Évènement

La Fondation Taylor présente le travail de Brisson, Bothuon et Hristova

Du jeudi 7 au samedi 30 mars 2024
Brisson / Bothuon / Hristova
Les signes et symboles des peintures de Bernard-Jacques Brisson échangent avec les sculptures de tissus presque animées d'Anne Bothuon et les paysages gravés d'Evgeniya Hristova.
Bernard-Jacques Brisson (peinture)
L’artiste entame sa formation picturale à l’Académie Frochot de Paris sous la direction du peintre Pierre Matthey. Parallèlement à une carrière dans le design graphique, il développe son propre langage visuel. Les tableaux de Bernard Jacques Brisson ont été exposés en France, mais aussi en Allemagne où il réside aujourd’hui, au Danemark, en Russie ou au Japon, ainsi que dans les principaux salons. L’univers de Bernard Jacques Brisson est riche de couleurs et de formes qui viennent rythmer sa peinture. Presque saturées de signes, de symboles et d’images, ses compositions révèlent peu à peu leurs contours et leur sens. Le spectateur y découvre un visage, une architecture, un instrument de musique… et peut associer aux oeuvres qu’ils observent ses propres images mentales.
Anne Bothuon (sculpture)
L’artiste se forme à l’École Supérieure des Arts Appliqués Duperré puis en décoration et scénographie à l’École Supérieure Nationale des Arts et Techniques du Théâtre de Paris. Au fil des années, l’on a pu admirer ses sculptures dans diverses expositions personnelles et collectives et dans plusieurs salons d’art. Anne Bothuon sculpte les corps à partir d’ouate et gaze de tarlatane cousues. Par sa texture, cette matière douce et soyeuse donne à ses personnages une présence troublante. Des fils colorés viennent dessiner et animer la surface blanche de ses oeuvres, donnant toute leur expression aux visages des personnages. Le travail d’Anne Bothuon s’impose comme le miroir d’une humanité fragile et singulière.
Evgeniya Hristova (gravure)
D’origine bulgare, Evgeniya Hristova étudie la gravure à l’Académie des Beaux-Arts de Sofia, ainsi qu’aux Académies des Beaux-Arts de Macerata et Urbino en Italie. Ses gravures sont régulièrement exposées dans des expositions personnelles et collectives à travers l’Europe. Evgeniya Hristova est lauréate du prix Jean Asselbergs 2023 de la Fondation Taylor. Elle enseigne également les techniques de gravure dans plusieurs prestigieuses académies italiennes.
Pointe-sèche, burin, eau-forte et aquatinte, Evgeniya Hristova manie les techniques de gravure avec aisance. Dans ses oeuvres, l’artiste réinterprète les éléments naturels (buissons, racines, arbres), donnent vie à des personnages et des architectures qui semblent issus des siècles passés. Son trait est délié, vivant. Le noir se confronte au gris, et les vides viennent éclairer les gravures d’Evgeniya Hristova.
Mise à jour le 01/03/2024

Vous ne connaissez toujours pas ?

Sélection des bons plans intemporels, mais qui valent le coup toute l'année !

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations