Devenir un acteur de la participation

Du Conseil des générations futures aux conseils de quartiers en passant par le Conseil Parisien de la jeunesse, découvrez toutes les instances participatives de la Ville de Paris.   

Le Conseil des Générations Futures (CGF)

Le Conseil des Générations Futures (CGF), souhaité par la Maire de Paris, est une instance consultative, indépendante et paritaire, qui a pour vocation de représenter la société civile parisienne et de réfléchir de manière prospective sur des thèmes qui concernent Paris et les Parisiens.

Lors de la première séance plénière, le Conseil a élu ses deux co-présidents : Cynthia Fleury, psychanalyste et philosophe, membre du collège des « personnalités qualifiées », et Patrick Doutreligne, Président d’Adoma (acteur majeur de l’insertion par le logement) et membre du collège « service public ».

Anne Hidalgo a également proposé trois premiers grands thèmes de travail :

  • « La place des adolescents dans la Ville du XXIe siècle » ;
  • « Commémorations et hommages : comment faire vivre le souvenir dans Paris ? » ;
  • « Comment organiser l’économie collaborative, pour qu’elle reste l’économie du partage et non celle de la prédation ? ».

Le rôle du Conseil des Générations Futures

Cette instance est pensée comme un espace d’échanges d’idées entre des experts, des citoyens, des représentants du monde économique, social et associatif. Elle a vocation à devenir un lieu où le Paris du futur peut être débattu et réfléchi, avec des membres représentatifs de la société civile parisienne.

Conseil des générations futures

Composition et fonctionnement des Conseil des Générations Futures

164 membres composent le CGF, répartis en 7 collèges, représentatifs de la société parisienne :

  • le collège des entreprises : 20 représentants-es des entreprises et des professions non salariées ;
  • le collège des salariés : 20 représentants-tes des organisations syndicales départementales ;
  • le collège des associations : 28 représentant-tes d’associations impliquées dans la vie de la cité ;
  • le collège des services publics : 14 représentant-tes des grands services publics aux usagers parisiens ;
  • le collège des personnalités qualifiées : 18 représentant-tes choisis pour leur haute expertise ;
  • le collège des instances de la démocratie locale : 29 représentant-tes des conseils de quartier, des conseils citoyens et du Conseil Parisien de la Jeunesse ;
  • le collège des Parisiennes et des Parisiens : 35 Parisiennes et Parisiens.

Le CGF pourra être saisi pour avis par la Maire de Paris, les groupes politiques du Conseil de Paris, le Médiateur de la Ville ou directement par les Parisiens grâce à un système de pétitions en ligne. Il aura également la faculté de s’auto saisir de différents sujets et remettra un rapport annuel à la Maire de Paris. Il se réunira trois fois par an en séance plénière.

Une instance résolument tournée vers l’avenir

Le Conseil des Générations Futures développera notamment des réflexions prospectives sur tous les sujets urbains structurants pour l’avenir de la capitale. Il constituera un espace d’échanges et de débats, formulant des avis et des propositions. Il produira chaque année un rapport-bilan de son action et de ses préconisations.

Le Conseil agira en lien avec les autres instances consultatives de représentation de la société civile que sont le Conseil économique, social et environnemental de la République (CESE), le Conseil économique, social et environnemental de la région Ile de France (CESE Ile de France) et la future instance consultative de la Métropole du Grand Paris. 

Les conseils de quartier

Découvrez les conseils de quartier, le lieu pour vous impliquer au niveau local.

Qu'est-ce qu'un conseil de quartier?

123 conseils de quartier couvrent la totalité du territoire parisien. Espace d'information et de dialogue, de propositions, d'initiatives, d'avis, les conseils de quartier relèvent des mairies d'arrondissement.

Tout Parisien, quel que soit son âge ou sa nationalité sur la base du volontariat

Les conseils de quartier sont composés selon les cas d'élus, d'associations, de personnes qualifiées, d'habitants ...

Leur organisation, leur composition et leur mode de fonctionnement diffèrent d'un arrondissement à un autre.

Les conseils de quartier sont des lieux d'information, d'écoute, de débats et d'expression concernant les projets d'aménagement du quartier, la vie de quartier ou encore l'amélioration du cadre de vie. Ils permettent de mieux informer la population du quartier.

Ils sont un des relais entre les services de la mairie et les élus et la population du quartier, sans être les représentants des premiers ou des seconds.

Ils sont force de proposition et peuvent soumettre des voeux au conseil d'arrondissement, celui-ci prenant la décision de les accepter ou non et de les redistribuer vers les autorités compétentes, en fonction du domaine d'action en jeu.

Le budget dédié aux conseils de quartier est inscrit dans l'état spécial d'arrondissement.

Il est composé d'un budget de fonctionnement d''un montant de 3 305 euros par conseil de quartier et d'un budget d'investissement ou "fonds de participation des habitants" d'un montant de 8 264 euros par conseil de quartier,

Le budget de fonctionnement permet d'acquérir des biens consommables, il sert à la communication, l'animation et au fonctionnement des conseils de quartier.

Ainsi, il peut financer :

- l'envoi du courrier aux membres des conseils de quartier,

- les photocopies,

- l'achat de fournitures de bureau,

- les frais d'impression des affiches, de tracts voire de journaux de conseils de quartier,

- la location (chaises, tables, sonorisation ...)

- l'alimentation et les boissons pour un repas de quartier.

Le budget d'investissement ou "fonds de participation des habitants" permet d'acquérir des biens qui revêtent un caractère de "durabilité" c'est à dire des biens amortissables, du mobilier urbain, des aménagements de voirie ...

Ainsi, il leur est possible, par exemple, de financer des travaux:

- sur la voirie (mobilier urbain, traçage au sol ...)

- sur des espaces verts non gérés par le conseil d'arrondissement.

Vous souhaitez participer ? Ecrivez-nous !

La Ville de Paris invite les Parisien-ne-s à participer à leurs conseils de quartier. 123 conseils de quartier couvrent la totalité du territoire parisien. Le conseil de quartier est un espace d'information et de dialogue ouvert à tous les habitants. Il est force de propositions et d’avis sur tout sujet intéressant le quartier, l’arrondissement ou Paris.

Comment ça marche ?

L'organisation des conseils de quartier relève de la compétence des mairies d'arrondissement. Il en découle un mode de fonctionnement variable d'un arrondissement à un autre.

La mise en place des 123 conseils de quartier à l'échelle parisienne s'est appuyée sur l'adoption de la loi dite "Vaillant" relative à la démocratie de proximité (27 février 2002).

Cette loi a affirmé le rôle du conseil d'arrondissement dans la mise en place des conseils de quartier puisqu'il lui appartient désormais de créer des conseils de quartier. C'est le maire d'arrondissement qui a en charge la gestion et l'organisation des conseils de quartier dans son arrondissement.

Cette loi a par ailleurs permis aux arrondissements de procéder à la création de postes d'adjoints au maire supplémentaires, chargés principalement d'un ou plusieurs quartiers.

A Paris, c'est une délibération du Conseil de Paris, en date de juillet 2002, qui a permis la création des conseils de quartier dans les 20 arrondissements. 

Les actions des conseils de quartier

Les membres des 123 conseils de quartier, ainsi que les autres instances de démocratie locale, agissent au quotidien afin de participer et d'influer réellement sur les orientations de la politique municipale et créent ainsi des liens de solidarité essentiels à la vie dans notre cité.

Ainsi, ce sont près de 400 réunions plénières qui se déroulent, chaque année, rassemblant environ 4 000 conseillers de quartier.

A cet égard, parmi les exemples de démarches participatives sur un certain nombre de sujets ayant impliqué un grand nombre de conseillers, on peut noter la concertation sur le Plan Local d'Urbanisme qui a fait émerger près de 10 000 propositions, la concertation qui s'est tenue autour du Plan des Déplacements de Paris.

Les conseils citoyens

Vous avez envie de développer de nouvelles compétences et de vous former? De mieux connaître les actions et les politiques conduites dans votre quartier? Venez rencontrer d’autres habitants dans un espace convivial!

Qu’est-ce qu’un conseil citoyen?

Participer aux décisions sur les programmes d’actions, imaginer et accompagner des projets, dialoguer, échanger sur tous les sujets d’importance pour le quartier (éducation, emploi, santé, loisirs, logement, transports, sécurité…), sont autant de possibilités à réaliser au sein d’un espace souple et ouvert à tous: le conseil citoyen. 

Les Conseils Citoyens, qu'est-ce que c'est ?

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Fonctionnement et composition

Les conseils citoyens sont mis en place dans les quartiers de la «Politique de la Ville» pour permettre aux habitants d’exprimer leurs attentes, leurs propositions et participer aux décisions prises sur leur territoire.

Ils sont composés de volontaires et d’habitants tirés au sort, dans le respect de la parité entre femmes et hommes.

Quels sont les quartiers concernés?

Pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville, il s’agit du 10e, 11e, 13e, 14e, 17e, 18e, 19e et 20e. La nouvelle géographie du contrat de ville parisien identifie 20 quartiers dans ces arrondissements, sur la base du critère unique de revenus (en orange sur la carte ci-dessous).

Par ailleurs, Paris a souhaité maintenir une attention pleine et entière aux quartiers qui ont connu des améliorations et ne sont plus dans la géographie prioritaire, mais dont la situation reste fragile. Ces quartiers sont dits "de veille active" (en rouge sur la carte ci-dessous). 


Vous souhaitez participer?

Si vous habitez, étudiez ou exercez une activité dans un quartier concerné ou être membre d’une association de ce quartier, les conseils citoyens s’ouvrent à vous (se référer à la carte ci-dessus).

Associations et acteurs locaux (associations de quartier, amicales de locataires, commerçant(es), chef(fes) d’entreprise, médecins de quartier, directrices/teurs d’écoles,...), vous êtes les bienvenus !

Contactez-nous par courriel à conseilcitoyenXX@gmail.com (remplacer les XX par les chiffres de votre arrondissement - ex : conseilcitoyen11@gmail.com), ou par téléphone au 01 53 26 69 01.

Les conférences de citoyens

En quoi consiste une conférence de citoyens?

La conférence de citoyens est originaire des pays scandinaves, en particulier du Danemark, où elle est appelée « conférence de consensus ». La première a été organisée en France en 1998 sur les organismes génétiquement modifiés (OGM). Son objectif est de recueillir des opinions sur un sujet où le sondage n'est pas forcément adapté.

Comment s'organise une conférence?

Il y a quatre étapes. Tout d'abord, on réunit un panel d'une vingtaine de personnes sur une thématique donnée. Pour cette conférence, leur seul point commun est d'être tous locataires dans le parc social parisien. Puis, on forme ce groupe pendant un à deux week-ends par des rencontres avec des experts.

Durant la troisième phase, les citoyens auditionnent eux-mêmes d'autres experts pour parfaire leurs connaissances. Enfin, ils se réunissent et rédigent leur avis à huis-clos.

Le Conseil Parisien de la jeunesse

Créé en 2003, le Conseil Parisien de la Jeunesse est une instance de démocratie participative qui permet aux jeunes Parisiens d’être associés à la définition et à la mise en œuvre des politiques municipales.

Rôle et fonctionnement du Conseil Parisien de la Jeunesse

Le rôle du Conseil Parisien de la Jeunesse

Le Conseil Parisien de la Jeunesse (CPJ) a pour rôle :

  • d’associer les jeunes Parisiens à l’élaboration des politiques municipales ;
  • d’éclairer la municipalité dans ses décisions de manière à mieux prendre en compte les besoins et les attentes des jeunes Parisiens ;
  • d’aider la collectivité à innover et à imaginer des solutions pour accompagner les jeunes Parisiens vers l’autonomie.
Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

C’est dans ce cadre que les membres du CPJ reçoivent désormais chaque année une lettre de mission de la Maire de Paris. Cette note fixe le cadre des travaux du Conseil Parisien de la Jeunesse en indiquant les sujets sur lesquels la collectivité souhaite recueillir l’avis et les propositions des membres de l’instance.

Le fonctionnement du Conseil Parisien de la Jeunesse

Les travaux du CPJ se déroulent à l’occasion de réunions qui ont lieu en soirée tout au long de l’année à l’Hôtel de Ville de Paris. Les membres du Conseil Parisien Jeunesse se réunissent par ailleurs en formation plénière deux fois par an, en décembre et en juin, dans l’hémicycle du Conseil de Paris sous la présidence de l’adjointe à la Maire de Paris chargée de la jeunesse, Pauline VERON.

Un séminaire est également organisé en novembre pour accueillir et former les nouveaux membres du conseil.

Le fonctionnement du CPJ est encadré par une charte régulièrement réactualisée.


Composition du Conseil Parisien de la Jeunesse

Le Conseil Parisien de la Jeunesse (CPJ) est composé de 100 jeunes âgés de 15 à 30 ans désignés pour un mandat de 2 ans non-renouvelable et qui habitent, étudient, travaillent ou ont une activité sociale régulière à Paris (engagement associatif, etc.).Chaque année, un appel à candidature est lancé par la Mairie de Paris pour pourvoir au remplacement des sièges vacants (membres arrivés en fin de mandat, atteints par la limite d’âge ou démissionnaire). Le cas échéant, les candidats sont départagés par un tirage au sort réalisé par un huissier de justice. Lors du dernier appel à candidatures, en octobre 2014, 678 candidatures répondant aux critères d’âge et de lien avec Paris ont été reçues par les services de la Ville de Paris.

50 jeunes femmes et 50 jeunes hommes composent le Conseil Parisien de la Jeunesse. D’une moyenne d’âge de 23 ans (quatre d’entre eux ont seulement 15 ans), ils sont issus de presque tous les arrondissements de Paris et 21 d’entre eux habitent en dehors de Paris mais y étudient ou y travaillent.

Le dernier appel à candidatures a eu lieu en octobre 2015 afin de pourvoir au remplacement des membres sortants, démissionnaires ou ayant atteint la limite d’âge conformément à la charte de fonctionnement du Conseil Parisien de la Jeunesse.

Le prochain appel à candidatures se tiendra en octobre 2016

Travaux du Conseil Parisien de la Jeunesse

Chaque année La Maire de Paris saisit le Conseil Parisien de la Jeunesse sur divers sujets en souhaitant recueillir les avis de ses membres sur des projets de la collectivité, en leur demandant de formuler des propositions sur un sujet ou en les invitant à participer à différentes instances ou événements. La participation aux travaux se fait sur la base du volontariat en fonction des centres d’intérêt et de la disponibilité des membres du conseil.

Les avis du Conseil Parisien de la Jeunesse

Le CPJ est invité à rendre un avis sur des projets importants de la collectivité après avoir rencontré l’administration et auditionné les adjoints à la Maire de Paris chargés de ces projets. Une fois l’avis formulé, des membres du Conseil Parisien de la Jeunesse sont invités à venir le présenter aux élus lors des réunions des commissions préparatoires aux séances du Conseil de Paris et il est mis à la disposition de l’ensemble des conseillers. Plusieurs propositions formulées par les membres du CPJ ont été reprises et adoptées par le Conseil de Paris.

Les propositions du Conseil Parisien de la Jeunesse

Dans le cadre de la lettre de saisine que lui adresse la Maire de Paris, le CPJ est amené à formuler des propositions sur un sujet prioritaire pour la collectivité parisienne. Afin d'étayer ses travaux, une commission de membres du CPJ, animée par deux rapporteurs, auditionne les élus, les services administratifs de la Ville de Paris et des représentants de la société civile.

Ces propositions prennent ensuite la forme d'une note ou d'un rapport remis officiellement aux élus parisiens.

Les représentations du Conseil Parisien de la Jeunesse

Le CPJ est invité à désigner des représentants pour siéger au sein d’un certain nombre d’instances de concertations mises en place par la municipalité ou ses partenaires. Depuis 2014, c’est notamment le cas au sein des instances suivantes :

  • Commission Parisienne du Débat Public (CPDP)
  • Conseil de la Nuit
  • Observatoire du Plan Local d’Urbanisme
  • Comité jeunes de l’Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes (Anacej)
  • Conseil départemental de la jeunesse, des sports et de la vie associative de Paris (CDJSVA).
  • Conseil des Générations Futures
  • Commission Extra-Municipale des Déplacements et du Partage de l'Espace Public
  • Comité Génération 2024

Les membres du Conseil Parisien de la Jeunesse sont également invités à prendre part à des événements ponctuels organisés par la Ville de Paris ou ses partenaires. Le rapport d’activité annuel du CPJ rend compte de ces participations.

Les voeux du Conseil Parisien de la Jeunesse

Le Conseil Parisien de la Jeunesse a la possibilité, une fois par an, de soumettre l’adoption d’un vœu au Conseil de Paris par l’intermédiaire de l’adjointe à la Maire de Paris chargée de la jeunesse. À ce jour, le CPJ a présenté trois vœux qui ont été adoptés ou repris par le Conseil de Paris.

Les communications du Conseil Parisien de la Jeunesse

Chaque année, le CPJ a l’opportunité de prendre la parole, aux côtés de la Maire de Paris, devant l’assemblée municipale pour présenter ses travaux et interpeller les élus parisiens.

Rapport d'activité du Conseil Parisien de la Jeunesse

Chaque année, le CPJ rend compte de l'ensemble de ses travaux et des événements auxquels il a été invité à participer en présentant un rapport d'activité. Ce rapport est communiqué à l'ensemble des élus du Conseil de Paris.

Le Conseil de la Nuit

Sortir, s’amuser, faire la fête, la nuit est, pour beaucoup, synonyme de joie et de divertissement. Loin d’être seulement un temps de réjouissances pour les noctambules, la nuit concerne d’autres domaines: travail, services, soins, transports, activités culturelles, sécurité, prévention et bien évidemment le besoin de chacun de se reposer.

L’évolution des rythmes de vie rend d’autant plus nécessaire une approche transversale et équilibrée de toutes ses façons de vivre la nuit. Il s’agit d’allier le respect du sommeil des riverains, le désir de sortir des noctambules, les conditions de vie des travailleurs de nuit et le développement économique et culturel des activités nocturnes.

Suite aux États Généraux de la Nuit qui se sont tenus en 2010, le Conseil parisien de la Nuit a été créé en décembre 2014 pour permettre une concertation et une structuration de l’ensemble des acteurs parisiens de la vie nocturne.

Le Conseil accompagne la Ville de Paris dans sa volonté de développer une politique participative alliant développement et promotion de la vie nocturne, prévention et régulation.

Le Conseil est animé par Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire de Paris chargé de la culture, du patrimoine, des métiers d’art, des entreprises culturelles, de la nuit et des relations avec les Mairies d’arrondissement, et Frédéric Hocquard, Conseiller de Paris délégué à la Nuit.

La politique de la nuit est animée au niveau local par les Elus Référents Nuit des mairies d’arrondissements.

Qui compose le Conseil?

L’assemblée plénière du Conseil parisien de la Nuit rassemble:

  • les institutions concernées : Ville de Paris, Préfecture de Police, Préfecture de Paris, Conseil Régional le-de-France, Office du Tourisme, Atout France…
  • des associations : riverains, prévention, lutte contre les discriminations, médiation, culture, associations étudiantes…
  • des organisations professionnelles : associations et syndicats de bars et établissements de nuit, syndicats de travailleurs, organisations patronales, taxis, sécurité privée…
  • des organismes spécialisés : transport, urbanisme, tourisme, culture, santé, droit, réseaux de villes…
  • des personnalités qualifiées : chercheurs, gérants d’établissements de nuit, artistes…

Quel est son rôle et son fonctionnement?

Afin de co-construire des propositions d’actions et accompagner leur mise en œuvre, les groupes de travail thématiques rassemblent les membres concernés autour de sept thèmes :

  1. De nouveaux espaces pour les nuits à Paris
  2. Prévention des conduites à risques
  3. Vie nocturne et discriminations
  4. Mobilités nocturnes
  5. Tranquillité publique
  6. Les commerces et le travail la nuit
  7. Information et promotion de la vie nocturne

Le Conseil de la Nuit se réunit une à deux fois par an en séance plénière afin de partager les avancées des travaux et débattre des perspectives de développement de la politique de la Nuit à Paris.

Quelles sont les premières mesures mises en œuvre?

A l’issue d’une première étape participative d’élaboration de propositions d’actions, les premières mesures ont été annoncées lors de l’assemblée plénière du 21 octobre 2015. Elles ont pour objectifs de renforcer le processus de participation, d’améliorer la régulation des activités nocturnes ainsi que d’accroître l’attractivité des nuits parisiennes.

Ressources

Le site Que faire à Paris, dans sa rubrique Les nuits, sélectionne le meilleur des événements nocturnes à Paris.

« Professionnels de la nuit, vous pouvez trouver des liens et contacts utiles sur http://www.paris.fr/professionnelsdelanuit : se faire accompagner, trouver un lieu, promouvoir un événement, gérer les conduites à risques, réduire les nuisances, etc. »

Comité des noctambules 

Le jeudi 3 novembre de 22 h à minuit au Rex Club a été organisé le tirage au sort du Comité des Noctambules en présence de Frédéric HOCQUARD, Conseiller de Paris délégué à la nuit.

15 femmes et 15 hommes ont été sélectionné.es parmi 246 candidat.es.

Les membres du comité participeront aux travaux du Conseil de la Nuit, afin de porter la voix de tous ceux qui pratiquent des activités de loisirs la nuit à Paris : bars, concerts, discothèques, expositions en nocturne, pique-nique, activités sportives, usagers des équipements publics ouverts la tard (équipements sportifs, bibliothèques, centres d’animation), etc.

Femmes

ABOU FADEL Nicole

DESBONNETS Eve

D'OLIVEIRA LABOR Sylvie

FRITSCH Camille

GANILSY Karen

GANTER Julie

GELB Léa

GLEYO Mathilde

JONAS Adèle

MARQUIER Louise

MONTOUT Elaine

PÉPIN Caroline

PFEIFFER Alexandra

PROUST Julie

TELLIER Léa

Liste d'attente

KADDUR Dania

GOUDAL Nastasia

PIAZZA Manon

CHICHE Margaux

HADJLOUM Hanane


Hommes

ABITEBOUL Adrien

CAILLEAUX Brice

CHOUIKI Raouf

EL MAFTOUL Ayoub

FLEJO Alan

HAMADI Kévin

JACQUESSON Vincent

LAMA Hugo

LARGERON François

LEMALE Tony

PERRIN Arthur

RABOUILLE Basile

SCHILTZ Kylian

SPONTON Matthieu

TRANCHANT Dominique


Liste d'attente

GRUFFAT Cyril

DARMON Léo

JASSEF Gaspard

ALBIGES Olivier

LEMOINE Thomas

Etudiant de Paris - le Conseil

Il réunit élus et représentants d’organisations étudiantes, et permet chaque année, de novembre à juin, aux étudiants parisiens de s’exprimer, donner leur avis et débattre sur un sujet qui les concerne particulièrement.

Les étudiants investis dans le conseil sont invités à examiner la politique municipale et proposer de nouvelles idées.

Le Conseil se saisit une fois par an d'une ou plusieurs questions précises liées à la vie étudiante et soumet un rapport de propositions au Maire ou son adjoint, lors de la séance plénière finale en novembre. Ce rapport est le fruit de débats avec les étudiants parisiens et des travaux des membres du Conseil. Dans son rapport final, le Conseil peut :

Formuler des préconisations entrant dans le cadre d’un projet mené ou envisagé par la Mairie ;

Demander à la Mairie d’interpeller d’autres institutions.

En fin de cycle, la Ville de Paris partage les fruits de ces travaux avec ses partenaires et réalise les propositions qui s’inscrivent dans l’esprit de la politique municipale et de ses marges de manœuvre budgétaires. Grâce à la consultation étudiante, la Ville de Paris souhaite trouver un axe d’intervention de la collectivité avec ses partenaires qui complète les dispositifs existants.

Les années précédentes, le conseil a notamment permis la création du festival artistique étudiant Ici et Demain, ou la mise en place du Service d'accueil des étudiants étrangers.

En 2015, les trois thématiques étaient :

  • agir pour l’environnement,
  • agir pour l’égalité femmes/hommes,
  • agir contre les discriminations.

Les séances publiques de débat

Le cycle de débat d'Etudiant de Paris - Le Conseil est lancé publiquement chaque année lors d'une séance plénière à l'Hôtel de Ville, sous la présidence de la Maire de Paris ou de son représentant, et lors de laquelle tous les étudiants peuvent prendre la parole sur le sujet de l'année.

La participation des étudiants est essentielle et permet ensuite au Conseil d’élaborer des propositions d’action qui sont restituées à l’adjoint au Maire en charge de la vie étudiante en novembre.

Composition du conseil

Le conseil se compose :

  • des 7 élu-e-s au conseil d’administration du CROUS de Paris ;
  • des vice-président-es étudiant-e-s des universités parisiennes et d’Ile de France;
  • un-e représentant-e de chaque syndicat étudiant représentatif (un-e élu-e au moins au CNESER) : UNEF, Cé,(supprimer Cé) FAGE, PDE et MET ;
  • un-e représentant-e de La Mutuelle des étudiants et de la Smerep ;
  • un-e représentant-e de chaque association résidente de la Maison des initiatives étudiantes : Animafac, AFEV, Radio Campus Paris, Génépi, Refedd, Télésorbonne

Des associations spécialistes des thèmes abordés

Pour plus d'informations rendez-vous àces deux adresses : 

MIE-Bastille
50 rue des Tournelles
75003 Paris
  • Chemin Vert
  • 04107 - BEAUMARCHAIS
Voir la fiche
MIE-Labo6
76bis rue de Rennes
75006 Paris
  • Saint-Sulpice
  • 06103 - MEZIERES RENNES
Voir la fiche


Dernière mise à jour le vendredi 18 novembre 2016
Crédit photo : Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris