Évènement

« Les fontaines : un patrimoine désuet ? » · Les Rencontres de la Sorbonne

Le vendredi 26 avril 2024
Les Rencontres de la Sorbonne - Rencontre "Les fontaines : un patrimoine désuet ?"
Dernière rencontre des Rencontres de la Sorbonne du cycle « Cultures d'eau » avec en invité·e·s : Jean-Louis Hannebert, Fabio Piccioli et Étienne Poncelet !
Cette année, le cycle de débat-conférence des Rencontres de la Sorbonne en partenariat avec Le Carreau du Temple, propose un questionnement sur le thème de l’eau et des enjeux actuels liés à la crise que représente l’accès à cette ressource.

La rencontre

Pour clôturer la série de cinq conférences dont le thème est l’eau, la dernière édition des Rencontres de la Sorbonne sera consacrée au thème « Les fontaines : un patrimoine désuet ? ». Elle aura lieu le 26 avril pendant la deuxième édition du festival Avis de tempête organisée à Césure (13 rue de Santeuil, Paris).
Symbole pittoresque d’un passé où l’approvisionnement en eau se faisait dans l’espace public, la fontaine n’a plus la fonction vitale qu’elle avait autrefois. Utilisée de manière ponctuelle, la fontaine décore plus le quotidien qu’elle ne lui est nécessaire. Pourtant, de nouvelles fontaines continuent d’être créées tandis que l’eau se raréfie et que les villes se réchauffent.
La construction des fontaines reste intimement liée au contexte politique dans lequel la fontaine nait. La fontaine redevient un élément crucial du développement urbain, dont les questions fonctionnelles et esthétiques sont en son centre. Ainsi, des grandes fontaines historiques aux fontaines contemporaines, le patrimoine continue de s’écrire avec pour fil rouge, la quête du progrès artistique et technique dans l’espace urbain.
Les trois invité·e·s de cette conférence discuteront des enjeux qui se transforment au fil de l’eau, en passant de la restauration patrimoniale de la fontaine qui donne à voir le passé de l’art parisien jusqu’à son innovation technique et architecturale dans les questions contemporaines d’urbanisme.
À la fois témoignages d’usages passés et d’une nouvelle manière de concevoir les espaces publics, les fontaines inscrivent la présence de l’eau dans nos villes et nos campagnes, rendant visible à la fois l’importance qu’elle a dans la régulation de nos vies et l’entrelacs d’usages que constitue l’ensemble des pratiques qui s’y rattachent.

Comment se rendre à Césure ?

Métro : Censier-Daubenton (ligne 7) ou Campo-Formio (ligne 5)
Vélib : Censier - Santeuil (station n°5034)

Invité·e·s

Jean-Louis Hannebert

Jean-Louis Hannebert est architecte et urbaniste en chef de l'Etat et architecte des Bâtiments de France honoraire. Diplômé de l'École des Beaux-Arts et ancien élève des ateliers d'André Leconte et Michel Marot, il laisse un héritage remarquable dans la préservation du patrimoine architectural français. Il se spécialise dans des fontaines de la rive gauche de Paris et est également reconnu pour son expertise dans les systèmes d'adduction d'eau de la ville depuis l'époque romaine jusqu'à nos jours.

Fabio Piccioli

Fabio Piccioli est paysagiste et jardinier. Il enseigne pour le ministère de l'Agriculture et de la souveraineté alimentaire (MASA) depuis plus de 23 ans. Il codirige des ateliers de pratiques du projet de paysage, enseigne la botanique appliquée et les arts au service du projet à l'ESAJ (École des paysages de la transition écologique). Il a régulièrement animé des séances à l’École de la nature et le paysage (Institut Nationale des Sciences Appliquées) Centre-Val de Loire à Blois et à l’École Nationale Supérieure d'Architecture et de Paysage de Bordeaux (ENSAP). Il est passionné par le dessin, la connaissance et la fabrique de la ville.

Étienne Poncelet

Basé à Lille, Étienne Poncelet est Architecte en Chef des Monuments Historiques depuis 1980. Actuellement Architecte en Chef et Inspecteur général honoraire des Monuments historiques, il a été chargé de nombreuses restaurations de monuments historiques, notamment de cathédrales, de fortifications et de réutilisations de monuments historiques à Paris, dans les Hauts-de-France, en Guyane, en Guadeloupe et en Martinique. Ses activités s'étendent à l'échelle internationale entre autres comme Président honoraire d’ICOMOS France, ancien président du Conseil Scientifique et membre du Conseil d’Europa Nostra IBI. Il a été chargé de la restauration des Fontaines des Mers (2000) et des Fleuves (2001) de la Place de la Concorde de Paris.
Mise à jour le 17/04/2024

À lire aussi

Vous ne connaissez toujours pas ?

Sélection des bons plans intemporels, mais qui valent le coup toute l'année !