Faire garder mon enfant

Vous travaillez et devez faire garder votre enfant? Découvrez le fonctionnement de l'accueil de la petite enfance à Paris: coût, comment faire une demande d'inscription... Tout ce qu'il faut savoir!

Fonctionnement général

Des professionnels qualifiés pour garantir la qualité de l'accueil des enfants

De nombreux professionnels travaillent dans les établissements d'accueil de la petite enfance pour gérer les structures et s'occuper de votre (vos) enfant(s)! 

Il s’agit d’un(e) puériculteur (trice), d’un(e) infirmier(ère), ou d’un(e) éducateur (trice) de jeunes enfants, diplômé(e) d’Etat. Il (elle) assure l’organisation et la gestion de l’établissement. Il (elle) est garant de la qualité du travail de son équipe auprès des enfants et coordonne l’ensemble des actions entreprises en élaborant un projet d’établissement.

Issu(e) des mêmes corps de métier que les responsables, il (elle) assiste le (la) responsable dans ses missions et assure la continuité de la direction en son absence.

Ils valorisent au sein des équipes la fonction éducative qui favorise l’éveil et le développement global des enfants.

Elles prennent en charge les enfants, individuellement ou en groupe. Elles répondent aux besoins d’hygiène, de confort et, en collaboration avec les éducateurs de jeunes enfants.

Ils (elles) assurent les fonctions de préparation des repas, d’entretien du linge, ainsi que la propreté des locaux, et participent à la vie de l’établissement.

Il assure la visite d’admission pour les enfants de moins de 4 mois. Il vérifie que l’état de santé de l’enfant est compatible avec la vie de la structure et que les vaccinations obligatoires sont à jour. En crèche, il assure également un suivi médical préventif des enfants au cours de visites dont les parents sont informés. Il assure des actions d’éducation et de promotion de la santé auprès des équipes et des parents.

Il contribue, en liaison avec l’équipe et les parents, à la bonne adaptation des enfants, et à leur épanouissement. Il apporte aux parents et aux équipes conseil, soutien et orientation. 

Les conseils de parents

Des représentants élus des parents peuvent participer à la réflexion autour de la vie de l'établissement dans lequel sont accueillis leurs enfants.

Les conseils de parents et d’établissement sont des instances consultatives permettant à des représentants des parents, élus dans les établissements d’accueil municipaux, d’échanger avec les représentants de la Mairie d’arrondissement et des professionnel(le)s de la petite enfance (coordinatrice petite enfance, médecin, responsables des établissements concernés). Ils se réunissent 2 ou 3 fois dans l’année, sous l’autorité du maire d’arrondissement ou de son représentant. Des élections sont organisées dans les établissements pour désigner les parents élus. Elles ont généralement lieu au mois d’octobre. Peuvent faire acte de candidature dans leur établissement tous les parents des enfants accueillis.

Les conseils contribuent à renforcer les liens entre les parents et à faire émerger des projets d’intérêt collectif. 

Les conseils existent aujourd’hui dans 14 arrondissements : 2e, 3e, 4e, 6e 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 15e, 18e, 19e et 20e arrondissements.

Informations générales sur le fonctionnement des conseils de parents

- organiser l’expression des parents et leur participation aux dimensions collectives de l’accueil et de la vie quotidienne des enfants au sein des établissements du quartier ou de l’arrondissement

- organiser la circulation d’informations sur les missions, l’organisation et le fonctionnement des établissements d’accueil

- instaurer et de développer des échanges de réflexions entre parents et professionnels, des échanges sur les contraintes que les uns et les autres ont à connaître et sur les ressources du quartier ou de l’arrondissement

- promouvoir l’émergence et la mise en œuvre de projets d’intérêt collectif dans les établissements et leur articulation avec les autres équipements, notamment scolaires, culturels et de loisirs du quartier ou de l’arrondissement

- susciter les rencontres et de favoriser les liens, les échanges et les entraides des parents non seulement en tant qu’usagers des structures d’accueil de la petite enfance mais aussi en tant qu’habitants du quartier ou de l’arrondissement

- Les parents élus recueillent les questions et propositions des parents de leur établissement et les exposent lors du conseil en fonction d’un ordre du jour défini à l’avance. Ils informent par la suite les parents de l’établissement du déroulement de chaque séance.

Kit nouveaux parents

Votre enfant vient d’être admis dans une crèche collective, une halte-garderie, un jardin maternel ou un jardin d’enfants municipal.

Le-la responsable de l’établissement accueillant votre enfant vous remettra un « kit nouveau parent ».

Ce kit vous permet de prendre connaissance du fonctionnement de l’établissement, des modalités et conditions d’accueil, des informations concernant la tarification et l’encaissement des participations familiales.

En attendant de recevoir votre kit, vous pouvez prendre connaissance des documents qui vous seront remis en les téléchargeant ci-dessous au format pdf.

Et pour les arrondissements disposant de conseils de parents ou d'établissement:

Les modes de fréquentation

Les établissements d’accueil de la petite enfance pratiquent plusieurs types d’accueil, pour répondre de façon adaptée aux besoins des familles.

Les enfants peuvent être accueillis de façon régulière ou occasionnelle.

L’accueil est régulier lorsque la présence de l’enfant est prévue et se répète à l’identique de semaine en semaine, ou une semaine sur deux. Il peut être :

  • à temps complet (tous les jours de la semaine pendant toute la journée)
  • ou à temps partiel (sur certains jours ou demi-journées, définis au préalable).

Lorsqu’un enfant est accueilli de façon régulière, la signature d’un contrat est proposée à la famille : l’accueil de son enfant est assuré aux moments inscrits dans le contrat.

L’accueil est occasionnel lorsque les enfants fréquentent l’établissement soit ponctuellement, soit sur des journées qui ne sont pas définies à l’avance (accueil irrégulier). Il est possible si les enfants sont inscrits dans l’établissement.

En fonction de leurs besoins, les familles peuvent « combiner » l’accueil régulier et l’accueil occasionnel. 

Exemple : si une famille dont l’enfant est accueilli tous les après-midi a besoin de confier son enfant à l’établissement sur des temps supplémentaires (par exemple : 2 matins en plus pendant deux semaines), elle peut en faire la demande auprès du / de la responsable, qui examinera les disponibilités dans l’établissement.

Les familles peuvent aussi demander à faire évoluer le contrat d’accueil, notamment lorsque leur situation change (reprise d’activité, baisse de revenus…) : le temps de présence de l’enfant peut alors être revu, à la hausse ou à la baisse. Le ou la responsable peut aussi proposer une modification du contrat à la famille. Dans le cas d’une augmentation du temps de présence de l’enfant, la commission d’attribution des places peut être amenée à se prononcer sur la demande, afin d’assurer l’équité entre les Parisiens.

A savoir : des possibilités spécifiques d’accueil existent si vous êtes allocataire du RSA et que l’accueil de votre enfant est nécessaire à la réalisation de votre projet d’insertion. Renseignez-vous auprès de votre référent RSA.

L’alimentation dans les établissements d’accueil de la petite enfance

Les structures d’accueil de la petite enfance constituent une référence dans le domaine de l’alimentation des tout-petits.

Nourrir chaque jour les petits parisiens de 0 à 6 ans

Dans les crèches collectives municipales parisiennes, la cuisine est faite sur place par un personnel formé et dans des locaux strictement contrôlés, ce qui constitue un gage de qualité et de sécurité des préparations et permet une maîtrise fine de la qualité des matières premières. Chaque crèche possède une cuisine et une ou plusieurs biberonnerie(s).
Au total ce sont près de 18 000 repas et autant de goûters qui sont élaborés et servis chaque jour.

Les prestations proposées doivent être en accord avec les connaissances scientifiques actuelles et les dernières recommandations en vigueur. Même après une diversification alimentaire bien établie, de nombreuses contraintes alimentaires demeurent et des objectifs nutritionnels bien spécifiques sont à prendre en compte, en particulier entre 0 et 3 ans.

Les repas servis aux enfants dans les établissements sont le résultat d’une exigence continue qui va de la politique d’achat des matières premières à la préparation des repas sur place et à leur présentation aux enfants. Les professionnels cherchent pour chaque repas à :

  • assurer aux préparations un niveau de qualité, de sécurité et d’hygiène irréprochable 
  • couvrir les besoins nutritionnels des enfants (spécifiques à leur âge), et limiter certains apports (protéines, le sel, le sucre…) 
  • proposer une alimentation attrayante, variée et sapide, dans des conditions conviviales et structurantes pour l’enfant pour participer à son éducation nutritionnelle

D’autres objectifs viennent compléter ces priorités, notamment la prise en compte des allergies alimentaires (ou autre contrainte alimentaire), avec la mise en œuvre de régimes individuels adaptés, dans le cadre de Projets d’Accueil Individualisés (PAI).

La conduite de la diversification alimentaire en crèche

La conduite de la diversification alimentaire repose sur les recommandations Programme National Nutrition Santé (PNNS 2004).

Certains repères d’introduction des aliments du PNNS ont été adaptés au contexte de la collectivité : une circulaire médicale interne définit ainsi les repères d’introduction adaptés aux crèches.

Conjointement, plusieurs comités d’experts s’accordent aujourd’hui à recommander une diversification dans une fenêtre de tolérance optimale située entre 4 et 6 mois (notamment l’introduction du gluten), y compris pour les enfants à terrain allergique. Ces recommandations sont à destination des familles et à adapter aux spécificités de chaque enfant. C’est pourquoi en crèche, compte tenu de l’hétérogénéité des situations rencontrées dans le contexte d’une collectivité, les consignes restent mesurées : par mesure de précaution la progressivité s’impose.

L’introduction de produits bio dans les menus

Pour les crèches, le développement du Bio s'inscrit dans une politique globale de qualité de l'alimentation. Fin 2003, à la faveur d’un premier groupe de travail constitué au sein de la Ville de Paris, les premières études de faisabilité et travaux de sourcing étaient menés. Les premières actions concrètes d’introduction de produits bio aux marchés ont rapidement débuté en 2004-2005 ; depuis cette date elles se sont continuellement étendues :

  • Déjà en 2008, 10% de denrées BIO étaient délivrées par les crèches municipales
  • En 2013 le taux de 43% d’alimentation durable (bio, label rouge notamment) était atteint dans les établissements de la petite enfance, le taux le plus important de Paris grâce à sa démarche engagée depuis plus de 10 ans
  • En 2020 l'objectif est fixé à 50% d’alimentation durable

Ces résultats anciens et stabilisés ont été obtenus grâce au développement de filières d’approvisionnements qui se sont adaptées progressivement aux besoins spécifiques de la petite enfance à Paris, tant qualitatifs que quantitatifs.

L’accueil des enfants allaités

Les recommandations formulées dans les programmes nationaux et internationaux de promotion de l’allaitement maternel sont suivies dans les établissements petite enfance. Elles insistent unanimement sur les avantages, pour la santé de l’enfant, de l’allaitement maternel exclusif, surtout s’il est poursuivi durant les six premiers mois de vie.

En vue de prévenir un sevrage anticipé lié à la reprise du travail, les jeunes mères parisiennes désireuses de poursuivre l’allaitement de leur nourrisson après l’entrée en crèche sont accompagnées par les professionnel(le)s pour les aider dans leur projet. Elles sont informées de la possibilité de maintenir l'allaitement maternel après l'entrée en crèche dès la démarche d'inscription, puis par le responsable d'établissement.

Inscriptions et tarifs

Les conditions d'inscriptions

Certaines conditions sont requises pour pouvoir inscrire votre (ou vos) enfant(s) dans un établissement d'accueil de la petite enfance à Paris.

L'inscription en établissement municipal

Les parents ou l'un des deux parents, doivent résider à Paris, dans l'arrondissement où ils s'inscrivent.

Les exceptions à ce principe sont examinées par une commission d'attribution et concernent tout particulièrement :

  • les enfants en situation de handicap ou atteints d'une affection chronique 
  • les enfants des personnels de la Ville et du Département de Paris, et en particulier des personnels de la petite enfance ainsi que les enfants des personnels du Centre d'Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP).

Les inscriptions des enfants résidant dans un autre arrondissement mais n'ayant pas trouvé de place en crèche pourront être examinées, s'il reste des places non attribuées.

L'inscription est ouverte à tous les enfants, l’accueil à temps plein ayant vocation à s’adresser en priorité aux enfants dont les parents, ou le parent en cas de foyer monoparental, sont en activité, en formation professionnelle, étudiants, ou demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi.

Elle est également ouverte aux enfants dont l'un des parents est porteur d'un handicap physique ou atteint d'une affection chronique ou en position de congé longue durée (maladie, maternité) ou aux enfants dont les familles rencontrent des difficultés particulières.

La personne qui inscrit l'enfant doit exercer l'autorité parentale.

Une pré-inscription pourra être enregistrée sur le site de la mairie d’arrondissement selon le choix de la mairie. Un rendez-vous en mairie restera obligatoire pour que la demande soit prise en compte.

La demande d’inscription est ouverte à partir du 6e mois de grossesse ou de la décision attribuant la garde de l’enfant en vue de son adoption. Elle doit être confirmée par la suite.

Attention: l'inscription ne vaut pas admission.

La demande d’inscription doit être accompagnée des pièces suivantes :

  • copie du livret de famille 
  • lorsque l’enfant est né, copie intégrale de l’acte de naissance 
  • copie de la décision d’adoption le cas échéant 
  • une pièce établissant la qualité de responsable légal (pièce d’identité) et le cas échéant les conditions d’exercice de l’autorité parentale (jugement) 
  • copie de la dernière attestation de ressources délivrée par la Caisse d’allocations familiales ou du dernier avis d’imposition ou de non imposition

Des pièces supplémentaires, et notamment un justificatif de domicile, sont susceptibles de vous être demandées par votre Mairie d’arrondissement.

Retrouvez sur le site internet de votre mairie d’arrondissement (liens ci-dessous) les détails de la procédure d’inscription dans une structure collective municipale.

En cas de déménagement dans un autre arrondissement

Comment transférer votre dossier d’inscription en établissement de la Petite Enfance d’un arrondissement à un autre ?

Lorsque vous déménagez d’un arrondissement dans un autre, rendez-vous à la mairie de l'arrondissement dans lequel vous emménagez pour demander le transfert du dossier de votre enfant. Qu'il s'agisse d'une demande ou d'un transfert de place, vous devrez fournir un justificatif de votre nouveau domicile. Le service en mairie actualisera votre dossier dans le logiciel SIPE.

Ainsi, votre dossier de demande d’inscription n’aura pas à être entièrement recréé et votre demande de transfert de place sera prise en compte.

Le rôle de la commission d'attribution des places 

L’égal accès des Parisiens aux places de crèches, de jardins maternels et de jardins d’enfants est garanti par la mise en place, dans les arrondissements, de commissions d’attribution transparentes et pluralistes. Les crèches associatives y participent.

Ces commissions se réunissent aussi souvent que nécessaire pour proposer l’attribution des places disponibles. Ces commissions sont composées de responsables d’établissements, de coordinatrices de crèches, de médecins d’arrondissement, de puéricultrices de secteur, ainsi que d’élus de la majorité et de l’opposition.

L’admission en crèche collective, crèche familiale, jardin maternel et jardin d’enfant (municipaux) est prononcée par le/la maire d’arrondissement après avis de la commission d'attribution des places de l’arrondissement.

Les modalités d’inscription en halte-garderie varient selon les arrondissements. Les inscriptions s’effectuent soit auprès de l’établissement, soit auprès de la Mairie.

L'attribution d'une place dans une structure collective municipale

Une fois qu'une place vous a été attribuée par la commission d'attribution de votre arrondissement :

  1. il vous faut prendre rendez-vous avec le / la responsable de l'établissement dans lequel votre enfant sera accueilli. Vous disposez de 10 jours pour prendre contact avec le / la responsable ; au-delà de ce délai, la place sera déclarée vacante (article 10 du règlement de fonctionnement des établissements municipaux de la petite enfance) ;
  2. le / la responsable de l'établissement vous conviera à un rendez-vous. Lors de ce rendez-vous, elle / il vous demandera plusieurs documents (article 13 du règlement de fonctionnement. Pour gagner du temps, vous êtes invités à les préparer avant ce premier rendez-vous.

Retrouvez ci- dessous:

  • la liste des documents nécessaires pour le 1er rendez-vous d'admission
  •   le modèle du certificat médical à faire remplir par votre médecin traitant
    Attention : si votre enfant a moins de 4 mois, ce certificat médical devra obligatoirement être rédigé par le médecin de l'établissement.
  • le formulaire à compléter si vous souhaitez autoriser un tiers à venir chercher votre enfant 
  •  le formulaire à compléter concernant les autorisations médicales

L'inscription en établissement associatif

Les établissements associatifs gèrent directement leurs inscriptions et leurs admissions. Il convient de les contacter directement dès le 6e mois de grossesse.

Bon à savoir : l'admission n’est effective qu’avec un certificat médical qui peut être établi par le médecin de famille. Si l’enfant a moins de 4 mois à son entrée dans l’établissement, c’est le médecin de l’établissement qui fait la visite d’admission. Le médecin d’établissement fait également la visite d’admission des enfants en situation de handicap, quel que soit leur âge, afin d’élaborer un plan d’accueil individuel (PAI).

La tarification des établissements d’accueil de la petite enfance

Le coût de l'accueil de votre (vos) enfant(s) répond à des règles de tarification précises.

Les tarifs appliqués aux familles dont l’enfant fréquente un des établissements d’accueil de la Petite Enfance sont fixés par la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF). Ils sont calculés en fonction des ressources de la famille et du nombre d’enfants à charge.

Ce tarif proportionnel est encadré, pour les plus bas et les plus hauts revenus, par un tarif plancher et un tarif plafond.

En 2016 :

  • le tarif plancher est calculé sur la base du revenu de solidarité active mensuel d’une personne seule avec un enfant, déduction faite du forfait logement, soit 660,44 € mensuels au 1er janvier 2016
  • le tarif plafond est calculé sur la base d’un revenu fixé à 7 145 € mensuels par délibération du Conseil de Paris des 7 et 8 juillet 2008.

Par ailleurs, la Caisse Nationale des Allocations Familiales a fixé une révision générale des tarifs au 1er janvier de chaque année, sur la base des revenus déclarés perçus par les familles durant l’année n-2. Cette révision qui concerne l’ensemble des familles permet une actualisation annuelle des ressources perçues et un nouveau calcul des participations familiales correspondantes.

Facil'familles

Les factures des prestations de la petite enfance ont été progressivement intégrées à facil’familles. 

Le règlement de fonctionnement des établissements d’accueil municipaux

Tous les établissements municipaux d'accueil de la petite enfance sont soumis à un règlement de fonctionnement.

Depuis le 1er janvier 2014, un nouveau règlement de fonctionnement est entré en vigueur.
Ce document, dont il existe une version par arrondissement, définit le fonctionnement de tous les établissements d’accueil de la petite enfance municipaux (crèches collectives municipales, crèches familiales municipales, halte-garderies municipales, jardins maternels municipaux, jardins d’enfants municipaux) à Paris.

Estimation du coût des différents modes d’accueil

Calculer et comparer pour mieux choisir

Vous pouvez utiliser le simulateur ci-dessous pour calculer et comparer le coût des différents modes d'accueil :

  • garde à domicile (simple ou partagée) avec les deux options : soit vous êtes l’employeur ou soit vous passez par une association ou une entreprise de services à la personne qui est elle-même l’employeur 
  • assistant(e) maternel(le) 
  • crèche

Pour un enfant né avant le 1er avril 2014 

Pour un enfant né après le 1er avril 2014 

Nous contacter

La Ville de Paris propose un service d’information complet et gratuit, dédié à l’accueil des jeunes enfants 

Vous souhaitez en savoir plus sur les différentes possibilités de faire garder votre ou vos enfant(s) à Paris, en accueil collectif ou individuel, à temps plein ou de façon occasionnelle ?

Contactez nos conseillers :

  • par téléphone au 01 42 76 75 00 (coût d'un appel local)
  • Les lundis de 14h à 17h ; mardis, mercredis, jeudi, vendredis de 9h à 13h et de 14 h à 17h.
À noter : le numéro 0805 29 11 11 ne sera plus en service à compter du 1er août.

Le Service Faire Garder mon enfant 

Le service Faire garder mon enfant est un service d’aide à la recherche et à la gestion d’un mode d’accueil. Il est particulièrement qualifié pour répondre à vos questions sur les conditions d’emploi d’un particulier dans le secteur de l’accueil des jeunes enfants - assistant(e) maternel(le), garde à domicile.
Il apporte des informations, des conseils et des outils pour gérer la recherche d’un mode d’accueil, la relation de travail avec un salarié à domicile ou un(e) assistant(e)maternel(le), la vie du contrat de travail, les droits et devoirs de l’employeur et du salarié.

Ce service ne peut cependant pas se substituer à ses utilisateurs (rédiger en leur nom, calculer en leur nom, traiter des dossiers litigieux, etc.) : il vous donne des outils et vous accompagne dans leur utilisation.

Pour connaître les spécificités de la garde d’enfant à domicile et vous aider à mettre en place une garde simple ou partagée entre deux familles, vous pouvez également participer à :

• des permanences d’entretiens individuels,

• des présentations de la garde à domicile dans le cadre de réunions sur l’ensemble des modes d’accueil.

Elles sont animées par la Fédération des Particuliers-Employeurs (FEPEM) – mandatée par la Ville de Paris – et vous sont proposées tout au long de l’année dans les mairies d’arrondissement ou les Relais Informations Familles pour vous apporter toute l’information utile sur la garde d’enfants à domicile (aides financières possibles, démarches à effectuer, recrutement, mise en place du contrat de travail, droits et devoirs des employeurs et des salarié(e)s, etc.).

Vous souhaitez vous inscrire à une permanence ou vous renseigner sur les prochaines réunions collectives dans votre arrondissement ?

► Appelez le 01 42 76 75 00 (coût d’un appel local).



Les Tribus de Paris

Ce site gratuit proposé par la Ville de Paris vous offre la possibilité de trouver un(e) garde d’enfants, un(e) baby-sitter ou une famille pour de la garde partagée.

Pour consulter ou déposer une annonce, rendez-vous sur les Tribus de Paris.

Les autres acteurs de l'emploi entre particuliers

D’autres acteurs du secteur de l’emploi entre particuliers peuvent vous renseigner dans leurs domaines de compétence, pour aller plus loin (formation professionnelle, accompagnement juridique, couverture sociale, etc.). Ces acteurs sont indépendants de la Ville de Paris. Certains offrent des services à titre payant.

Démarches en ligne

Les démarches en ligne sont possibles dans 7 arrondissements: 7e- 11e -12e-13e- 16e-18e- 20e ), un téléservice est disponible. Il facilite vos démarches.

Attention, le passage en mairie d'arrondissement muni des pièces justificatives reste cependant obligatoire pour valider la demande d'inscription.

Grâce au service en ligne, vous pouvez : 

  • Effectuer une pré- demande d’inscription en établissement d’accueil de la petite enfance.
  • Formuler une demande de rendez-vous avec le Relais Informations Familles pour valider la demande d’inscription (attention : démarche possible uniquement pour les mairies des 11e, 12e, 13e et 18e arrondissements).
  • Suivre l’avancement de votre demande d’inscription.
  • Actualiser, confirmer ou annuler votre demande d’inscription.

N’oubliez pas d’actualiser votre dossier en fonction des changements qui sont intervenus dans votre situation et d’annuler votre demande lorsque vous avez trouvé un mode d’accueil qui vous satisfait.

Où trouver les services en ligne petite enfance ?

Les services en ligne petite enfance sont dans la rubrique "Démarches" du site de la mairie d'arrondissement concernée (à savoir les 7e, 11e, 12e, 13e, 16e, 18e et 20 e arrondissements).

Dernière mise à jour le vendredi 16 septembre 2016
Crédit photo : © Hélène Cardi / Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris