Ouvrir la recherche
Service

Jardiner sans pesticide

Mise à jour le 19/05/2021
Dès les années 1990, la Ville de Paris s’est engagée dans la démarche zéro phyto. L’utilisation des produits phytosanitaires chimiques a progressivement été abandonnée au profit de méthodes de gestion plus respectueuses de l’environnement et de la santé, bien avant les obligations réglementaires qui s’imposent aujourd’hui*. En 2019, les particuliers aussi ont dû abandonner l’utilisation de ces produits et cela concernera bientôt l’ensemble des utilisateurs publics, comme privés. C’est bon pour la biodiversité, l’environnement et votre santé.

La réglementation

La loi Labbé interdit depuis 2017* l'utilisation des produits phytosanitaires chimiques par les collectivités pour l'entretien des espaces verts et la voirie. Les particuliers sont aussi concernés par cette loi, car depuis le 1er janvier 2019, ils ne peuvent plus acheter, utiliser et stocker ces produits.
En janvier 2021, le gouvernement a pris un nouvel arrêté qui entrera en vigueur le 1er juillet 2022. L’interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires chimiques sera étendue à la plupart des espaces publics et privés (campings, cimetières, espaces de copropriétés ou de bureaux, etc.) et concernera tous les utilisateurs.
* Depuis le 1er janvier 2017, la loi interdit aux gestionnaires publics l’usage des produits phytosanitaires chimiques pour l’entretien des voiries, espaces verts, promenades et forêts. Cette même loi a été étendue en 2019 aux particuliers.

Les pratiques

À Paris, nous jardinons sans pesticide

Les jardiniers de la Ville généralisent ces bonnes pratiques dans les espaces verts depuis de nombreuses années. Les matières actives les plus dangereuses ont été proscrites dès 1995. La gestion écologique des espaces verts publics s’est développée.
Depuis 2008, plus aucun produit phytosanitaire chimique n’est utilisé sur l’espace public (trottoirs, pieds d’arbres) et dans les espaces verts.
Le plan biodiversité 2018-2024 de Paris, adopté en mars 2018, a pour but de développer cette démarche, notamment au travers de l’action 22 qui vise à généraliser la démarche « zéro phyto » et encourager la gestion écologique des espaces verts sur l’ensemble du territoire parisien.

Plus de 90 % des jardins publics labellisés « ÉcoJardin »

La labellisation ÉcoJardin a débutée en 2012 à Paris. Ce label national, valorise la gestion écologique exemplaire des espaces verts en interdisant notamment le recours à tout produit phytosanitaire dangereux pour la santé humaine ou pour l'environnement. En respectant le référentiel du label, les équipes s’inscrivent dans une dynamique de réflexion et d’amélioration continue des pratiques favorables à la biodiversité.

Les cimetières, en zéro phyto depuis 2015

Dans ces espaces où les herbicides étaient auparavant beaucoup employés pour gérer la végétation spontanée, la démarche zéro phyto a été progressive et a permis d’aboutir à un bon équilibre entre enjeux environnementaux et usages.
Une allée enherbée, plantée et semée du cimetière parisien d'Ivry
Allée enherbée du cimetière parisien d'Ivry
Christophe Noël / Ville de Paris

Un engagement dès la production

Le centre de production horticole de la Ville de Paris, bien que non concerné par la réglementation, est lui aussi pleinement engagé dans la démarche. Il pratique par exemple dans ses serres de production,les lâchers d’auxiliaires, telles que les larves de chrysopes ou de coccinelles, qui permettent de réguler les populations d'insectes ravageurs qui peuvent causer des dégâts sur les cultures, comme les pucerons et les cochenilles.Cet engagement dans une démarche de production écoresponsable, respectueuse de l’environnement et de ses salariés a été valorisé en 2020 avec l’obtention du label Plante Bleue.

Des solutions naturelles utilisées en dernier recours pour protéger les végétaux

En cas d’urgence, la Ville a exceptionnellement recours à des solutions à base de microorganismes ou de composés minéraux d’origine naturelle et compatibles avec l’agriculture biologique. Elles peuvent être employées ponctuellement pour protéger les 3 300 ceps de vignes du mildiou et de l’oïdium, lutter contre la pyrale du buis ou encore préserver une collection du Jardin botanique de Paris.

Agir avec tous les Parisiens

À Paris, les deux tiers des espaces verts appartiennent à d’autres acteurs publics que la Ville (Jardin des Tuileries, Sénat, Ministères, etc.) et à des propriétaires privés (bureaux, copropriétés, hôtels, etc.).
À compter du 1er juillet 2022, l'interdiction d'utiliser ces produits sera étendue à la plupart de ces espaces publics comme privés et concernera l'ensemble des utilisateurs, dont les professionnels privés**.
** Entrée en vigueur le 1er juillet 2022 de l'arrêté du 15/01/2021, interdisant l’usage des produits phytopharmaceutiques (hors produits de biocontrôle, produits qualifiés à faible risque et produits autorisés dans le cadre de l’agriculture biologique) dans les propriétés privées à usage d’habitation, y compris les espaces extérieurs, les hôtels et établissements assimilés, les cimetières et columbariums, les jardins familiaux, les parcs d’attraction, les zones accessibles au public dans les zones destinées au commerce et activités de services, les voies d’accès privées, les espaces verts et les zones de repos sur les lieux de travail (sauf exceptions), les zones à usage collectif des établissements d’enseignement, les établissements de santé, y compris leurs espaces verts, les maisons d’assistants maternels, les équipements sportifs, les aérodromes.

Zéro phyto : les particuliers également concernés !

Depuis le 1er janvier 2019, la réglementation nationale interdit la vente et l'utilisation de produits phytosanitaires chimiques aux particuliers. Avec cette gestion « zéro phyto », on protège notre santé,la biodiversité et l’environnement !
Pour en savoir plus sur les pratiques de jardinage « zéro phyto », rendez-vous à la Maison du jardinage, dans le parc de Bercy (12e), ou consultez nos conseils de végétalisation.

Vous aussi, apprenez à jardiner bio !

Que vous jardiniez en intérieur, sur votre balcon, en rebord de fenêtre, en jardin partagé ou grâce au permis de végétaliser, vous aussi devez jardiner naturellement en protégeant la biodiversité, l’environnement et votre santé.

Comment jardiner sans pesticides ?

Animations pour apprendre les bonnes pratiques

Des animations organisées à la Maison du jardinage et des cours à l'école du Breuil sont organisées tout au long de l'année. Découvrez les dates dans l'agenda Que faire à Paris et le site Internet de l'école.

Flyer pédagogique : pour sensibiliser ses voisins et découvrir des recettes "maison"

Découvrez les bonnes pratiques et des recettes maison à pulvériser sur les plantes pour lutter contre les indésirables et les maladies fongiques.

Tutoriels vidéos

Découvrez comment nourrir vos plantations naturellement, des recettes et des astuces pour lutter contre les indésirables sans produits chimiques et comment jardiner avec la biodiversité et l'aide des petits auxiliaires naturels du jardin.

Les préparations végétales : macération, infusion, décoction

Alternatives naturelles, ces 3 préparations végétales aux principes actifs croissants sont utilisées comme insecticide ou fongicide sur les plantes d’intérieur comme d’extérieur.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Engrais naturels

Pour des plantes sans carences, plus résistantes, moins sujettes aux attaques, quelques astuces simples pour enrichir le sol des végétaux en pot ou en pleine terre.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Recettes et astuces contre les indésirables

Sans risque pour l’environnement et la santé, des trucs et préparations naturelles faciles pour lutter contre la prolifération des indésirables des plantes d’intérieur comme d’extérieur.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Accueillez les auxiliaires décomposeurs

Pour une bonne terre dans un jardin, laissez cloportes, fourmis et vers de terre faire leur travail de décomposeur !

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Accueillez les auxiliaires pollinisateurs

Pour que vos plantes fructifient, installez des gîtes à insectes, offrez des lieux de ponte et de nourrissage (prairie, zone de friche).

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Accueillez les auxiliaires prédateurs

Rien de mieux dans un jardin que crapauds, hérissons, orvets, coccinelles, libellules, oiseaux pour limiter les ravageurs (escargots, limaces, pucerons, chenilles, moustiques..) qui composeront leur repas. Offrez-leur un gîte (nichoir, tas de bois, mare…).

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Comment les serres d'Auteuil luttent contre les ravageurs

En bonus des tutos, voici un retour sur les méthodes utilisées aux serres d'Auteuil pour lutter contre les insectes qui menacent leurs collections. Au programme de ce live, des méthodes prophylactiques (taille, bassinage…), des méthodes mécaniques (pièges mécaniques et à phéromones) et un lâché d’insectes auxiliaires de culture (insectes prédateurs et parasitoïdes).

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Une page dédiée à la végétalisation de Paris

Pour plus de conseils pédagogiques et pour obtenir des fiches pratiques pour jardiner sans pesticides, visitez la page Comment participer à la végétalisation de la ville.
Vous y trouverez également des informations sur tous les types de projets de végétalisation, comment obtenir votre permis de végétaliser, trouver un jardin partagé et vous informer sur tout ce qui touche à la végétalisation urbaine.

Où jeter ses pesticides ?

Pour votre santé et pour l’environnement, pensez à déposer vos pesticides au Trimobile et dans les déchetteries habilitées. Ils seront retraités et éliminés dans les meilleures conditions pour la planète.

Le Trimobile près de chez vous

Le Trimobile est un dispositif qui permet aux habitants d'un quartier de déposer leurs petits encombrants. Il peut accueillir vos pesticides. Des agents de la mairie de Paris sont présents sur place, de 9h à 13h.
Cliquer sur le bouton ci-dessous pour découvrir le calendrier de passage du Trimobile dans votre quartier.

Les déchetteries acceptant les pesticides

  • Espace tri Poterne des Peupliers (13e) : 8 rue Jacques Destrée sous la bretelle de sortie du périphérique
  • Espace tri Quai d’Issy (15e) : voie AD15 sous l’échangeur du périphérique Quai d’Issy
  • Espace tri Porte de la Chapelle (18e) : 17-25 avenue de la Porte de la Chapelle
  • Espace tri Porte de Pantin (19e) : 5 bis place de la Porte de Pantin
  • Espace tri Porte des Lilas (20e) : 11, rue Paul Meurice
Cliquer sur le bouton rouge ci-dessous pour découvrir leurs horaires d'ouverture




Vous ne trouvez pas l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations