Ville de Paris

Évènement

Webern +

Le vendredi 10 juin 2022
Figure tutélaire pour la musique d’après 1945, Webern semble un astre éloigné de toutes les préoccupations de la jeune génération des compositeurs. Pourtant la trace de cette œuvre visionnaire se retrouve chez certains d’entre eux, attachés à la densité d’une syntaxe musicale. En témoignent les deux concerts de ManiFeste. Entre le Trio à cordes et le Quatuor à cordes op. 28, la modernité du geste wébernien apparaît stupéfiante. Emmanuel Nunes a hérité de cette puissance déductive et polyphonique. Dans Einspielung I, Nunes imaginait un dialogue quasi chambriste entre un violoniste en train de « s’échauffer » à la polyphonie et l’ordinateur. L’attention à la vie du timbre, par l’utilisation de transducteurs, caractérise la harpe de Kevin Juillerat. Concentrée sur la nuance infime et à la raréfaction sonore, Clara Iannotta offre aux solistes de l’EIC sa dernière œuvre de musique de chambre.
Valeria Kafelnikov harpe
Diego Tosi violon
Solistes de l'Ensemble intercontemporain
João Svidzinski électronique Ircam
Anton Webern Trio à cordes, op. 20
Kevin Juillerat Mues - création 2022
Commande Ircam-Centre Pompidou
Clara Iannotta œuvre nouvelle - création 2022
Commande de l'Ensemble intercontemporain
Anton Webern Quatuor à cordes, op. 28
Emmanuel Nunes Einspielung I
Coproduction Ircam-Centre Pompidou, Philharmonie de Paris, Ensemble intercontemporain.
Mise à jour le 27/05/2022

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations