Ville de Paris

Évènement

Clément Cogitore - Project room

Du samedi 2 avril au dimanche 29 mai 2022
Capter la beauté élégiaque d’une nuée d’écrans de téléphones (Élégies), activer l’essence éphémère de peintures figées depuis des milliers d’années (Lascaux), ou révéler la poésie d’un poids lourd sur les routes (Travel(ing)), les films de Clément Cogitore ne relèvent ni du documentaire, ni de la fiction mais éclairent l’aura quasi magique qui peut émaner du réel. Une expérience immersive au sein de 5 films de l'artiste.
Dans la presse
Clément Cogitore a une prédilection pour la nuit (…), mais aussi ses métaphores (celle du sommeil et de la folie, celle des ténèbres de l’histoire, collective ou personnelle), dont le sens ne nous est jamais tout à fait révélé et qui s’y donne à voir de manière fragmentaire ou énigmatique, lueurs trouant l’ombre comme autant d’éclats de sens : nulle explication, seulement des récits ou des tableaux chargés d’une signification tour à tour onirique et mystique.
Philippe-Alain Michaud

BIOGRAPHIE

Clément Cogitore, né à Colmar en 1983, vit et travaille entre Paris et Berlin. Après des études à l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, et au Fresnoy - Studio National des Arts Contemporains - Cogitore développe une pratique artistique singulière mêlant, films, vidéos, installations et photographies. Son travail questionne les modalités de cohabitation des hommes avec leurs images. Ses œuvres sont exposées et projetées au sein d’institutions françaises et internationales telles que le Palais de Tokyo, le Centre Georges Pompidou (Paris), ICA (Londres), Haus der Kulturen der Welt (Berlin), MoMA (New-York), MNBA (Québec), SeMA Bunker (Séoul), MACRO (Rome), Red Brick Art Museum (Pékin), Rockbund Museum (Pékin), Kunsthaus Baselland (Basel), Hirschhorn Museum and Sculpture Garden (Washington), MUDAM (Luxembourg) notamment.

En 2015 son premier long-métrage Ni le ciel, Ni la terre a été récompensé par le Prix de la Fondation Gan, au Festival de Cannes - Semaine de la critique, salué par la critique et nominé pour le César du meilleur premier film. La même année il reçoit le Prix BAL pour la jeune création. L’année 2016, il reçoit le Prix SciencesPo pour l’art contemporain et le 18e Prix de la Fondation d’Entreprise Ricard pour l’art contemporain. Ses films ont été sélectionnés et récompensés dans de nombreux festivals internationaux (Cannes, Locarno, Telluride, Los Angeles), en 2017 son film Braguino reçoit le prix Zabaltegi au Festival de San Sebastian. En 2018, Clément Cogitore est lauréat du Prix Marcel Duchamp. En 2019, à l’occasion du 350e anniversaire de l’Opéra de Paris, il signe la mise en scène de l’opéra-ballet Les Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau.

Artiste associé au CENTQUATRE-PARIS depuis 2018, l’installation actuelle se présente comme l’aboutissement de cette résidence.
Mise à jour le 03/03/2022

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations