Comment Paris tourne la page du plastique à usage unique

Dossier
Mise à jour le 13/05/2024
Fontaines rafraichissantes dans les rues de Paris.
En 2019, la Ville s’est fixé un grand objectif : zéro plastique à usage unique en 2024 pour l’accueil des Jeux olympiques et paralympiques. Découvrez tout ce qui est mis en place pour y parvenir !

Qu’est-ce que le plastique à usage unique ?

Un plastique à usage unique est un emballage totalement ou partiellement composé de plastique. Et sur ce sujet, il y a beaucoup de faux amis !
Au-delà des bouteilles et gobelets en plastique, les cannettes en aluminium/acier, les briques de boisson et même les gobelets en carton sont des plastiques à usage unique (car ils contiennent une couche de plastique). De même, tous les plastiques, qu’ils soient recyclés, biosourcés, compostables ou dits « biodégradables », restent des plastiques à usage unique qui polluent l’environnement.
Au-delà de Paris, les déchets en plastique à usage unique représentent 50 % des détritus retrouvés sur les plages de l’Union européenne. D’après l’Unesco, ils causent la mort de plus d’un million d’oiseaux marins chaque année.
5 écogestes à adopter facilement
Prendre sa gourde, apporter son contenant lorsqu'on commande à emporter, utiliser un sac réutilisable en faisant ses courses, ne pas jeter son mégot par terre ou consommer dans des magasins en vrac… Voilà autant d'écogestes profitables pour vous comme pour l'environnement !
En savoir plus.
Eau de Paris, à Paris Plage.

Les Jeux de Paris 2024, une opportunité pour changer

Durant l’été 2024, la collectivité souhaite que les visiteurs et les Parisiens puissent célébrer ces Jeux sans plastique à usage unique, que ce soit pour l’offre de boissons, de restauration ou les goodies résiduels. Il s’agit aussi de leur proposer des périmètres où le vrac et le réemploi seraient intégrés à la vie quotidienne.
La réduction et le réemploi vont constituer les deux leviers d’action principaux pour offrir une expérience sans plastique à usage unique dans les zones de célébration parisiennes et aux abords des sites officiels (berges de Seine, quartiers d’expérimentation, monuments touristiques).

Ce qui va changer

Sur les sites de festivités gérés par la Ville

Dans chaque arrondissement et sur différents sites totémiques (Académie du Climat, etc.), les visiteurs pourront se restaurer avec des gobelets ou bols réutilisables mis à leur disposition ou en apportant les leurs.

Sur les sites de compétition

Les gourdes seront autorisées (et conseillées) afin de les remplir facilement dans les centaines de fontaines à eau… mais également à soda !

Tout ce qui a déjà changé dans la capitale

L'Eau de Paris, toujours à portée de gourde

Dans 1 200 fontaines et 1 000 commerces

Découvrez où remplir gratuitement votre gourde grâce à cette carte.
Jeunes femmes remplissant leur gourde d'eau potable, à une fontaine mise à disposition par la Ville de Paris.
Les chiffres clés
500 000 bouteilles en plastique ne sont pas consommées grâce à la campagne « Ici, je choisis l’eau de Paris ».
40 tonnes de plastique ont été supprimées en 2023.

Le retour en force de la consigne

À Paris, la restauration rapide génère plus de 15 tonnes de déchets au quotidien ! C’est pourquoi la collectivité et de nombreux établissements de restauration mènent une expérimentation depuis 2022 avec le retour de la consigne.

En savoir plus
La Consigne GreenGo

Un label « Zéro plastique »

En avril 2023, la Ville de Paris a lancé la première certification zéro plastique à usage unique pour les acteurs économiques. Elle permet un parcours d’accompagnement intégralement gratuit.

En savoir plus
La Consigne GreenGo

Dans les clubs de sport

Adopter les gobelets réutilisables, ne plus distribuer de bouteilles en plastique, sensibiliser ses adhérents et les éducateurs… les clubs de sport ont un rôle à jouer dans l’abandon du plastique à usage unique !

En savoir plus
Sportif utilisant une gourde au centre sportif Jules Ladoumègue

Lors des courses sur route

Dès le 1er septembre 2024, toutes les courses organisées dans la capitale devront arrêter d’utiliser du plastique à usage unique.
Sur le sujet, les 10 km du 14e ont déjà montré l’exemple.

En savoir plus
L'arche de départ des 10km du 14e. Les coureurs sont sur le point de démarrer la course.

Dans les crèches

Abandonner le plastique, c’est aussi limiter l’exposition aux perturbateurs endocriniens. Les crèches parisiennes en ont conscience et ont mis le plastique sur la touche depuis plusieurs années.

En savoir plus
Jeune enfant en haut d'une structure dans une crèche

Paroles de professionnels !

Le Zéro plastique à usage unique nous engage et montre à nos collaborateurs et nos clients que c’est possible

Marie Azzi
Directrice d’hôtel
L’hôtel Rosalie, situé dans le 13e arrondissement, s’est engagé dans le zéro plastique à usage unique. Au petit déjeuner, le thé est en vrac, la confiture dans ses bocaux d’origine et les yaourts faits maison. Dans les chambres, le plateau courtoisie propose du café fraîchement moulu - une french press est à disposition - et le thé Rooibos s’infuse dans une pince. L’eau proposée dans des carafes en verre est microfiltrée et osmosée : fini les bouteilles en plastique !

Cette démarche a été possible et accélérée grâce au soutien de la Ville de Paris

Les Frères Blavette
Boulangers
La boulangerie des frères Blavette, dans le 14e arrondissement, s’inscrit dans une démarche zéro déchet. Les emballages sont réduits au strict minimum et une carte de fidélité zéro déchet a été lancée pour récompenser les clients repartant sans emballage ou avec leur propre contenant. La consigne pour les jus de fruits frais vient d’être étendue aux salades, plats du jour, soupes et cafés.