Paris qui sauve: deux journées pour se former et s'informer

Le samedi 24 et le dimanche 25 mars 2018, participez à l’initiative parisienne «Paris qui sauve». Venez vous former, apprendre et comprendre les gestes qui sauvent et mieux vous préparer à faire face aux risques ! Tout un village pour apprendre en s'amusant  sera installé, pendant les deux jours, sur le parvis de l’Hôtel de Ville, et le 24 mars, des initiations gratuites, sur inscription en ligne dès le 10 mars, dans chaque mairie d'arrondissement.

Un temps de formation et d'engagement ouvert à tous !

Aujourd’hui en France, 50 000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque brutal appelé «mort subite». Faute de recevoir les premiers gestes de secours, seules 8% survivent.

À Paris, une vie pourrait être sauvée tous les jours, si, dans les 8 à 10 minutes que vont mettre les services de secours à arriver, quelqu’un mettait en œuvre les gestes qui sauvent. Vous aussi, vous pouvez devenir un maillon de la chaîne des secours. D'où l'importance de se former aux gestes qui sauvent. 

Formations gratuites dans votre arrondissement

Le samedi 24 mars 2018, des formations gratuites auront lieu dans toutes les mairies d’arrondissement avec 3 créneaux horaires:

  • 10h-12h
  • 13h30-15h30
  • 16h-18h

Sur le parvis de l'Hôtel de Ville, un village #Parisquisauve

Entrée libre et sans inscription

Un village «Parisquisauve» vous accueille sur le parvis de l’Hôtel de Ville les samedi 24 et dimanche 25 mars de 13h à 19h.

Formations, animations, initiations et informations...

Tout le week-end, la Compagnie Idelles anime le parvis par des saynètes de la vie quotidienne autour des gestes qui sauvent :

  • 13h45 : Participez au flash mob Paris qui sauve, rejoignez-nous! «Portez secours, vous ne risquez que de… sauver une vie!» (Répétition du flash mob, le samedi 17 mars sous la Canopée des Halles à 15h)
  • 14h30 : Théâtre interactif: Y a-t-il un docteur dans la salle ? Les bons gestes pour sauver une vie
  • 15h15 : « Sauve qui peut » : démonstration de sauvetage sur la façade de l’Hôtel de Ville
  • 16h: Théâtre interactif: Mergitur nec Fluctuat quand Paris a les pieds dans l’eau
  • 16h30 : Démonstration extinction du feu pompier
  • 17h15 : Théâtre interactif: Ça sent bon ça sent le propre - Notre intérieur est plus pollué que l’extérieur

Les espaces du village

Espace Se former: Portez secours, vous ne risquez que de… sauver une vie!

Seul ou en famille, chacun pourra venir se former aux gestes qui sauvent. Les formations sont adaptées à tous : des plus petits à partir de 3 ans aux plus grands.

Espace Savoir déjouer les risques: À la maison ou dans la rue, la meilleure façon de protéger sa santé, c’est d’anticiper les risques!

Dans cet espace informatif et ludique, vous apprendrez à identifier les dangers du quotidien.

Espace Réagir face aux dangers: Parce qu’un citoyen averti en vaut deux, ne cédez pas à la peur, réagissez!

Vous apprendrez les bons réflexes pour faire face à un danger : comment donner l’alerte en cas d’accident ? Quelles sont les informations à transmettre ? Quels sont les bons réflexes en cas d’incendie, etc.

Espace Être un citoyen solidaire et engagé: Venez partager vos valeurs, engagez-vous dans la solidarité!

Vous découvrirez le programme «Paris Ville Résiliente». Vous trouverez également des informations sur les défibrillateurs à Paris et toutes les initiatives de formation aux gestes qui sauvent.

L’Établissement Français du Sang vous accueillera pour les dons de sang.

Démonstrations d’évacuation avec la grande échelle du haut de l’Hôtel de Ville, par les Pompiers de Paris.

Avec le soutien de nos partenaires:

Quelques chiffres

En France:

  • 50 000 personnes sont victimes d'un arrêt cardiaque brutal appelé « mort subite », faute de recevoir les premiers gestes de secours. 8% vont s'en sortir.

À Paris:

  • Trois personnes par jour sont victimes d'un arrêt cardiaque dans un lieu public et vont décéder si, dans les 8 à 10 minutes que vont mettre les services de secours à arriver, personne ne met en œuvre les gestes qui sauvent.

En Suède:

  • 40% des personnes victimes d’un arrêt cardiaque s’en sortent grâce à des programmes de formation de la population et l'installation de défibrillateurs.
Dernière mise à jour le vendredi 16 mars 2018
Crédit photo : Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.