Ouvrir la recherche
Focus

Coronavirus : comment s'engager pour aider durant la crise

Mise à jour le 14/04/2020
Comment se rendre utile dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 ? Tour d'horizon des nombreuses initiatives qui permettent à tous ceux qui le souhaitent d'agir.

Donner

Pour répondre aux besoins des soignants et soutenir la recherche
  • La Fondation de France a lancé un appel aux dons avec l'Institut Pasteur et l'AP-HP. Les sommes récoltées doivent contribuer à répondre aux besoins des soignants, des chercheurs mais également à venir en aide aux personnes vulnérables.
Pour aider les associations qui en ont besoin
  • Lancée par HelloAsso, la plateforme don-coronavirus.org regroupe les associations qui ont besoin de soutien. Plus de 160 collectes d'urgence y sont référencées à Paris (plus de 1000 pour toute la France) pour les soignants, les publics fragiles et l'organisation de la vie quotidienne et sociale. Sur les réseaux sociaux, le hashtag #20h05JeDonne invite, après les applaudissements de 20h, à donner les moyens aux personnels en première ligne de continuer à aider.
Pour venir en aide aux personnes à la rue
Pour lutter contre les inégalités scolaires
  • Pour les jeunes qui n'ont pas la connexion ou le matériel pour poursuivre leur scolarité en ligne, le collectif #Connexion d'Urgence (Emmaüs Connect, le Collectif Mentorat, Break Poverty Foundation, la fondation SFR, le groupe ARES ) a lancé un appel pour récolter des ordinateurs et des tablettes. Les grandes entreprises peuvent donner du matériel neuf ou reconditionné. Les particuliers peuvent faire un don qui servira à acheter du matériel.
  • La plateforme gouvernementale Des ordis pour nos enfants permet aux entreprises qui peuvent donner des ordinateurs d'identifier les structures de l'Aide sociale à l'enfance qui en ont besoin. Les sociétés les contactent ensuite pour organiser le don.
Pour soutenir les petits commerces
Pour donner son sang
  • La collecte de sang doit se poursuivre sur la durée et de manière régulière pour répondre aux besoins des patients, indique l'Établissement français du sang (EFS). L'EFS invite à privilégier les dons sur rendez-vous dès que possible.
Pour confectionner des masques
  • L'association française de normalisation (Afnor) propose un mode d'emploi pour concevoir un masque. Sur masques-barrieres.afnor.org, il est possible de mettre à disposition ses réalisations ou des matériaux et de trouver des masques.

Aider

Les plateformes idée.paris.fr et jemengage.paris.fr
  • La Ville de Paris met en relation celles et ceux qui ont besoin d'aide avec celles et ceux qui veulent aider sur la plateforme idée.paris.fr.
  • Jemengage.paris.fr permet de publier des annonces de bénévolat sur le territoire parisien, de participer à des missions d’intérêt général, ou même de proposer du matériel pour des associations ou des collectifs citoyens. Une carte recensant des solutions d'entraide pendant la crise liée à l'épidémie est accessible ici.
La Fabrique de la Solidarité
Les missions solidaires des associations
  • Pour ceux qui souhaitent se porter volontaire auprès d'une association, la réserve civique regroupe des offres de mission solidaire à pourvoir. Les structures publiques ou associatives peuvent également y déposer leurs demandes.
  • La plateforme bénévolat.fr rassemble des associations qui proposent des tâches à distance. Celles-ci sont complémentaires aux missions d'urgence et de proximité couvertes par la réserve civique.
Agir directement au sein de son immeuble
  • Pour faciliter l'entraider entre habitants d'un même immeuble, la Ville de Paris propose une affiche à télécharger et à mettre dans les parties communes. Les voisins prêts à aider les personnes isolées (courses, appels téléphoniques) peuvent y inscrire leur numéro de téléphone afin d'être contactés.
  • Le dispositif Voisins Solidaires (une affiche, un annuaire, un panneau et des tracts, à télécharger sur le site Voisins solidaires )incite également à des échanges de services entre habitants (garder des enfants, promener le chien, aller à la pharmacie, etc.)
Aider ses voisins
  • Les plateformes d'entraide entre voisins se révèlent très pratiques pour s'organiser et faire garder ses enfants, imprimer une attestation de sortie ou encore faire les courses pour une personne vulnérable.
Aider les travailleurs exposés
  • Sur le site En première ligne, les volontaires peuvent proposer leur aide aux travailleurs exposés au coronavirus. La plateforme se charge de faire correspondre les demandes d'aide des personnels exposés avec les offres de services.
  • Si Senior, une plateforme d'emploi pour les plus de 50 ans, met en relation ceux qui ont besoin d'aide (senior, personnel soignant, employé dans les secteurs de première nécessité) et ceux qui veulent apporter leur aide (faire les courses, aller chercher des médicaments…).
  • Sur des vélos pour l'hosto, il est possible de prêter son vélo aux soignants afin qu'ils puissent se déplacer plus facilement.
Aider les personnes sans-abri
Aider les personnes en situation en handicap
  • Sur le site solidaires-handicaps.fr, les citoyens peuvent trouver là où ils peuvent se rendre utiles auprès des personnes en situation de handicap. Il peut s'agir par exemple de soutenir à distance des adultes ayant un trouble du spectre autistique, d'aider à la recherche d'emploi ou bien de fournir du matériel (ordinateurs, masques, blouses…).
Lutter contre l'exclusion numérique
  • Des tutoriels pour faire ses démarches en ligne, voir un médecin par Skype, rester en contact avec ses proches… Les contenus du site solidarite-numerique.fr ont été conçus par des médiateurs volontaires et des organisations engagées en faveur de l'inclusion numérique. C'est la MedNum, une coopérative des acteurs de l'inclusion numérique, qui a constitué cette "réserve solidaire" pour venir en aide aux personnes en peu à l'aise avec le numérique. Il est possible de joindre cette réserve.
  • Le site lesbonsclics.fr rassemble des ressources pour bien comprendre les bases du digital. Elles sont destinées aux aidants qui accompagnent des personnes en difficulté avec le numérique.
  • Les Astroliens, association en faveur de l'inclusion numérique des seniors, invite à la participation à des groupes de travail et l'animation d'atelier numérique avec des seniors à distance.
Lutter contre les inégalités scolaires
  • #RéussiteVirale, c'est l'initiative lancée par Article 1 et la FAGE, rejoints par ZupdeCo qui met en relation des étudiants et salariés volontaires avec des jeunes ayant besoin de soutien pour réussir leurs études et préparer leur avenir professionnel dans une situation de confinement.
  • L'Association de la Fondation étudiante pour la Ville (AFEV) accueille les nouveaux bénévoles prêts à aider un enfant à faire ses devoirs une à deux heures par semaine le temps du confinement. (contact : nyvpr.cngnynppv@nsri.bet[alice.patalacci puis afev.org après le signe @])

  • "Rescousse à vos troupe", un groupe Facebook, met en relation des familles ayant besoin d'aide aux devoirs avec des particuliers disposés à ce type d'aide.
… Enfin, l'application J'aide-Covid-19 recense de nombreuses initiatives et aide à trouver l'engagement qui correspond à chacun.

Écrire

  • Sur 1lettre1sourire, il est possible d'écrire une lettre aux personnes âgées résidant en Ehpad. La rédaction se fait en ligne, il est possible d'y glisser aussi une photo. Les administrateurs du site se chargent ensuite de la mettre en forme, de l'imprimer et de l'envoyer directement aux maisons de retraite.
  • Les Blouses Roses, association qui intervient auprès des enfants hospitalisés et des personnes résidant en Ehpad, invite à prendre la plume pour soutenir ces publics pendant le confinement.

Téléphoner

Aux personnes âgées isolées
  • Mis en place pour lutter contre l'isolement des seniors, Paris en Compagnie permet à toutes les personnes âgées de plus de 65 ans d'être accompagnées dans leurs déplacements de proximité par des citoyens bénévoles de leur quartier. Depuis le 10 mars, toutes les sorties ont été remplacées par des appels de convivialité. Il s'agit de prendre un peu de temps pour discuter avec un aîné et s'assurer qu'il dispose de tout pour envisager les prochains jours sereinement.
  • Granny Charly, une plateforme d'emploi étudiant auprès des seniors, propose des missions bénévoles auprès des personnes âgées.
Aux personnes précaires isolées

Signaler

Professionnels de santé, signalez les personnes en difficulté

Héberger

Loger des soignants
  • L'opération "Appart Solidaire" d'Airbnb, en partenariat avec le Ministère chargé de la ville et du logement, vise à loger au plus près de leur lieu de travail les soignants pendant la crise. Sur le site d'Airbnb, des logements et des chambres d'hôtels sont mis à disposition gratuitement autour des hôpitaux, EHPAD et centres d'hébergement d'urgence. Il est aussi possible d'y proposer son logement (chambre ou logement entier).
  • L'association Etikbnb rassemble des offres de logements de particuliers et des professionnels de l'hôtellerie pour héberger les soignants et les personnes vulnérables.

Cuisiner

En tant qu'amateur
  • L'opération #PourEux encourage les particuliers à préparer un repas pour une personne sans-abri. Il faut rejoindre le groupe Facebook #PourEux Paris (ou d'une autre ville) et poster l'intitulé du repas dans un formulaire le matin. Une fois les plats mitonnés, un livreur va chercher le panier-repas en bas du domicile du cuisinier amateur pour le faire parvenir à une personne sans-abri.
  • Le compte Instagram @vosgateaux invite les pâtissiers amateurs à confectionner des desserts pour les soignants. Les particuliers rejoignent la "team" de leur quartier. Un point de récolte est déterminé par secteur et l'équipe logistique se charge de livrer les plaisirs sucrés dans les établissements hospitaliers.
En tant que restaurateur
  • Les Restos du Cœur cherchent des restaurateurs prêts à mettre leurs cuisines à disposition pour aider les bénévoles à préparer des salades à distribuer. L'association s'adresse aussi aux chaînes de restauration alimentaire qui pourraient faire don de repas froids (sandwichs et salades préparées).
  • Avec l'opération Les chefs avec les soignants, les restaurateurs volontaires concoctent des menus qui seront ensuite livrés au personnel soignant. Les approvisionnements sont fournis gracieusement aux chefs.
  • Le collectif d'acteurs de la restauration Les Ravitailleurs vient en aide aux associations pour distribuer des repas aux plus démunis. Les producteurs, distributeurs ou logisticiens peuvent contribuer à permettre aux personnes sans-abri ou réfugiés, aux centres d'hébergements et aux hôtels sociaux, de continuer à recevoir des plats et des denrées alimentaires.

Travailler

En tant que soignant
  • Mis en place par les agences régionales de santé (ARS), le site renfort-covid invite les étudiants, professionnels ou retraités du secteur de la santé à venir soutenir les équipes médicales. Les candidats doivent télécharger l'application medGo (disponible sur App Store et sur le Google Play Store), renseigner leur identité, compétence et zone de mobilité. Ils sont alertés si des missions sont à pourvoir dans les établissements à proximité.
Pour aider les agriculteurs
  • La plateforme « Des bras pour ton assiette » fait le lien entre les agriculteurs qui ont besoin de main d'œuvre et les volontaires, disponibles pour travailler dans l'agriculture. Cette initiative est réalisée en partenariat avec Pôle emploi et l'Association nationale pour l'éducation et la formation en agriculture (ANEFA).
Trouver un emploi parmi les professions prioritaires
  • Le site gouvernemental mobilisationemploi.gouv rassemble les offres d'emploi des secteurs prioritaires, à savoir la santé, l'agriculture, l'agro-alimentaire, les transports, la logistique, l'aide à domicile, l'énergie et les télécommunications. Il s'adresse à tous les candidats en recherche d'emploi ou en activité partielle.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.