Ouvrir la recherche
Actualité

Festival Cinébanlieue : de la banlieue au grand écran

Mise à jour le 05/11/2021
Cinébanlieue : 16e ! Le festival revient du 10 au 18 novembre avec l’objectif de valoriser les banlieues et leurs habitants. Au programme : 9 films et 27 courts-métrages dans cinq cinémas du nord-est parisien.
Braquer la caméra sur les banlieues, c'est l'objectif du festival « Le Monde est à nous ! », organisé par l’association Extra-Muros avec la volonté de montrer le besoin de se retrouver après les différents confinements : « Comme pour beaucoup de festivals, l'absence de cinéma a créé un vide. Pour cette édition, on veut montrer que la jeunesse s'est emparée de cet art ».

« Alors va faire un tour dans les banlieues »

«Pur produit de cette infamie appelée la banlieue de Paris »… De NTM au cinéma, il n’y a qu’un pas : celui qu’on franchit pour entrer dans une salle de Cinébanlieue. En écho aux paroles de l'ancien groupe de JoeyStarr, le festival est né de la volonté de présenter les banlieues sous un nouvel angle, davantage social et culturel. « On met en avant la richesse des banlieues. Banlieues au pluriel, car elles sont multiples » nous dit-on.
Quinze éditions plus tard, cet événement est riche de longs et de courts-métrages abordant ce thème. L’édition de 2021 s’ouvre sur l’avant-première du film « Suprêmes », qui retrace librement le parcours du groupe de rap NTM. L'événement phare se tient dans la ville d'origine des artistes, à Saint-Denis. D’autres œuvres abordent les trafics de stupéfiants (« Pardon », de Youssef Ayaden), la rébellion (« Les graines que l’on sème », de Nathan Nicolovitch) ou la drague en ligne (« Sexyclara93 », de Mehdi Toulmout).

Un festival incarné

Depuis 2012, le festival s’est offert un allié (et aussi un parrain) de taille ! Reda Kateb, l’acteur qui s’est fait connaître dans « Un prophète », sera présent lors de l’avant-première « Les promesses », le 13 novembre à 20h30. Le jury, quant à lui, est composé de nombreux professionnels du cinéma, tel que Marie-Castille Mention-Schaar, réalisatrice du long-métrage « Le ciel attendra », Mariam Gueye, actrice dans le film « Les Meilleures », diffusé lors du festival, ou encore Jamel Debbouze.

Les jeunes sur le devant de la scène

Aurélie Cardin, présidente de l’association et de l'événement, souhaite célébrer les jeunes professionnels du monde du cinéma. La double remise des prix se tiendra le 18 novembre, date à laquelle le jury récompensera les courts-métrages en compétition du festival, ainsi que ceux réalisés par les jeunes du dispositif « Filme l'Avenir », dont la projection a été reportée en raison de la crise sanitaire.
Nouveauté de cette année : les prix d'interprétation ont été nommés en l'honneur de deux personnalités majeures du cinquième art : le prix Darling Légitimus, actrice martiniquaise du film « Rue Cases-Nègres », et le prix Djemel Barek, acteur algérien, apparu dans la série « En thérapie ».

Cinq lieux sont concernés

  • Cinéma L’écran (Place du Caquet, Saint-Denis), du 10 au 13 novembre
  • Cinéma Commune image (8, rue Godillot, Saint-Ouen), le 14 novembre
  • Cinéma Le studio (2, rue Édouard Poisson, Aubervilliers), le 15 novembre
  • Comedy Club, (42, boulevard Bonne-Nouvelle, 10e), le 16 novembre
  • Cinéma UGC Cité, (116, boulevard Mac-Donald, 19e), le 17 et 18 novembre
Renseignements
Inscriptions obligatoires sur le site du festival.
https://www.cinebanlieue.org/
Contact.

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations