Ouvrir la recherche
Grand format

Il y a 150 ans : Paris assiégée, Paris affamée, Paris bombardée

Mise à jour le 25/11/2020
Le dernier siège de Paris date de 1870-1871. Il y a 150 ans, les Prussiens ont envahi la France et encerclé la capitale avant de la bombarder. Mais les Parisiens ont résisté, des mois durant, à la famine, aux maladies et aux bombes.

Lorsque Paris était assiégée par les Prussiens en 1870

Comprendre le siège en 5 dates

Un conflit inévitable contre la Prusse, une armée française peu préparée, une défense de la ville mal anticipée : tous les ingrédients d'un désastre à venir étaient réunis.
Le bombardement de Paris, pendant son siège.
© Musée Carnavalet/Roger-Viollet

La guerre aux portes de Paris

Ou comment les Parisiens échouèrent à briser l'encerclement prussien

Pour protéger la capitale mais aussi pour en sortir, les combats font rage dans les villages autour de la ville. Le Bourget, Châtillon, Champigny ou encore Buzenval ont connu de grandes batailles, aussi synonymes de défaites françaises.
La bataille de Chatillon et de Clamart le 19 septembre 1870
© Musée Carnavalet/Roger-Viollet

Survivre dans une ville assiégée par un hiver glacial

5 techniques auxquelles les Parisiens durent se résoudre

Les autorités parisiennes ont constitué des vivres avant que la ville ne soit coupée du reste du pays. Mais ces réserves n'ont pas été suffisantes : la famine et le froid deviennent des épreuves supplémentaires pour la population.
Marché aux chevaux novembre 1870
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet

Gambetta, Blanqui, Thiers, Trochu, Victor Hugo

Ces figures du siège de Paris qui s'illustrèrent par leur courage … ou leur traitrise

Tous ces hommes n'ont pas laissé un souvenir impérissable, mais tous ont joué un rôle important dans l'histoire de la capitale.
Victor Hugo à Guernesey
© Thomas Belsham Hutton/Maisons de Victor Hugo/Roger-Viollet

Ces anecdotes surprenantes sur le siège de Paris

Même en temps de guerre, les Parisiens firent preuve d'inventivité et d'humour

Pourquoi les femmes ne pourraient-elles prendre les armes pour défendre Paris ? Comment s'échapper de la capitale par les airs ? Quelle considération accorder aux pigeons ? Autant de questions que se posaient déjà les Parisiens il y a 150 ans.
Betbeder Faustin. "Les femmes de Paris assiégé (Idylles et épopées) : Nos amazones de la Seine".
© Musée Carnavalet/Roger-Viollet

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.