Ouvrir la recherche
Service

Logement seniors

Mise à jour le 05/07/2019
De nombreux dispositifs existent pour être logés dans de bonnes conditions de confort tout en conservant une totale autonomie de vie.

Des conseils pour adapter votre logement

Pour rester chez vous de façon autonome et dans de bonnes conditions, il peut être souhaitable d’adapter votre logement.
Vous pouvez, par exemple, avoir besoin de faire des travaux dans votre cuisine, vos WC, votre salle d’eau, pour installer, par exemple, des mains courantes, des barres de maintien, des poignées de rappel, un système de fermeture et ouverture de portes ou fenêtres, etc.

Des conseils individualisés pour adapter au mieux votre logement

  • L’espace conseil pour l’autonomie en milieu ordinaire de vie (ESCAVIE) est un lieu d’exposition des matériels adaptés à l’aménagement du logement des seniors. Vous pourrez également y obtenir des conseils individualisés.
  • Votre caisse de retraite, et votre complémentaire retraite. Celles-ci peuvent prendre en charge, sous certaines conditions, la visite d’un ergothérapeute à votre domicile ou une partie du montant des travaux à réaliser.
  • Votre pharmacien peut également vous conseiller dans le choix d’un matériel adapté.
Poser le bon diagnostic
Les ergothérapeutes posent un diagnostic sur vos besoins en analysant toutes les situations de la vie quotidienne. Ils vous recommandent ensuite soit de vous équiper en matériels adaptés, soit de réaliser une série de travaux chez vous.
ANFE (Association nationale française des ergothérapeutes)
Tél.: 01 45 84 30 97
Site internet : www.anfe.fr

Résidences-appartements

101 résidences du Centre d’action sociale de la Ville de Paris dont 98 implantées dans Paris et 3 en proche banlieue, proposent près de 4 200 logements. Elles sont destinées à des personnes âgées autonomes souhaitant être relogées dans de bonnes conditions de confort tout en conservant une totale autonomie de vie.

Pour certaines, il s’agit d’appartements disséminés dans des ensembles immobiliers. Dans la plupart des résidences, un gardien participe à l’entretien et la sécurité de l’immeuble. Certaines disposent d’un club de loisirs et d’un restaurant Émeraude également accessibles à des non-résidents.

Les logements sont principalement des studios de 28 à 32 m2 ; quelques studettes d’une surface de l’ordre de 20 m2 sont disponibles pour des personnes seules et des deux-pièces offrant une surface de l’ordre de 45 m2 peuvent être proposés à des couples. Les logements ne sont pas meublés.

Toutes les résidences disposent d’un ascenseur. Le montant de la redevance mensuelle varie selon les résidences. Elle est de l’ordre de 400€ pour une studette, de 600€ pour un studio et de 700€ pour un deux-pièces. Elle comprend l’ensemble des charges locatives et dans la plupart des résidences les frais de fourniture d’électricité.

En fonction de vos ressources, vous pourrez bénéficier d’une aide au logement délivrée par la Caisse d’allocation familiale (CAF) : aide personnalisée au logement (APL) ou allocation de logement sociale (ALS). Le délai d’attente pour un accueil en résidence-appartement dépend de la résidence choisie et de la situation sociale du demandeur.

Conditions d'admission

Procédure

Conditions à remplir

Être âgé de 60 ans et plus et ne plus exercer d’activité professionnelle, sauf dérogation expresse accordée par le directeur général du Centre d’action sociale de la Ville de Paris

Être domicilié à Paris depuis au moins 3 ans (situation appréciée dans la période des 5 ans précédant la demande)

OU avoir résidé au moins 10 ans à Paris et avoir quitté la capitale depuis moins de 3 ans au moment de la demande

Attention, compte tenu du nombre élevé de Parisiens en attente d'un accueil en résidence, il n'est pas possible d'accepter les demandes présentées par les candidats non parisiens.

Durée de validité de la demande de logement

La demande d’accueil dans les établissements du Centre d’action sociale de la Ville de Paris est valable un an à compter de la date de la réception du dossier complet par la section d'arrondissement de votre domicile.

Renouvellement de votre demande

Environ un mois avant la date limite de validité de la demande, vous recevrez de la section du Centre d’action sociale de la Ville de Paris de votre arrondissement une lettre pour son renouvellement, accompagné d’un formulaire d’inscription qui devra être retourné avec les pièces justificatives demandées. À cette occasion, vous pourrez contacter la section afin d’éventuellement modifier, annuler ou maintenir votre demande.

Liste des établissements

1er arrondissement

LES PRÊCHEURS

12, rue des Prêcheurs

SAINT-HONORÉ

32, place du Marché-Saint-Honoré

2e arrondissement

GRAMONT

28, rue Gramont

CLÉRY

50-52, rue de Cléry

3e arrondissement

AU MAIRE

2 ter, rue Au-Maire

MESLAY

39, rue Meslay

5e arrondissement

LES BERNARDINS

5-7, rue des Bernardins

JEAN CALVIN

2, rue Jean-Calvin

POLIVEAU

2, rue Poliveau

SAINT-HILAIRE

19-25, rue Geoffroy-Saint‑Hilaire

SAINT-JACQUES

332-336, rue Saint‑Jacques

BOUTEBRIE

15, rue de la Parcheminerie

CLAUDE BERNARD

51, rue Claude-Bernard

6e arrondissement

ANDRÉ MALRAUX

112, rue de Rennes

VISCONTI

13, rue Visconti

7e arrondissement

MALAR

88 bis, rue Saint‑Dominique

JEAN NICOT

7, rue Jean-Nicot

8e arrondissement

BEAUCOUR

3, avenue Beaucour

9e arrondissement

DROUOT

14 ter, rue Chauchat

LES MARÉCHAUX

15, rue Richer

CLAUZEL

7 bis, rue Clauzel

NAVARIN

12, rue Navarin

LA ROCHEFOUCAULD

25 bis, rue de La Rochefoucauld

10e arrondissement

ROBERT BLACHE

4 bis-6, rue Robert-Blache

LA GRANGE AUX BELLES

11, rue Boy-Zelenski

JEMMAPES

126, quai de Jemmapes

LESECQ

24, rue de Belzunce

FAUBOURG DU TEMPLE

119, rue du Faubourg-du-Temple

11e arrondissement

KELLER

18, rue Keller

PHILIPPE AUGUSTE

99, avenue Philippe-Auguste

LA ROQUETTE

10-12-14-14 bis, rue Duranti

CHARLES DELESCLUZE

5 -7 -9, rue Charles-Delescluze

RICHARD LENOIR

61-63, boulevard Richard-Lenoir

LA FOLIE MÉRICOURT

94, rue de la Folie-Méricourt

MÉNILMONTANT

21, passage de Ménilmontant

LÉON FROT

39-41, rue Léon-Frot

BEAUHARNAIS

2/8-15/19, cité Beauharnais

L’ALLÉE VERTE

14-16, rue Pelée

MORAND

28, rue Morand

LA PRÉSENTATION

116, rue du Faubourg-du-Temple

ROBERT HOUDIN

13-24, rue Robert-Houdin

12e arrondissement

LACUÉE

4-6, rue Lacuée

14e arrondissement

RIDDER

10, rue de Ridder

TISSERAND

134, rue d’Alésia

LA SABLIÈRE

9, rue des Plantes

LES ARTISTES

55-57, rue du Montparnasse

DELBET

7, rue Furtado-Heine

15e arrondissement

PIERRE AVIA

36-38, rue du Colonel-Pierre-Avia

LES PÉRICHAUX

115, boulevard Lefebvre

ALLERAY

40, rue des Favorites

JUGE

11, rue Viala

SANTOS DUMONT

29, rue Santos-Dumont

GRENELLE

44, boulevard de Grenelle

16e arrondissement

MOZART

3, rue Serge-Prokofiev

BOIS LE VENT

5-7, rue Bois-le-Vent

PAJOU

7, rue Pajou

JOUVENET

23, rue Jouvenet

17e arrondissement

LA JONQUIÈRE

87, rue de La Jonquière

JEAN MORÉAS

12, rue Jean-Moréas

DAMET

19, rue Lemercier

SAUSSURE

5-13-14-15, rue des Tapisseries

SAINT-ANGE

3-4-9-11-16, Villa Saint‑Ange

ÎLOT SAINT-ANGE

16, rue Jean-Leclaire

18e arrondissement

LEIBNITZ

86-88, rue Leibnitz

STEINLEN

4, rue Eugène-Carrière

DUHESME

40, rue Duhesme

LES MONTMARTROIS

97-103, boulevard Ney

GEORGETTE AGUTTE

8-10, rue Georgette-Agutte

LES ABBESSES

16, place des Abbesses

LAMARCK

13, rue de la Bonne

BOINOD

49, rue Boinod

STÉPHENSON

51, rue Stéphenson

19e arrondissement

LES BOIS

10-12, rue des Bois

MEAUX CHAUFOURNIERS

2, allée Georges-Récipon

RAMPAL-RÉBEVAL

17, rue Rampal

FLANDRE

142 bis, rue de Flandre

LUNÉVILLE

12, rue de Lunéville

QUAI DE SEINE

55, quai de la Seine

LES FÊTES

8-10, rue des Fêtes

20e arrondissement

PIAT

33, rue Piat

SAINT-BLAISE

2-4, rue du Clos

LES SAINTS-SIMONIENS

12-18, rue de la Duée

LA CHINE

29, rue de la Chine

DÉNOYEZ

13-15, rue Dénoyez

HAXO

84, rue Haxo

PELLEPORT

13 – 15, rue Pelleport

LES AMANDIERS

117, rue des Amandiers

SAINT-FARGEAU

89-91, rue Haxo

GAMBETTA

14, rue du Retrait

Banlieue

Hauts-de-Seine

DAMIENS

1 ter, rue Damiens

92100 Boulogne-Billancourt

(Rattachée à la section du 16e)

BELOEUIL-MILLER

57, rue Pauline-Borghèse

92200 Neuilly-sur-Seine

(Rattachée à la section du 17e)

Val-de-Marne

LENOIR JOUSSERAN

9 à 13, rue de l’Amiral-Courbet

94160 Saint-Mandé

(Rattachée à la section du 12e)

Résidences services

23 résidences du Centre d’action sociale de la Ville de Paris dont 19 sont situées dans Paris et 4 en banlieue offrent 1 524 chambres. Elles sont destinées à des personnes âgées autonomes désireuses de bénéficier de la sécurité qu’apportent la présence permanente de personnel et l’existence de services collectifs : restaurant Émeraude, club de loisirs, prestations hôtelières. Un Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) est proposé à l’ensemble des personnes hébergées dans ces résidences. Chacune des chambres est dotée d’un coin cuisine et d’une salle d’eau ; la surface des chambres varie selon les résidences entre 15 et 35 m2, les plus grandes pouvant accueillir quelques couples. Les prix de journée varient en fonction de la superficie de la chambre. Ils sont compris entre 17 et 30 €, toutes charges et prestations comprises, à l’exception de la restauration. Les résidences sont toutes conventionnées à l’aide sociale et une prise en charge totale ou partielle du prix de journée par le Département est accordée selon les ressources du demandeur.

Liste des établissements

2e arrondissement

SAINT-SAUVEUR

8-10, rue Saint-Sauveur

3e arrondissement

MADELEINE BÉJART

4-10, rue de la Perle

4e arrondissement

AVE MARIA

4, rue de l’Ave-Maria

PETIT RÉMOULEUR

1-3, rue de Fourcy

5e arrondissement

MOUFFETARD

20, rue Ortolan

7e arrondissement

LEPRINCE

109, rue Saint-Dominique

11e arrondissement

OMER TALON

33-37, rue Merlin

12e arrondissement

LES TOURELLES

22, rue du Chaffault

SAINT-ÉLOI

10, rue Eugénie-Éboué

14e arrondissement

LES ARBUSTES

9, rue des Arbustes

LE MAINE

203, avenue du Maine

BEAUNIER

43, rue Beaunier

15e arrondissement

OSCAR ROTY

107, rue de Lourmel

VAUGELAS

4, rue Vaugelas

QUINTINIE

18, rue Bargue

17e arrondissement

LES TERNES

28, rue Bayen

ÉPINETTES

51, rue des Épinettes

18e arrondissement

BON ACCUEIL

17, rue Laghouat

CAULAINCOURT

102, rue Caulaincourt

Banlieue

ESSONNE
LA BOISSIÈRE

Départementale 449

91770 Saint-Vrain

SEINE-SAINT-DENIS
PRÉFET CHALEIL

13, rue du Préfet-Chaleil

93600 Aulnay-sous-Bois

VAL-DE-MARNE
L’AQUEDUC

1-3, rue de Provigny

94230 Cachan

LES BAUDEMONS

30, rue des Baudemons

94320 Thiais

Logements-foyer ou EHPA (établissements d’hébergement pour personnes âgées)

Un logement-foyer est un établissement destiné au logement collectif de personnes âgées dans des immeubles comportant des studios et des appartements dotés d'une cuisine et d'une salle de bain, et permettant aux personnes de vivre de façon indépendante.
Les logements-foyers proposent également des services collectifs : restaurant collectif, concierge, etc.
Le logement-foyer accueille des personnes âgées autonomes et sans détérioration intellectuelle à partir de 60 ans et plus.
Ces établissements seront prochainement renommés «résidences autonomie » (décision législative nationale) et proposeront des activités favorisant la prévention de la perte d'autonomie.

La cohabitation intergénérationnelle

Beaucoup de Parisiens retraités vivent seuls et disposent d’une ou plusieurs chambres disponibles dans leur appartement. Parallèlement, beaucoup de jeunes, étudiants, stagiaires, jeunes travailleurs… cherchent un logement financièrement accessible à Paris. Partant de ce constat, des associations parisiennes proposent de mettre en relation des jeunes à la recherche d’un logement et des seniors désireux de compagnie et/ou d’un complément de revenu. Selon la formule choisie, la cohabitation consiste en une mise à disposition gratuite d’une chambre meublée contre une présence régulière du jeune le soir, la nuit et certains week-ends, ou bien une mise à disposition d’une chambre meublée contre une indemnité d’occupation.

La colocation intergénérationnelle: des duos "gagnant-gagnant"

Avec l’aide de l’association, jeune et senior définissent conjointement dans une «convention d’occupation» l’organisation de la vie quotidienne en tenant compte des demandes et des impératifs de chacun.
Les associations sont garantes du bon déroulement de la cohabitation selon les principes énoncés par la Charte de la cohabitation intergénérationnelle de la Ville de Paris signée en 2010.
Cette formule peut être mise en place quel que soit votre statut : propriétaire, locataire dans le parc privé, locataire d’un logement social.
La cohabitation intergénérationnelle est donc un dispositif « gagnant-gagnant » où chacun trouve son compte, tant en termes de présence sécurisante, de convivialité, que d’enrichissement personnel.

La cohabitation intergénérationnelle vous intéresse?

  • Vous avez 60 ans ou plus ?
  • Vous disposez d’une chambre libre dans votre appartement ?
  • Vous avez besoin d'une présence et de petits services ?
  • Vous voulez aider un jeune à se loger ?

Renseignez-vous auprès des associations suivantes:

Le PariSolidaire IDF

6, rue Duchefdelaville

75013 Paris

Tél. : 01 42 27 06 20

pbagnpg@yrcnevfbyvqnver.se

Site web : http://leparisolidaire.fr

Ensemble 2 générations

16 rue Raymond Poincaré

78220 Viroflay

pbagnpg@rafrzoyr2trarengvbaf.se

Site web: http://ensemble2generations.fr

La Charte de la cohabitation intergénérationnelle

La Ville de Paris souhaite encourager la cohabitation intergénérationnelle, dispositif apportant une réponse concrète et solidaire à l'isolement des seniors et au besoin de logement des jeunes.

Par cette charte, les différents partenaires s'engagent à valoriser la cohabitation intergénérationnelle sur le territoire parisien.
La Ville de Paris veille, en lien avec les associations qui mettent en œuvre la cohabitation intergénérationnelle :
  • à ce que les binômes soient créés sous une formule privilégiant la solidarité et les moments passés entre la personne âgée et le jeune cohabitant et en portant une attention particulière aux jeunes aux ressources les plus modestes
  • à ce que les associations permettent la constitution de ces binômes sans discrimination aucune
  • à ce que les associations s'assurent d'une part que le jeune cohabitant disposera de conditions d'hébergement décentes (une chambre convenablement meublée, suffisamment de place pour installer ses affaires personnelles et étudier dans de bonnes conditions) et d'autre part, du bon déroulement de la cohabitation
  • s'agissant d'un hébergement solidaire et convivial, en aucun cas le jeune cohabitant ne doit être amené à se substituer à du personnel soignant ou d'aide à domicile. Les associations doivent donc prendre soin de vérifier, que le senior peut vivre seul sans assistance, ou que cette assistance lui est fournie par ailleurs, ceci en lien avec la famille de ce dernier.

Les professionnels pour aider

Pour rester le plus longtemps possible chez vous dans les meilleures conditions possibles des professionnels peuvent vous aider.
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ? Posez-nous directement votre question.
Accéder au formulaire

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.