf uniquement).

La demande doit comporter les éléments suivants :
  • une lettre d'intention signée précisant le nom et les coordonnées des organisateurs, ainsi que l’identité de la structure (association, société – fournir le n° de SIRET ou le n° RNA…),
  • la nature et le descriptif de l'opération,
  • le site pressenti,
  • les dates et horaires prévus de la manifestation, les dates de montage et de démontage des installations,
  • le plan d'implantation des structures, la fiche technique des structures,
  • un estimatif du public attendu.
Selon la nature de l'opération, des éléments complémentaires pourront être demandés.
Les demandes finalisées doivent être adressées au minimum 2 mois avant la date prévue de la manifestation, afin de permettre l’instruction technique du projet.

En parallèle, la demande doit être adressée à la Préfecture de Police, de préférence par courriel à [pp-cabinet-sdc-belvp-manif puis interieur.gouv.fr après le signe @]cc-pnovarg-fqp-oryic-znavs@vagrevrhe.tbhi.se[pp-cabinet-sdc-belvp-manif puis interieur.gouv.fr après le signe @], ou par courrier à : Préfecture de Police – service du cabinet – bureau de la voie publique - 9 boulevard du Palais - 75195 PARIS Cedex 04.

Sur la base de la demande finalisée, il est procédé à une instruction du projet, préalable à la délivrance d’une autorisation éventuelle.

Quelques renseignements à connaître avant d’adresser sa demande :

1. Les manifestions promotionnelles pour un produit, une marque ou une société ne sont pas envisageables sur le domaine public de la Ville de Paris.
2. Les occupations temporaires du domaine public à des fins commerciales (telles que les brocantes, vides-greniers, marchés de Noel, ventes ponctuelles, extensions de boutiques…) sont soumises au paiement d’une redevance conformément aux tarifs votés par le Conseil de Paris.
3. Toute manifestation événementielle doit respecter les dispositions relatives à la publicité telles que fixées par le Code de l’environnement et par le règlement municipal de publicité.
4. Les manifestations événementielles organisées dans les bois et espaces verts doivent respecter les règlements municipaux correspondants.

5. Les manifestations revendicatives et les manifestations déambulatoires (défilés, fanfares…) relèvent exclusivement de la Préfecture de Police. La demande doit être adressée uniquement à cette autorité ([pp-cabinet-sdc-belvp-manif puis interieur.gouv.fr après le signe @]cc-pnovarg-fqp-oryic-znavs@vagrevrhe.tbhi.se[pp-cabinet-sdc-belvp-manif puis interieur.gouv.fr après le signe @]).

6. La Ville de Paris peut délivrer des autorisations d’occupation domaniale pour l’installation de cirques, notamment sur la pelouse de Reuilly (12e) et sur la pelouse de Saint Cloud (16e). Ces installations sont alors assujetties au paiement d’une redevance fixée par délibération du Conseil de Paris.
7. La Ville de Paris n’intervient pas dans les espaces dépendant de l’État (jardin des Tuileries, jardin des Plantes, jardin du Luxembourg, parc de la Villette, parvis du centre Beaubourg, partie haute du Trocadéro dite esplanade des Droits de l’homme, etc…). La demande doit être adressée directement au gestionnaire concerné.

Stationnement à l'occasion d'un événement

Si votre demande nécessite l’occupation d'une ou plusieurs places de stationnement, utilisez le service ci-dessous
Pour en savoir plus sur la procédure de demande et les tarifs, suivez le lien ci-dessous

À faire ou ne pas faire sur le domaine public de voirie

Le demandeur s’engage à respecter ou faire respecter les obligations et interdictions suivantes :

Obligations

  • se pourvoir auprès du Préfet de Police de toutes les autorisations nécessaires ;
  • maintenir les voies pompiers libres d’accès en cas d’interventions urgentes ;
  • maintenir les ouvrages municipaux constamment accessibles aux agents des services municipaux ou concédés et protégés des dégradations, sur ou sous la voie publique en bordure de l'espace occupé ;
  • répartir les installations et véhicules techniques sur une emprise enclose et gardée à la diligence du demandeur; protéger par des barrières pleines le stockage des éléments durant le montage et le démontage ;
  • mettre en place des platelages pour répartir les charges des installations envisagées (450kg/m²) ;
  • respecter le code de la route et les règles de circulation pour la mise en place des structures. Ne pas interrompre la circulation et respecter les cheminements piétons, passages piétons et vélos. Aucune dérogation à ces dispositions ne sera tolérée sans accord obtenu préalablement au cours d’une réunion sur place réunissant les services de voirie, de la préfecture de police et de la police urbaine de proximité ;
  • maintenir le cheminement des piétons et des personnes à mobilité réduite en toutes circonstances, y compris durant le montage et démontage, en laissant un passage d’au moins 1,80 m. Les éléments en saillie devront être implantés à 2,20 m du sol ou être détectables à la canne par un élément bas permettant aux déficients visuels de repérer leur présence et de les contourner ;
  • maintenir en permanence le libre accès aux équipements de la rue (arrêt bus, sanisettes…) pour les piétons et les personnes à mobilité réduite.
  • stationner les véhicules selon les règles, sur des emplacements réservés à cet usage, et en aucune façon sur les trottoirs, terre-pleins, pistes cyclables, ou stations Vélib’ et Autolib’ ;
  • en cas de pose de dais : le laisser ouvert latéralement pour ne pas gêner la circulation des piétons sur le trottoir. Un passage d'au moins 1 m 80 devra rester libre en permanence ;en cas de pose de banderoles : respecter un gabarit de 6 m au-dessus de l'axe de la chaussée pour permettre le passage des véhicules des pompiers.
  • rendre le site propre sous peine de verbalisation.

Interdictions

  • aucun tapis collé, posé sur le trottoir, ou recouvrant les ouvrages des concessionnaires ;
  • aucun marquage à la peinture (ou à la bombe « craie » ), ou collage sur le revêtement de voirie (tout nettoyage sera facturé à l’organisateur) ;
  • aucun mât ou motif décoratif sur la voie publique sans autorisation spéciale ;
  • aucun élément de sonorisation sur les supports d'éclairage public et de signalisation; ni câbles électriques sur les cheminements piétons ;
  • aucune fixation dans les revêtements existants;
  • aucune structure masquant la signalisation verticale horizontale et tricolore. Produire au préalable une note de calcul de stabilité et l’avis sans observation d’un bureau de contrôle agréé. Produire une notice technique de l’installation électrique et l’avis sans observation d’un bureau de contrôle agréé ;
  • aucun accrochage sur les supports d'éclairage public et de signalisation, sur les garde-corps, sur les appuis de fenêtres ainsi que sur les descentes d'eau pluviale des immeubles (article 3 de l’ordonnance N°72 16722 du 20 novembre 1972 de M. le Préfet de Police.

À destination des associations : modalités d’occupation de l’espace public dans le contexte COVID 19

La Ville de Paris tient à permettre et faciliter l’occupation de l’espace public, en accompagnant les actions et les projets des associations. Cette fiche pratique a ainsi pour objectif de les accompagner dans leurs démarches pour les aider à mener à bien leurs activités.
Elle présente la conduite à tenir par les structures face à l’évolution de l’épidémie de COVID 19 sur le territoire et les procédures et pratiques à mettre en œuvre.
Ces recommandations seront amenées à évoluer en fonction des consignes et recommandations nationales.
Il est ainsi recommandé, suivant les activités :
  • De faire respecter strictement les obligations édictées par l’État en matière de port du masque
  • De prévoir un lieu pour se laver les mains ou de la solution hydro-alcoolique
  • De mettre en place une organisation permettant de respecter 1m de distance minimum entre les personnes. Les lieux et activités devront garantir le respect des règles de distanciation physique et adapter leur activité pour réduire les temps de contacts
  • De délimiter physiquement (rubalise, barrières …) l’espace occupé si la jauge dépasse le nombre maximum de personnes autorisées rassemblées dans l’espace public.
  • De définir une capacité maximale d’accueil en simultané.
  • D’organiser un cheminement afin de respecter la distanciation physique
  • De procéder à des affichages visibles sur site des gestes barrières (affiche jointe)
  • De définir un périmètre (par l’installation de barrières ou la pose de rubalise) afin de bien définir un périmètre d’occupation distinct de la voie publique
  • Les personnes présentant de symptômes ne pourront pas participer aux activités. Vous veillerez à les orienter.
Toute demande d’autorisation d'occupation de l’espace public précisera que la structure a pris connaissance des recommandations contenues dans les prescriptions nationales.
Un contact référent sera mentionné dans la demande.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.