Ville de Paris

Évènement

Là où je croyais être il n’y avait personne

Du mercredi 18 au jeudi 19 janvier 2023
Entre candeur, facéties et désillusion, deux personnages en quête de hauteur et d’inspiration pour une digression loufoque et virtuose sur la création littéraire.
Prix du jury Impatience 2021
dans le cadre du Festival Les Singulier·es 2023
Mettre ses pas dans ceux de Marguerite Duras, embrasser son regard sur le monde et comprendre son geste créatif, c’est l’ambitieuse méthodologie que se fixent, vaille que vaille, Ange et Bert (les alter ego d’Anaïs Muller et Bertrand Poncet). Ils se lancent dans l’écriture d’une histoire, celle d’une sœur qui avoue son amour à son frère. Tandis qu’ils sont perdus dans les affres de la création littéraire, Sainte Marguerite va bientôt leur porter secours.

Une histoire d'amour et de théâtre vagabonde convoquant Musil, Duras… et des vidéos de bord de mer […] une démarche originale et prometteuse.

Philippe Chevilley
Les Echos
Prix du jury de la 13e édition du festival Impatience 2021, Là où je croyais être il n’y avait personne est le deuxième volet des Traités de la Perdition imaginés par Anaïs Muller et Bertand Poncet. On y retrouve leur humour décalé et pince-sans-rire, leur goût pour les frictions entre fiction et réalité, ainsi que leurs personnages d’Ange et Bert, aux prises avec la vie et le monde, sur lesquels se pose leur regard à la fois absurde, léger et touchant.
Mise à jour le 08/12/2022

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations