Paris soutient les lieux dédiés à l’alimentation durable et solidaire

Actualité
Mise à jour le 02/05/2023
Laiterie La Chapelle
Restaurants solidaires, petits commerces de proximité, ou cantines de quartier, plusieurs dizaines de lieux dédiés à l’alimentation locale, durable et solidaire se sont installés avec le soutien de la Ville de Paris. Ces structures sont lauréates de l’appel à projets « Alimentation durable et solidaire », lancé par la Ville chaque année depuis 2021.
Restaurants solidaires, cantines participatives à prix libres, épiceries coopératives, 100% vrac ou zéro déchet. Ils sont lauréats de l’appel à projets « Alimentation durable et solidaire » , lancé par la Ville de Paris, en partenariat avec le GIE Paris-Commerces et la SEMAEST . Avec cet appel à projets, la Ville de Paris souhaite favoriser l’approvisionnement de Paris en produits durables venant de moins de 250 km, et plus largement contribuer à tisser du lien entre les consommateurs urbains et les agriculteurs des territoires voisins.

Lieux dédiés à l’alimentation locale, durable et solidaire ouverts avec le soutien de la Ville de Paris

Ce contenu est hébergé par capgeo.maps.arcgis.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Les restaurants lauréats

  • Les Marmites Volantes gère deux lieux de restauration durable dans les 5e et 19e
  • L’association Tout autre chose gère un café associatif dans le 9e arrondissement, proposant une restauration le midi majoritairement bio et de saison.
  • Les Petites Cantines, réseau de cantines de quartier, ouvrira dans le 13e un restaurant participatif à prix libre.
  • 13 Avenir, entreprise à but d'emploi (EBE) créée en 2017, développe la vente à emporter, la livraison de repas auprès des entreprises, et un dispositif de restauration itinérante en triporteur dans le 13e..
  • Résoquartier, dans le 13e gère un food truck solidaire. Les repas sont donnés aux personnes à la rue dans le cadre de maraude, ou proposés à prix libre aux familles et étudiants en précarité alimentaire.
  • Food de Rue pilote dans le 14e un chantier d’insertion destiné aux femmes, et propose : un comptoir de restauration, une épicerie et une activité de traiteur
  • Food Sweet Food est une entreprise spécialiste de l’insertion professionnelle des personnes réfugiées. Après une expérience réussie dans le 12e, elle a ouvert un nouveau lieu de restauration sociale et solidaire au sein du foyer de travailleurs migrants du bailleur Coallia, situé 5 rue des Arbustes dans le 14e.
  • HO BA est un food-court et espace café, au cœur du Parc Martin Luther King dans le 17e arrondissement.
  • Le RECHO est une entreprise d'insertion qui forme des personnes réfugiées aux métiers de la restauration, elle gère un restaurant proposant une cuisine bio et locale « le bal café » situé dans le 18e arrondissement, et l’espace restauration du 211 dans le parc de la Villette.
  • La Corvée a ouvert un café-laverie proposant des expositions, des activités culturelles et de la petite restauration, au sein de la cité Charles Hermite dans le 18e.
  • Le petit Ney anime un café littéraire-espace associatif dans le 18e. Elle met en œuvre des actions en faveur de l’alimentation durable en permettant aux habitant d’avoir accès à des produits vendus en circuit court.
  • BoolOfood, a ouvert dans le 19e un restaurant proposant des produits locaux et issus du commerce équitable et participant à l’insertion de personnes éloignées de l’emploi.
  • La Marmite d’Afrique, propose dans le 19e une activité de restauration solidaire, sur le modèle d’une cantine de foyer. Deux types de tarifs sont proposés un prix solidaire pour les résidents et un prix “tout public”.
  • Le tiers lieu "TLM - Au fil du rail", situé dans le 19e arrondissement, ouvrira fin 2023 et proposera une activité de restauration durable.
  • FAWA est un projet de restaurant solidaire proposant des repas à prix libres et prévoyant une ouverture avant l’été 2023 à la Porte de la Villette dans le 19e.
  • L’Inter-co a ouvert dans le 20e une cantine quotidienne à prix libres, accessible à tous, privilégiant la cuisine bio et végétarienne, ainsi qu’une conserverie solidaire de transformation d’invendus.
  • Un Monde Gourmand, entreprise participant à l’insertion de personne éloignées de l’emploi exerce les activités de traiteur, et dispose d’un restaurant à Paris-Centre.

Les commerces d’alimentation durable (circuit-court, local, vrac, bio)

  • Kelbongoo vend des produits fermiers en circuit court en ligne avec retrait en boutiques dans 5 boutiques parisiennes dans les 10e, 11e, 18e et 20e arrondissement.
  • Les 400 COOP est un supermarché coopératif, géré bénévolement par les coopérateurs et situé dans le 11e.
  • Rue ZD a ouvert la boutique Rue Juliette dans le 13e où elle propose des produits bios et locaux, uniquement vendus en vrac ou dans des contenants consignés.
  • La COOP 14 gère une épicerie dans le 14e. L’aménagement d’une cuisine permettra de transformer des produits pour éviter le gaspillage alimentaire grâce à des ateliers.
  • Entre pots est une épicerie vrac proposant dans le 14e des produits biologiques et une activité de restauration sur place et à emporter
  • La Cale Épicerie-café, nouvellement installée dans le 19e, propose des produits locaux, en circuit-court et en vrac.
  • Bokawa a ouvert dans le 19e une activité d’épicerie vrac au sein d'un lieu hybride, également doté d'un café associatif. L'épicerie propose des produits alimentaires (fruits, légumes, crèmerie, etc.), des produits d'hygiène et cosmétique et des accessoires zéro déchet.
  • PRIBON a ouvert en 2023 dans le 13e arrondissement un magasin de produits alimentaires biologiques pour les particuliers et les professionnels de la restauration.
  • Kilogramme dans le 19e arrondissement, est l'une des premières épiceries vrac de la capitale et propose l'accès à des produits en direct des producteurs, bio, artisanaux et locaux.
  • Les fondateurs de l’épicerie Kilogramme (19e) ont ouvert un nouveau magasin, Gramme, dans le 20e arrondissement. Vente de produits bios et locaux, en vrac et en circuit court.
  • La Récolte Citadine a ouvert dans le 20e une boutique-atelier comprenant une épicerie bio, vrac et un espace restauration sur place et à emporter.
  • L’association Saveurs en Partage ,qui gère dans le 20e un commerce alimentaire de proximité proposant des produits durables, en développant une la double tarification, ainsi que des ateliers de sensibilisation à l’alimentation durable.
  • Le producteur local est une coopérative de producteurs proposant la vente de produits agricoles et artisanaux locaux dans le 20e arrondissement.

Transformation alimentaire

  • Farinez-vous est une boulangerie artisanale. Déjà implantée dans le 12e et le 13e, elle ouvrira un troisième commerce également dans le 13e.
  • Candylab a ouvert dans le 15e un atelier-boutique permettant de vendre et de fabriquer des confiseries, biscuits et chocolats artisanaux.
  • La Laiterie La Chapelle transforme un lait cru local issu d’une seule ferme francilienne, située à 35 km de Paris dans le Val d’Oise. Les fromages, yaourts et glaces sont vendus sur place dans une boutique située sur le lieu de fabrication dans le 18e
  • La brasserie Limonaderie Patoche développe dans le 18e la première limonaderie de Paris et produira sur place des bières 100% locales et artisanales .
  • La Laiterie de Paris, après un premier local dans le 18e, a ouvert un second lieu dans le 19e combinant lieu de vente et laboratoire de fabrication de fromages et yaourts fabriqués à Paris.
  • La Brasserie de l’Être installée dans le 19e est la première brasserie artisanale parisienne disposant de la double labellisation Agriculture biologique et Nature & Progrès.
  • La Brasserie des regards implantera une micro-brasserie dans le 20e
  • Re-Belle collecte et transforme des fruits et légumes invendus en confitures.

375 points de vente d’alimentation durable à Paris

L'APUR (Atelier parisien d'urbanisme) a récemment publié une étude sur l'offre en alimentation durable de Paris. Avec 130 points de vente supplémentaires en trois ans, l’accessibilité à une offre d’alimentation durable s’améliore. 77% de la population parisienne se trouve ainsi à moins de 400 m d’un point de vente ou d’un point de retrait de paniers en alimentation durable.
Consulter l'étude et les cartes de l'APUR.