Ville de Paris

Évènement

Cyril Leclerc et Gabriel Hernandez

Le samedi 1er octobre 2022
Cet évènement fait partie de Nuit Blanche, Nuit Blanche 2022 : Parcours Sud
Bagnole - À dire rien qu'être à quoi dire / Concert / Installation-concerts live prenant place dans cinq véhicules. Simultanément, au rythme d'une partition, une vingtaine de performeurs accumulent des vêtements de manière inattendue et parfois absurde.
Interrogeant notre rapport à l’intime, la programmation du Générateur détourne certaines actions quotidiennes comme écouter la radio dans sa voiture, s’habiller chaque matin. En mettant en place un dialogue subtil entre la présence des corps en mouvement et des concerts « encapsulés », Gabriel Hernandez et Cyril Leclerc questionnent nos liens avec nos sens, le temps et la matière. Ces actions pourtant opposées dans leur format, se transforment en une partition fluide et plonge le public dans un microcosme multi sensoriel, onirique et festif.
Pour clôturer la soirée un set de musique live entraîne le public à danser sur ce dancefloor et décor pseudo urbain !
• Bagnole
Musique - Installation - Vidéo
Conception et mise en scène : Cyril Leclerc
Bagnole est une installation-concert live pour cinq voitures et autoradios. Les voitures, garées dans différents recoins du Générateur, créent une scénographie surréaliste, où le quotidien glisse vers un univers à la fois léger et étrange. Dans chaque voiture se déroule un concert live d'une vingtaine de minutes dédié à quelques spectateurs.
Un dispositif insolite et ludique qui permet une rencontre privilégiée et intimiste entre le public et un musicien. Comme coupés du temps, les cinq habitacles des véhicules de Bagnole favorisent une écoute attentive et privilégiée du son.
Musiciens et musiciennes : Bertrand Larrieu, Elsa Michaud, Neige, DJ Reine, Zaraz Wam Zagram et AC/DJ
• À dire rien qu’être à quoi dire
Performance collective
Conception et mise en scène : Gabriel Hernandez
Conçue pour un nombre illimité d’interprètes, la performance se déploie par vagues et de façon aléatoire au milieu des 5 véhicules de l’installation de Cyril Leclerc « Bagnole ».
En suivant rigoureusement et à son propre rythme les instructions d’une partition imaginée par Gabriel Hernandez, chaque performeur enfile, ôte, accumule vêtements de manière inattendue et parfois absurde. Ils modifient leur fonction initiale qui est de couvrir le corps, le cacher, le protéger, le parer.
Une façon pour l’auteur de déjouer les codes d’une action banale qui pourtant est commune à toutes et tous chaque jour.
La performance prend fin lorsque chaque interprète est impeccablement vêtu.
Avec le soutien de la Métropole du Grand Paris.
Mise à jour le 12/09/2022

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations