Paris, capitale mondiale des arts et de la culture  

La communication sur la politique culturelle de la Ville sera l'un des temps forts du Conseil de Paris de mai 2018. L'occasion de revenir sur ce qui constitue l'une des priorités de la municipalité parisienne: renforcer la richesse et la diversité de l’offre culturelle. Soutenir les artistes et la création, rendre les pratiques culturelles et artistiques accessibles à chaque Parisien.ne, travailler avec tous les acteurs, par-delà les frontières traditionnelles – institutionnelles, esthétiques ou géographiques... C’est ainsi que Paris restera la grande capitale de la culture et des arts qu’elle est en France et dans le monde entier.

Infographie Conseil de Paris mai 2018

Paris, territoire de création


De nouveaux espaces pour la création à Paris

Afin de créer les conditions permettant aux artistes de continuer à travailler et inventer dans la capitale, la Ville de Paris investit plus de 100 millions d’euros par an.

Cinq fabriques culturelles auront ainsi été inaugurées d’ici 2020 :

  • La Place - Centre culturel Hip Hop, ouvert en 2016
  • Les Plateaux sauvages, ouverts en 2017 
  • Le Grand parquet, porté depuis septembre 2016 par une nouvelle direction 
  • La Villa Vassilieff ouverte en février 2016 
  • La Rue Watt, lieu de travail dédié au cirque et aux arts de la rue dont l’ouverture est prévue en 2019
Infographie Conseil de Paris mai 2018

Ainsi que la Philharmonie de Paris, dont la vocation parisienne et nationale n'a cessé de s'affirmer depuis 2014.

Création contemporaine

Chaque année, de nouvelles œuvres rejoignent les collections des musées de la Ville de Paris. C’est l’équivalent de près de 30 millions d’euros qui ont été intégrés aux collections des musées ces quatre dernières années, notamment en faveur d’artistes vivants. En parallèle, le Fonds municipal d’art contemporain (FMAC) aura acquis pour 1M€ d’œuvres en 6 ans (peintures, photographies, sculptures, installations ou art vidéo). Par ailleurs, la Ville soutient de nouvelles écritures artistiques, résolument contemporaines. Ainsi la création du Fonds Transmédia a permis la réalisation de 37 projets depuis novembre 2015; celui de soutien au court-métrage a accompagné pas moins de 136 réalisations depuis 11 ans.

Ville de circulation des œuvres par excellence, Paris doit aussi se projeter en territoire de création

Bruno Julliard,
Premier Adjoint à la Maire de Paris chargé de toutes les questions relatives à la culture et aux relations avec les arrondissements
  • Une édition 2019 de Nuit blanche résolument métropolitaine, qui investira une portion du périphérique.
Infographie Conseil de Paris mai 2018
  • Une journée Portes ouvertes des lieux de création, pour inviter les Parisien.ne.s à aller à la rencontre des artistes dans des lieux souvent méconnus mais essentiels à la vitalité culturelle.
  • L’engagement pour une parité femme-homme dans les nominations.
  • Mise en place du "1% marché de l'art", avec le Crédit Municipal de Paris (CPM), qui consacrera, dès 2019, 1% du chiffre d'affaire de ses ventes au soutien à la création.
  • L'invitation faite aux grandes maisons de vente et d’enchères à s’engager aux cotés de la municipalité dans cette démarche.
  • L'organisation en octobre 2018 des Rencontres de la culture à Paris afin de réfléchir avec nos partenaires aux mutations en cours. Ces temps d’échanges et de débats, ouverts aux professionnels comme au grand public, ont vocation à construire avec l’ensemble de nos partenaires les politiques publiques de demain. 

La culture en partage 

Afin d'offrir à chaque Parisien.ne l'accès aux pratiques culturelles et artistiques quel que soit son âge, son quartier, son environnement social et familial. la municipalité met en place de nombreux dispositifs. 

Infographie COnseil de Paris mai 2018

La réforme des conservatoires

La Réforme des conservatoires a mobilisé des moyens sans précédent pour faire entrer les conservatoires à l'école, créer des passerelles pour toucher les publics les plus éloignés (45 partenariats avec des acteurs du champ social et culturel en place dès cette année), tout en développant une offre toujours plus importante. Ainsi, depuis la rentrée 2017, ce sont près de 16.000 écolier.e.s de cours préparatoire qui ont accès de sensibilisation musicale, grâce aux 87 postes d'enseignants créés. Enfin, le nouveau conservatoire Mozart de la Canopée et celui qui ouvrira dès 2019 dans le 14e arrondissement permettront d'augmenter de 3000 (+13%) le nombre de places disponibles dans nos conservatoires.

L’Art pour grandir

Chaque année, 260 écoles maternelles et élémentaires, 228 centres de loisirs, 115 collèges et 90 établissements culturels et associations sont engagés dans une démarche d’éducation artistique et culturelle. Dans le cadre des Temps d’Activités Périscolaires (TAP), 5100 ateliers sont proposés à 48.900 enfants parisiens. Avec «Mon Premier Cinéma» et «Ecole et Cinéma» 48.000 enfants des écoles maternelles et primaires bénéficient de projections, d’ateliers et de visites des cinémas partenaires.

Infographie Conseil de Paris mai 2018

De nouveaux espaces pour les pratiques amateurs

Deux nouvelles Maisons des Pratiques Artistiques Amateurs (MPAA) ont ouvert, l’une au centre de Paris, au sein de la Canopée des Halles, l’autre dans le 11ème arrondissement, à Breguet, portant ainsi à cinq le nombre de MPAA sur Paris. Ce réseau de lieux dédiés à la pratique amateur offre une diversité et une complémentarité d’espaces de création, d’apprentissage et de répétition, favorisant l’expression et la rencontre artistique.

Lire à Paris: un nouveau plan d'orientations pour les bibliothèques

Un plan d’orientations pour la lecture et les bibliothèques à Paris, a été élaboré afin de valoriser le rôle majeur de ces équipements culturels de proximité. En 2017, les bibliothèques de la Ville de Paris ont accueilli plus de 6 millions de visiteurs qui viennent pour emprunter (13,4 millions de prêts réalisés par 290000 inscrits actifs) et pour profiter de services et d’espaces conviviaux et accessibles à tous. 

Des musées ouverts à tous

Les musées de la Ville de Paris accueillent chaque année plus de 3 millions visiteurs, dont 1.15 au Petit Palais. L’accès des musées aux personnes éloignées de la culture est favorisé grâce à une politique dynamique et engagée: 15 000 personnes en situation de grande exclusion participent chaque année à des programmes spécifiques.

Les musées municipaux

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Rendre la culture accessible à tous d'ici 2020

  • Dans le cadre du plan Lire à Paris, un contrat territoire lecture sera signé avec l’Etat afin de développer un programme d’actions dans les quartiers populaires, en particulier en matière d’éducation aux médias et de lecture dès le plus jeune âge.
  • Les Parisien.ne.s ne sont pas simplement usagers des bibliothèques, ils contribuent activement à leur activité et à leur développement. En ce sens, la Ville créera  un Grand prix des lecteurs des bibliothèques de la Ville de Paris.
  • Un Plan pour l’inclusion par les arts et la culture verra le jour avec la mise en place de rencontres professionnelles annuelles entre les acteurs du monde culturel et les acteurs du champ social. Il favorisera:
     - Le développement de l'offre municipale avec la mise en place de conventions "Paris pour tous" pour favoriser l'accueil de jeunes issus des quartiers prioritaires
    - La création d’une enveloppe dédiée de 150 000 euros pour financer et accompagner des projets d’innovation sociale dans le champ de la culture;
    - De nouvelles actions culturelles en direction des réfugiés accueillis à Paris.
  • Suite au projet voté par les Parisien.ne.s dans le cadre du budget participatif 2017, la municipalité consacrera  3,5 millions d'euros à l’acquisition d’instruments de musique pour les conservatoires, les centres d’animation et les écoles. Cette somme sera investie d’ici à 2020 pour entretenir et renouveler le parc d’instruments mis à disposition des 26 400 jeunes Parisien.ne.s qui suivent une formation musicale.
  • Après l’ouverture de la Bibliothèque numérique et la modernisation du portail des bibliothèques,  deux nouveaux portails en ligne seront développés.
    Le premier, porté par la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs, permettra aux Parisien.ne.s d’accéder à l’ensemble de l’offre de pratiques artistiques amateurs dans la capitale.
    Le deuxième sera dédié aux conservatoires municipaux, et permettra aux élèves et à leurs familles d’effectuer toutes les démarches pratiques, inscriptions, réinscription… de suivre leur scolarité, d’accéder à des modules pédagogiques, mais aussi de faire connaitre la programmation de chaque établissement.
  • Le Forum des Images se tournera vers les jeunes et vers la dimension «fabrication numérique», en s’inspirant de l'école arménienne de codage informatique Tumo

Un patrimoine vivant qui dialogue avec la ville

Les archives

La mission mémorielle et éducative est au cœur du travail mené par les Archives de Paris quand elles conservent et numérisent les registres matricules des soldats de la Première Guerre Mondiale ou les milliers de mots, dessins ou objets déposés en hommage aux victimes des attentats de 2015

Rénovation et entretien de notre patrimoine

50 millions d'euros sont investis pour des travaux dans les théâtres du Châtelet et de la Ville, et 110 millions d'euros pour les musées municipaux, avec notamment la rénovation du musée Carnavalet – Histoire de Paris, des Catacombes de Paris, du musée d’Art moderne, des maisons de Victor Hugo de Paris et Guernesey, du Palais Galliera et le déménagement du musée de la Libération de Paris – musée du Général Leclerc – musée Jean Moulin… Deux établissements patrimoniaux prestigieux, la bibliothèque Forney et la bibliothèque historique de la Ville de Paris, ont également fait l'objet d'importants travaux de rénovation. Au-delà des 110 millions d'euros consacrés à son riche patrimoine cultuel, Paris aura investi 275 millions d'euros sur la mandature pour révéler ce patrimoine d’exception, un engagement sans précédent.

Infographie Conseil de Paris mai 2018

Développement de l’art dans l’espace public

L’art a toujours irrigué la capitale, avec près de 800 œuvres, anciennes ou plus récentes, présentes dans l’espace public. La culture investit par ailleurs de nouveaux territoires : les kiosques à musique, restaurés et modernisés, accueillent désormais une programmation culturelle diversifiée ; dans les bois de Vincennes et de Boulogne, la régulation assurée par la Ville permet d’accueillir des festivals de renommée internationale comme Solidays, Rock en Seine ou encore We Love Green, tout en veillant à la préservation d’un équilibre garant d’une diversité dans les musiques actuelles et en assurant le respect de l’environnement et du voisinage ; enfin, la mobilisation de collectifs d’artistes et architectes permet d’initier le dialogue citoyen autour de la transformation des 7 places parisiennes.

Patrimoine d'aujourd'hui et de demain : l'espace public parisien d'ici 2020

  • Un hackaton verra le jour pour partager avec les acteurs de l’innovation les données détenues par la Ville sur les œuvres présentes dans l’espace public.
  • Paris va devenir « ville refuge » pour les œuvres menacées dans le monde entier. Les conflits en cours au Moyen-Orient menacent les vies mais aussi les œuvres. En lien avec le Crédit Municipal de Paris qui dispose de réserves, Paris est prête à accueillir des œuvres menacées.
  • Kiosque en musique : dès le mois de juin prochain, des orchestres et fanfares amateurs venus des quatre coins de la France investiront nos parcs et jardins pour un samedi de fête et de musique, faisant renaitre une tradition populaire et revivre un patrimoine remarquable.

Une politique culturelle qui s'ouvre à tous les acteurs 

C’est à Paris que l’on compte le plus de librairies, de musées, de salles de cinéma, de salles de concert, de théâtres… et dans tous ces lieux de culture, les œuvres et les savoirs imprègnent ses habitants. L’offre culturelle et la découverte du patrimoine figurent parmi les premières motivations des touristes pour venir à Paris.

Pour que la culture continue d’être un outil d’émancipation, il faut qu’elle soit variée, diverse et métissée

Frédéric Hocquard,
Adjoint à la Maire de Paris chargé de la vie nocturne et de l'économie culturelle ( en charge des métiers d’art, de la mode, du design et des commerces culturels)

Paris, ville attractive et internationale

Les coopérations organisées chaque année entre Paris et une grande métropole étrangère, s’articulent autour d’une thématique d’intérêt partagé par les deux villes. Ces Tandems leur permettent d'affirmer leur vitalité culturelle et de croiser leurs regards grâce aux partenariats structurants et pérennes qui s'établissent entre les acteurs des deux villes.

Paris, capitale du cinéma

Paris a accueilli plus de 1000 tournages en 2017. En parallèle, la Ville soutient les salles indépendantes et art et essai, avec près d’un million d’euros dont bénéficient une quarantaine de salles dans tout Paris.

Développement des commerces culturels

Pour encourager l’implantation et le développement des commerces culturels d’exception, comme les libraires, disquaires ou galeristes, l'accès aux locaux des bailleurs sociaux est à présent facilité par la création d’un groupement inter-Bailleurs (GIE). Une aide aux libraires-disquaires, commerçants ou réseaux de commerçants se développe en parallèle, grâce au soutien du service de remplacement des gérants de commerces culturels ou au soutien d’événements comme le Pari des Libraires, le Disquaire Day, ou un Dimanche à la Galerie.

Paris, ville innovante

Plus de 150 start-up des industries créatives sont actuellement hébergées au sein des nombreux lieux d’innovation ouverts grâce au soutien de la Ville. Ont ainsi été inaugurés depuis 2016, L’Espace E, dédié à l’entreprenariat Hip-Hop au sein de La Place, ou Le Cargo, qui réserve plus de 2500 m² aux industries créatives. Paris soutient aussi l’émergence de lieux novateurs et inspirants, aux projets et modèles économiques hybrides, comme le Hasard Ludique, «l’espace 360°», «le 13 », ou bientôt «Bang». 

Paris s’est engagée depuis plusieurs années à développer un effort croissant en faveur du secteur des musiques actuelles : construction d’équipements publics ; aides aux salles de concert ; aides à l’emploi des musiciens et techniciens, ou encore aides à l’implantation des disquaires. Ces aides, bientôt regroupées au sein d’un fonds, contribuent au maintien et au développement de la diversité de la filière musicale parisienne. 

Dans le champ de la Mode, du Design et des Métiers d’art, 35 projets ont été hébergés en 2017 par les Ateliers de Paris. 160 créateurs et plus de 11000 visiteurs y ont été accueillis. 148 consultations et 40 formations ont été proposées à environ 330 créateurs bénéficiaires. Outre les 6 Grands Prix de la Création de la Ville de Paris remis chaque année, 10 Prix de perfectionnement de 10 000 € chacun ont été attribués par la Ville de Paris à des jeunes achevant leur formation, ou à des personnes en reconversion professionnelle. Cette mission complète les actions d’animation du réseau des professionnels qui sont menées au sein des associations, telles que celle du Viaduc des Arts, les Gouttes d’or de la mode et du design ou encore celle de la Cour de l’Industrie. Pour la première édition du Label «Fabriqué à Paris » en 2017, 234 produits ont été labellisés, dont un grand nombre de métiers d’arts et de création. 

Infographie Conseil de Paris mai 2018


Dernière mise à jour le mardi 15 mai 2018
Crédit photo : © Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.