Ouvrir la recherche
Actualité

Avec le Labo des histoires, écrire devient un jeu d'enfant

Mise à jour le 02/02/2017
Si un enfant souhaite faire de la musique, il va au conservatoire. S’il veut faire du théâtre, les cours sont nombreux. Mais s’il veut écrire il n’a pas vraiment d’endroit pour le faire. C’est en partant de ce constat que Philippe Robinet (éditeur) a créé, en 2011, l’association Le Labo des Histoires. Et pour en donner l’accès au plus grand nombre, il a décidé que les ateliers d'écriture y seraient gratuits. Nous avons testé un atelier à l’antenne de Paris dans le 3e.
Il est 14h, Alice 11 ans, Lucie 14 ans, Martin 10 ans, Maëlle, 8 ans et quelques autres se pressent au 161, rue Saint Martin (75003) pour monter dans la salle où les attend Elsa Vasseur, scénariste, qui va s’occuper d’eux ce jour là. Les enfants s’installent et prêtent attention aux consignes d’Elsa. « Aujourd’hui nous allons travailler autour de la contrainte. Nous allons choisir huit mots et créer une histoire avec. Je choisis le premier c'est "Bim bam boum", après c’est à vous." Les idées fusent et chacun propose son mot: «minuit, dimension parallèle, pyramidal, montre, monter, apparences, fenêtres». Martin est concentré, il trouve l'exercice un peu compliqué "moi ce que je préfère c'est les sujets libres. Mais j'ai des idées: commencer c’est beaucoup plus facile que continuer…." "Comment ça s'écrit tellement?", interroge soudain Maëlle. Elsa lui répond mais nous précise: "Ici, ce n'est pas l'école. Evidemment c'est mieux si l'orthographe et la grammaire sont respectées mais nous aidons surtout les enfants à libérer leur imaginaire et du coup à délier leur écriture." 
Atelier labo des histoires
Atelier labo des histoires
Labo des histoires

Des ateliers gratuits

On les laisse imaginer leurs histoires, tandis que l'on retrouve Marine Noé, la directrice du lieu qui nous en dit un peu plus sur Le Labo des histoires. "Ce sont des ateliers d’écriture pour les enfants et jeunes adultes jusqu’à 25 ans, conduits par des professionnels écrivains, scénariste etc. Nous avons des ateliers pour les 6-10 ans, 9-14 ans et 15-25 ans. Il existe aussi des cycles longs de 10 séances pour les 15-25 ans, les jeudis soirs : récits de fictions par exemple, scénario ou encore paroles de chansons. C'est totalement gratuit. Il suffit de s'inscrire : les ateliers à la carte ont lieu tous les mardis soirs pour les 15-25 ans et tous les mercredis pour les 9-14 ans. On peut s’inscrire autant de fois que l’on veut. L'idée de Philippe Robinet le fondateur de l'association repose sur cet accès libre afin de faire tomber toutes les barrières qui pourraient empêcher un enfant de découvrir le goût de l'écriture. 
Atelier labo des histoires
Atelier labo des histoires
Labo des histoires

Des partenariats toujours plus imaginatifs

Et comme l'imagination est bien au coeur de la structure, les idées de partenariats se multiplient et les ateliers foisonnent. Pendant les vacances par exemple, des stages sont organisés en partenariat avec des Musées. En février, cette année, deux stages ont lieu à l’Institut du Monde Arabe autour de l’exposition «Aventuriers des mers, de Sindbad à Marco Polo». Animés par l’auteure Françoise Khoury, les 8-15 ans peuvent créer un carnet de voyage. Ou encore, la Bibliothèque Publique d'Information - Pompidou organise des ateliers d’écriture dans l'univers de Gaston Lagaffe. Nous avons aussi une chronique sur France info "Les enfants des livres" où des jeunes parlent d’un livre qu’ils ont aimé", ajoute Marine. Une fois par mois, une rencontre sous forme de master class est organisé avec des auteurs. Michel Rostain, Romain Puértolas Donato Carrisi ou encore Carole Martinez sont venus transmettre leur passion pour l’écriture et inciter les enfants à se laisser aller à la passion des mots et des histoires. "Les auteurs aiment bien ces rencontres et ils jouent complètement le jeu avec les enfants en leur montrant comment ils sont devenus écrivains et en n'hésitant pas à les encourager à se lancer." 

30.000 jeunes déjà fondus d'écriture

Créé en 2011, l’association a grandi peu à peu et a essaimé en région. Il existe une structure nationale qui coordonne les quatorze antennes existantes, à l'heure actuelle. En juin 2014 le Labo des histoires a été lauréat de la France s’engage qui soutient des entreprises innovantes. L’objectif, grâce à ce prix, a été de passer à 15 antennes et accueillir 50 000 jeunes par an. "Aujourd’hui, on en est à 30.000 jeunes accueillis et on a même une antenne mobile avec une camionnette qui se pose une semaine dans un lieu un peu isolé. C'est un partenariat avec la ligue de l’enseignement et à la demande des collectivités. pour proposer des ateliers là où les régions sont plus difficile d’accès." raconte Marine en souriant. "À chaque ouverture de centre, c’est un CDD et deux jeunes en Service Civique qui sont recrutés" précise-t-elle encore. 
Atelier au Labo des Histoires
Atelier au Labo des Histoires
Labo des histoires
On remonte écouter les récits imaginés par les enfants cette après midi là. Tous ont bien respecté la consigne et les mots se sont bien retrouvés dans des histoires. Pour l’un, c’était un rêve, pour l’autre un conte fantastique. Chacun écoute le récit des autres et fait quelques remarques toujours très bienveillantes. Et lorsqu’on demande à Alice, 11 ans pourquoi elle vient ici « J’aime bien inventer des histoires » répond-elle tout simplement. "Ce qu’il y a d’intéressant c’est que pendant deux heures ça nous force à nous poser pour écrire et j’aime bien ça. » nous dit Lucie, 14 ans. Pour Maëlle, c’est sûr elle reviendra, c’est déjà son cinquième atelier. Quand l’écriture attrape les enfants c’est mission réussie pour le Labo des Histoires.
Un concours très spatial…

L'astronaute français de l'agence spatiale européenne, Thomas Pesquet se trouve à bord de la station spatiale internationale dans le cadre de la mission «Proxima». Il devrait y rester jusqu'en mai 2017. L'association Le Labo des Histoires et la fondation Antoine de Saint-Exupéry ont imaginé un concours d'écriture à destination des enfants, adolescents et jeunes de moins de 25 ans en lien avec Thomas Pesquet. Il a choisi le thème du concours : imaginer, en une page, la huitième planète qu’aurait pu découvrir Le Petit Prince. Depuis la station spatiale, Thomas Pesquet lira les deux histoires qu'il aura le plus aimé. De quoi faire rêver quelques apprentis conteurs !

Texte à déposer jusqu’au 28 février sur ce site

Le Labo des histoires
161 rue Saint-Martin
75003 Paris

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations