Actualité

40 000 arbres et deux forêts urbaines seront plantés cet hiver !

Mise à jour le 07/12/2023
Plantation d'arbres sur le chantier rue de la Chapelle.
Nouvelle saison, nouvelles ambitions : plantations record, végétalisation massive et forestation urbaine. Autant d'actions pour lesquelles les jardiniers de la Ville sont mobilisés. Objectif : inscrire Paris dans un tournant végétal et donner accès à la nature à toutes les Parisiennes et tous les Parisiens.
Plus de 40 000 arbres seront plantés cette saison à Paris ! C’est presque deux fois plus que l’hiver dernier, qui était déjà une saison de plantations record.
Avec son objectif de 170 000 arbres plantés en six ans (entre 2020 et 2026), la Ville accélère pour un Paris plus vert, plus respirable, plus zen. Parce que l'arbre est notre allié face au changement climatique. En absorbant le CO2, il concourt notamment à l’amélioration de la qualité de l’air et à son rafraîchissement et réduit les îlots de chaleur, notamment pendant les épisodes de canicule.

De multiples plantations et les premières forêts urbaines

  • Plus de 18 000 arbres aux abords du boulevard périphérique : les talus du périphérique offrent un potentiel important de plantation d’arbres, et une opportunité pour améliorer la qualité de vie des habitants des quartiers voisins.
  • Plus de 12 000 arbres dans les bois : autant d’opérations qui participent à la renaturation d’espaces boisés en perte d’arbres ou la reconquête sur des espaces minéralisés, comme des routes ou des parkings.
  • Deux forêts urbaines, représentant près de 2 500 arbres
  • Des plantations d’arbres dans les 130 rues, nouveaux espaces verts et dans les équipements municipaux.

Place de Catalogne (14e)

Ce sera la première forêt urbaine de Paris.
478 arbres seront plantés cet hiver sur la place, parmi lesquels des Chênes de Bourgogne, des Frênes d’Amérique, des Anémones, des Erables de Montpellier ou encore des Merisiers. La circulation sera coupée sur la moitié de la place et un espace en clairière, accessible aux Parisiennes et Parisiens, permettra de profiter pleinement de la fraîcheur de la forêt.

Bois de Charonne (20e)

Bois de Charonne
Bois de Charonne
Crédit photo : PARIMAGE
C’est la première fois qu’une friche est rachetée par la Ville de Paris pour la rendre intégralement à la nature (pour un montant de 11 million d’euros). Un grand parc de 3,5 hectares ouvrira d’ici quelques mois, dont une forêt urbaine de plus de 2 000 arbres et 6 000 plants forestiers.

Deux autres forêts urbaines en projet

  • Place du Colonel Fabien (10e) : La moitié de la place sera reprise à la voiture et rendue à la nature, avec la plantation de 137 arbres.
  • Parvis de l’Hôtel de Ville (Paris Centre) : Les études se poursuivent pour la plantation d’arbres là où une végétalisation en pleine terre est possible.

En vidéo tout savoir sur les arbres

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Une Charte de l'arbre pour les nouveaux aménagements

Plus de 450 arbres, provenant du centre de production horticole de Rungis, vont être plantés place de Catalogne.
Crédit photo : Guillaume Bontemps / Ville de Paris
La Ville s’est dotée en 2022 d’une Charte de l’arbre, afin de mobiliser les acteurs du territoire pour planter massivement des arbres mais aussi les engager à veiller à leur santé et les prendre en compte dans le cadre de leurs chantiers.
Les trois principaux bailleurs sociaux Paris Habitat, RIVP et Elogie-Siemp ont signé à leur tour la Charte de l'arbre de Paris.
Avec cette charte, ils s'engagent à adapter leur patrimoine aux enjeux environnementaux en donnant une place importante à la végétalisation : planter massivement et avec des essences adaptées, protéger les arbres déjà plantés et mieux prendre en compte le végétal dans le cadre de leurs chantiers, notamment de rénovation énergétique.
Le guide des essences
Pour en savoir davantage sur les essences d’arbres actuellement plantées à Paris, et pour rechercher les essences les plus adaptées à un projet de plantation en prenant en compte les enjeux climatiques, la Ville a créé le « Guide des Essences de Paris ». De nouvelles fiches sont ajoutées au fur et à mesure.
Quelles sont les essences d'arbres qui nous entourent ? Quel arbre a été le plus planté ces dernières décennies ? Quelles espèces nous rendent le plus de services face au changement climatique ? Avec les experts du service de l'arbre de la Ville de Paris, on vous apporte quelques réponses.

Améliorer les portes de Paris

Rue et porte de la Chapelle (18e)

262 arbres plantés cet hiver (336 arbres à terme)
La rue de la Chapelle a déjà entamé sa mue, avec le démarrage des travaux cette année. La végétalisation est au coeur de cette transformation : 162 arbres seront plantés sur la partie nord de la rue, avec la création de 2 nouveaux alignements d’arbres et la transformation de l’ancien rond-point en une place végétale. Au total, 4 750 m² seront repris à la voiture en réduisant la largeur de la chaussée et proposeront une nouvelle promenade végétalisée de chaque côté de la rue.
Au niveau de la porte, l’arrivée de l’Arena et du Campus Condorcet et le réaménagement de la liaison piétonne entre Paris et Saint-Denis offrent également des potentiels de végétalisation importants : 100 arbres seront plantés cet hiver sur l’espace public de la porte et sur les talus, s’ajoutant aux 69 plantés l’année dernière.
Au total, ce sont 336 arbres qui auront été plantés dans le cadre de ce projet, à terme en 2025.

Python Duvernois (20e)

219 nouveaux arbres plantés cet hiver (plus de 500 nouveaux arbres à terme)
La première phase du parc, entre la rue Serpollet et la nouvelle traverse, sera ouverte aux habitants avant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. 109 arbres seront plantés cet hiver dans cette première tranche du parc (1,3 ha) et 110 arbres dans les rues de ce quartier populaire et résidentiel de l’est parisien.
Le futur parc et ces plantations offriront de nouveaux espaces de fraîcheur et de détente : une grande pelouse, une aire de jeux pour enfants, des tables de ping-pong, et un vaste bassin de 900 m², alimenté par les eaux de pluie.
À terme, en 2028, c’est un parc de 3 hectares et plus de 500 arbres supplémentaires qui seront offerts aux habitants du quartier et de l’est de Paris.

Porte Maillot (16e et 17e)

515 arbres plantés cet hiver (près de 1 500 arbres prévus à terme)
Cette porte est l’un des pôles de transport les plus fréquentés de Paris et d’Île-de-France : la Ville de Paris entreprend sa transformation pour la rendre à la nature et plus accueillante pour les piétons et les cyclistes. Près de 2 hectares supplémentaires seront végétalisés à terme sur le futur parvis du Palais des Congrès, le futur terre-plein central, et en extension du square Alexandre et René Parodi.

Végétalisation des rues

Photo de l'aménagement de la rue Elbé dans le 7e arrondissement
Rue Elbé (7e)
Crédit photo : Christophe Belin / Ville de Paris
130 rues seront végétalisées cet hiver. C’est 50 de plus que l’année dernière. En deux ans, la Ville aura végétalisé plus de 200 rues de la capitale !
Cet hiver, les opérations dans les rues permettront la plantation de 1.100 arbres et la végétalisation de 26.400 m² en pleine terre :
  • 17 nouvelles rues aux écoles accueilleront 85 arbres et 3.400 m² de végétalisation en pleine terre, soit 57 rues aux écoles végétalisées à la fin de l’hiver.
  • 89 rues seront végétalisées grâce à la démarche Embellir votre quartier, pour un total de 535 arbres plantés et 9 000 m² végétalisés.
  • Jardins des Champs-Élysées (8e) et végétalisation des rues alentour : 86 arbres seront plantés cet hiver (105 arbres en plus à terme). Cette vaste opération de rénovation des jardins s’inscrit dans le projet global de restauration majeure de l’avenue des Champs-Élysées et a pour ambition de redonner à ces jardins leur caractère extraordinaire. Ces plantations et l’extension des massifs plantés de 5 900 m² va augmenter la surface végétale des jardins de 50% . Les avenues Dutuit, Tuck et de Marigny, jusqu’alors circulées par les voitures, seront piétonnisées et végétalisées pour être véritablement intégrées au jardins.

Protection des bois, poumons verts de la capitale

Les bois de Vincennes et de Boulogne constituent une richesse naturelle exceptionnelle, floristique et faunistique, qui doit se concilier avec une fréquentation en augmentation constante et la réalité imposée par le changement climatique.
Outre des conditions de températures extrêmes et inédites, plusieurs types de maladies arboricoles deviennent de plus en plus résistantes aux traitements, et donc fatales pour les arbres.
Face à ces menaces, le Bois de Vincennes et le Bois de Boulogne font l’objet d’une gestion arboricole responsable et planifiée qui assure leur protection. Le Service de l’Arbre et des Bois de la Ville intervient dans la tradition de ces bois créés par l’homme, pour aider au renouvellement des espèces, lutter contre la vulnérabilité des boisements et préserver la biodiversité.

Assurer le maintien de la biodiversité des bois

Les arbres des deux bois sont gérés selon des principes guidés par la volonté d’offrir une promenade sécurisée aux visiteurs tout en maintenant un peuplement forestier aussi riche et diversifié que possible. L’objectif est de conserver le chêne comme essence majoritaire, mais les essences dites accompagnatrices telles que le tilleul, le merisier, le charme ou le bouleau, sont aussi indispensables à la qualité écologique et à la pérennité des peuplements.
Les opérations de régénération sont menées à la parcelle selon des méthodes de sylviculture classiques et raisonnées, la Ville proscrit toute forme de coupe rase. Cette méthode fonctionne ! Le massif forestier du bois de Vincennes a augmenté de 58 hectares depuis 2006.

Un programme d'animations spéciales

Plantations capitale(s)
Date(s)Du lundi 04 décembre 2023 au dimanche 10 décembre 2023

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations