Ouvrir la recherche
Actualité

36 nouveaux lieux pour une alimentation durable et solidaire

Mise à jour le 19/10/2021
Restaurants solidaires, petits commerces de proximité, ou cantines de quartier, pas moins de 36 nouveaux lieux d’alimentation locale, durable et solidaire ouvriront d’ici quelques mois à Paris. Ces structures sont lauréates de l’appel à projets « Alimentation durable et solidaire », lancé par la Ville en avril 2021.
Ils sont 36 : restaurants solidaires, cantines participatives à prix libres, épiceries coopératives, 100% vrac ou zéro déchet. Tous proposent des produits bio ou locaux et des expérimentations de tarification différenciée.
Ils sont lauréats de l’appel à projets « Alimentation durable et solidaire », lancé par la Ville de Paris, en partenariat avec le GIE Paris-Commerces et la SEMAEST . Ces structures se déploieront sur le territoire parisien et notamment les quartiers populaires.

Les restaurants lauréats

  • Les Marmites Volantes gère trois lieux de restauration durable dans les 5e et 19e
  • Food de Rue pilote dans le 14e un chantier d’insertion destiné aux femmes, et propose : un comptoir de restauration, une épicerie et une activité de traiteur.
  • Les Petites Cantines, réseau de cantines de quartier, ouvrira dans le 13e un restaurant participatif à prix libre.
  • 13 Avenir, entreprise à but d'emploi (EBE) créée en 2017, va développer la vente à emporter, la livraison de repas auprès des entreprises, et un dispositif de restauration itinérante en triporteur.
  • Résoquartier, dans le 13e gère un food truck solidaire. Les repas sont donnés aux personnes à la rue dans le cadre de maraude, ou proposés à prix libre aux familles et étudiants en précarité alimentaire.
  • Food Sweet Food est une entreprise spécialiste de l’insertion professionnelle des personnes réfugiées. Après une expérience réussie dans le 12e, elle ouvrira un nouveau lieu de restauration sociale et solidaire au sein du foyer de travailleurs migrants du bailleur Coallia, situé 5 rue des Arbustes dans le 14e.
  • Le RECHO développe ses actions au sein des "Cinq toits", projet d'occupation temporaire situé dans une ancienne caserne du 16e. Elle propose des repas participatifs mensuels à prix libres, organisés entre personnes exilées et habitants du quartier.
  • La Corvée ouvrira un tiers-lieu culturel et solidaire dans un local de la cité Charles Hermite dans le 18e.
  • Le petit Ney anime un café littéraire-espace associatif dans le 18e. Elle met en œuvre des actions en faveur de l’alimentation durable en permettant aux habitant d’avoir accès à des produits vendus en circuit court.
  • L’Inter-co va ouvrir une cantine quotidienne à prix libres, accessible à tous, privilégiant la cuisine bio et végétarienne, ainsi qu’une conserverie solidaire de transformation d’invendus.
  • Neuf Trois-Quart proposera dans un kiosque sur l’espace public une restauration rapide issue d’une cuisine du monde réalisée à partir de produits locaux et bio.

Les commerces d’alimentation durable (circuit-court, local, vrac, bio)

  • Le producteur local Paris 20 ouvrira une 2ème boutique dans le 13e. Originalité du modèle économique de cette coopérative : les recettes des ventes sont reversées en intégralité aux producteurs.
  • Rue ZD a ouvert la boutique Rue Juliette dans le 13e où elle propose des produits bios et locaux, uniquement vendus en vrac ou dans des contenants consignés.
  • La COOP 14 gère une épicerie dans le 14ème. L’aménagement d’une cuisine permettra de transformer des produits pour éviter le gaspillage alimentaire grâce à des ateliers.
  • La Cale Épicerie-café, nouvellement installée dans le 19e, propose des produits locaux, en circuit-court et en vrac.
  • Les fondateurs de l’épicerie Kilogramme (19e) ouvriront un nouveau magasin, Gramme, dans le 20ème arrondissement. Vente de produits bios et locaux, en vrac.
  • Un peu avant la source dans le 20e souhaite ouvrir un tiers lieu dédié à l’alimentation durable avec un supermarché coopératif, une cuisine partagée et un espace potager.
  • La Récolte Citadine inaugurera dans le 20e une boutique-atelier comprenant une épicerie bio, vrac et un espace restauration sur place et à emporter.
  • L’association Saveurs en Partage ,qui gère un commerce alimentaire de proximité, développera la double tarification, ainsi que des ateliers de sensibilisation.

Transformation alimentaire

  • Farinez-vous est une boulangerie artisanale. Déjà implantée dans le 12e et le 13e, elle ouvrira un troisième commerce également dans le 13e.
  • Candylab installera dans le 15e un atelier-boutique permettant de vendre et de fabriquer des confiseries, biscuits et chocolats artisanaux.
  • La brasserie Limonaderie Patoche développera dans le 18e la première limonaderie de Paris et produira sur place des bières 100% locales et artisanales issues de produits bios et en circuit court.
  • La Laiterie de Paris, après le 18e, ouvrira un second lieu dans le 19e.
  • La Brasserie des regards implantera une micro-brasserie dans le 20e
  • Re-Belle collecte et transforme des fruits et légumes invendus en confitures.
  • Fair(e) Un Monde Equitable lance « l’Addition » une campagne d’incitation et d’accompagnement au changement pour une restauration durable.
  • Uzaje accompagnement de 10 restaurateurs de la Ville de Paris dans leur passage vers l’utilisation de contenants consignés.
  • L’association RESES développe un réseau de commerces durables proposant des réductions aux étudiants.

Alimentation solidaire et lutte contre le gaspillage alimentaire

  • L'association les Eco-Charlie réalise à Paris centre des collectes d’invendus alimentaires et les redistribue localement à un public précaire.
  • Ernest souhaite développer son programme de paniers solidaires dans le 10e, 11e et 20e
  • Moissons solidaires collecte depuis 2016 les invendus en fin de marché. Elle couvrira 14 marchés dans le 11e, 13e, 17e, 18e, 19e et 20e.
  • Le collectif 4C gère un tiers-lieu dans le 18e. Il souhaite développer une activité de conserverie à partir de produits issus de la récupération d’invendus alimentaires.
  • L’association Espace 19 va accompagner un groupe d’habitants, afin de créer un groupement d’achat de produits de qualité, à prix coûtant.
  • Tendance 19 veut développer dans le 19e ses actions de vente de produits alimentaire en circuit court.
  • Les Marmoulins de Ménil’ dans le 20e, souhaite ouvrir une épicerie sociale avec des fruits et légumes gratuits ou à prix libre.
  • Linkee participe à réduire le gaspillage alimentaire en collectant des invendus pour les redistribuer à des associations d’aide alimentaire.

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations