Ouvrir la recherche
Actualité

Une halte pour les femmes sans abri à l'Hôtel de Ville

Mise à jour le 11/04/2019
L'Hôtel de Ville de Paris accueille depuis le 11 décembre 2018 un lieu de repos et d'hébergement pour les femmes sans abri. Découverte en images.
A noter

La nouvelle halte pour les femmes sans abri à l’Hôtel de Ville est réservée aux femmes orientées par les services sociaux ou le 115. Il n'est pas possible de se rendre directement dans cette halte.

Près d'une colonne en marbre, une table de couleur grise et quatre chaises jouxtent un buffet en bois massif. Au mur, quelques assiettes évoquent l'intérieur d'un salon. Bienvenue… dans la nouvelle halte pour femmes sans abri créée au cœur de l'Hôtel de Ville. Ouvert à partir du 11 décembre 2018, ce lieu, géré par le Samu social, est une initiative de la maire de Paris : la lutte contre la grande exclusion est, en effet, la Grande cause de la mandature.
Une cinquantaine de femmes peuvent y dormir, et 75 accueillies en journée. La halte dispose d'un vaste espace de 750 m2, aménagé au sein de deux salons prestigieux de l'Hôtel de Ville ; la salle des Prévôts et celle des Tapisseries.
"Pendant la Nuit de la Solidarité, on a constaté que de nombreuses femmes étaient à la rue", [Ndlr : elles représentent 12 % des personnes recensées] expliquait Anne Hidalgo, à la veille de l'ouverture des lieux.
Dominique Versini, Anne Hidalgo et Eric Pliez, président du Samusocial de Paris
Dominique Versini, Anne Hidalgo et Eric Pliez, président du Samusocial de Paris
Jean-Baptiste Gurliat/Ville de Paris
Un besoin spécifique, identifié par les associations, rappelle Eric Pliez, président du Samu social, car une partie du public féminin évite les centres mixtes (2 500 places leurs sont dédiées sur les 20.000 existantes) : "Cette halte va permettre à des femmes à la rue, dont beaucoup ont subi des violences graves, de se reposer et de se reconstruire. C'est un sas important pour retrouver de la confiance."
Un réseau de lieux pour les femmes SDF

La halte de l'Hôtel de Ville est l'un des maillons du nouveau réseau de haltes dédiées aux femmes. Parmi elles, la Cité des dames, gérée par l'Armée du salut dans le 13e arrondissement et une nouvelle halte ouverte à la mairie du 5e arrondissement.

Autre initiative : "L'espace femmes" Charonne (10e) accueille en journée un public féminin en grande difficulté. Elles peuvent s'y reposer, laver du linge, se restaurer… Et être accompagnées par des éducateurs, bénéficier d'un soutien social, de conseils sur leurs droits…

C'est un lieu pour se reposer, se restaurer, rencontrer des travailleurs sociaux…

Christine Laconde
Directrice générale du Samu social
"Ici, les femmes accueillies pourront se poser, se reposer, rencontrer des professionnels pour un accompagnement social, leur santé…", précise Christine Laconde, directrice générale du Samu social.
Christine Laconde, directrice générale du Samusocial de Paris
Christine Laconde, directrice générale du Samusocial de Paris
Jean-Baptiste Gurliat/Mairie de Paris
Et elles n'auront pas d'obligation de quitter les lieux le matin : la halte restera ouverte toute la journée. Une ouverture 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

Aide des professionnels

Mais qui seront les premières personnes accueillies ? "Il s'agit de femmes sans abri qui sont déjà passées par des structures, mais aussi des personnes repérées lors de maraudes", explique Christine Laconde.
Au-delà d'un hébergement, les professionnels de la halte aideront les femmes à reprendre pied. Puis à envisager, à terme, une sortie de la rue. Un espace permettant des entretiens individuels, en toute confidentialité, a donc été aménagé dans la salle des Prévôts.
20.000 places d'hébergement pour les sans abri

Il existe plus de 20.000 places d’hébergement pour les personnes sans abri présentes à Paris. 14.000 sont proposées en centres d’hébergement d’urgence et d’insertion et 6.000 à l’hôtel. Depuis le début de la mandature, près de 5.800 places ont été mises à disposition dans des bâtiments dont la Ville de Paris est propriétaire.

1 800 nouvelles places

Depuis la premièr Nuit de la Solidarité, en février 2018, près de 900 nouvelles places ont été ouvertes dans des locaux appartenant à la Ville, en partenariat avec l’État et les associations de solidarité. 900 autres places sont disponibles à partir de décembre 2018 dans d’autres locaux municipaux, y compris dans des mairies d’arrondissement.

Le Centre d’action sociale de la Ville de Paris accueillera également des personnes sans-abri dans des gymnases tout au long de l’hiver.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.