Ouvrir la recherche
Actualité

Fini le plastique dans les crèches parisiennes

Mise à jour le 11/09/2020
Des biberons en verre, des jouets en bois et moins de bouteilles en plastique… Les crèches parisiennes poursuivent leurs actions pour limiter l’exposition des tout-petits aux perturbateurs endocriniens.
Étape cruciale de la vie de l’enfant, les 1000 premiers jours correspondent à la période pendant laquelle l’être humain est le plus sensible à son environnement. Présents dans de nombreux produits du quotidien (nettoyants ménagers, récipients ou jouets en plastique, textiles, produits alimentaires industriels), les perturbateurs endocriniens peuvent agir sur la santé des tout-petits. C’est pourquoi la limitation de l’exposition fait partie d’un vaste plan européen et national, décliné notamment au sein de la Direction des familles et de la petite enfance de la Ville de Paris.
Lieu de vie des moins de trois ans, les crèches municipales parisiennes s’engagent pour limiter l’exposition aux perturbateurs endocriniens et aux plastiques. Cela passe par l’achat de fournitures et d’équipements mieux adaptés : des biberons en verre, de la vaisselle et des jouets sans plastique ainsi que des produits d’entretien avec moins de composants chimiques.

Des biberons en verre pour les tout-petits

Depuis mai 2019, les nouveaux biberons achetés sont en verre. Ces produits sont plus résistants aux chocs et leur durée d’usage se révèle supérieure à ceux en plastique. C’est à partir de 2011 que ces établissements de la petite enfance bénéficient de biberons sans bisphénol A, et depuis 2012 de contenants alimentaires sans cette substance controversée.

Une vaisselle en verre et en porcelaine

Bientôt moins de plastique à table ! Dès la rentrée 2020, les crèches parisiennes vont pouvoir se doter progressivement de nouvelles vaisselles en verre et en porcelaine. Plus de la moitié des ustensiles de cuisine (planche à découper, doseur, fouet, rouleaux à pâtisserie, spatule…) achetés au fur et à mesure des besoins seront désormais en inox ou en verre. Ce qui représente un stock de plus de 40 000 assiettes, 8000 gobelets et 700 planches à découper par an.

Haro sur les jouets en plastique

À compter de janvier 2021, les crèches parisiennes pourront se fournir avec des jeux et des jouets majoritairement sans plastique ainsi que des textiles pour la plupart en coton bio et sans teinture. Plus de la moitié des références proposées par les fournisseurs seront remplacées par des jeux en bois, en carton ou en tissu. En effet, les jeux représentent le matériel pour enfants qui contient le plus de plastique.
Parce que les tissus peuvent aussi renfermer de possibles perturbateurs endocriniens, il a été choisi de procurer des textiles en coton bio pour les draps et autres turbulettes. Les autres textiles doivent être certifiés Oeko-Tex, un label qui garantit que le produit est exempt de substances toxiques pour le corps et l'environnement. Des produits avec une couleur naturelle, donc sans teinture, ou avec une une teinture légère ou à motif seront aussi proposés à l'achat pour les crèches.

Une alimentation bio et durable

Côté alimentation, fini la consommation courante de bouteilles d’eau en plastique pour cette rentrée 2020. Elles sont désormais uniquement réservées à la reconstitution des biberons à base de lait en poudre, des médicaments et de préférence à la consommation des bébés de moins de un an. Les plus grands consommeront de l'eau du robinet dans les conditions d'hygiène nécessaires.
Enfin, les petits Parisiens et Parisiennes accueillis en crèche municipales reçoivent une alimentation bio et durable : 85 % des repas servis l'étaient en 2020. Et depuis mars 2019, les crèches de la Ville de Paris fournissent exclusivement du lait infantile bio aux enfants qu’elles accueillent.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.