Christelle Kwizera nommée entrepreneuse de l’année 

Jeudi 29 mars 2019, les entrepreneurs de l’économie inclusive et durable s’étaient réunis lors d’Impact2, à l’Hôtel de Ville. A l’issue du forum, la Rwandaise Christelle Kwizera a reçu le « Woman Entrepreneur of the Year Award » pour son système de purification et de distribution d’eau.

Pour sa huitième édition « 100% green », le forum Impact2 était placé sous le signe de l’économie verte. Chefs d’entreprises, investisseurs et entrepreneurs s’étaient rassemblés jeudi 29 mars 2019 pour échanger sur les solutions à impact social et environnemental positif. En tout, près de 1 500 acteurs d’une cinquantaine de pays différents étaient réunis à l’Hôtel de Ville.

Bravo à Christelle Kwizera !

La soirée a été l’occasion de dévoiler le nom de la lauréate du « Woman Entrepreneur of the Year Award », prix récompensant une entrepreneuse qui trouve des solutions aux problèmes environnementaux.

C’est la Rwandaise Christelle Kwizera qui a remporté le prix, elle bénéficiera d’un mentorat offert par l’Inco (un fonds d'investissement et réseau d'incubateurs). Son projet : Water Access Rwanda permet de collecter, distribuer et purifier l’eau. Près de 10 000 Rwandais ont aujourd’hui accès à l’eau potable grâce à son innovation. Inuma, son système de purification des nappes phréatiques, permet l’accès à l’eau potable dans les foyers de zones rurales.

L’entrepreneuriat féminin à l’honneur

Au cours de la soirée Impact2, des invités tels que la philosophe Cynthia Fleury, ou encore l’entrepreneur Günter Pauli, Claire Nouvian de l’association Bloom sont intervenus pour échanger autour de l’économie verte. La cinéaste Céline Cousteau, Javier Morales, élu d’El Hierro aux Canaries, seule île fonctionnant avec 100 % d’énergies renouvelables, Muhammad Yunus, fondateur de la première institution de microcrédit et la militante lycéenne Youna Marette se sont également succédé sur l’estrade du Salon de l’Hôtel de Ville.

Le forum Impact2 a laissé place à quatre jeunes filles soutenues par Technovation, un programme qui enseigne aux jeunes filles les compétences pour devenir entrepreneurs dans les nouvelles technologies. Venues du Canada, des Etats-Unis, de la Turquie et du Nigéria, ces créatrices âgées de 11 à 20 ans ont présenté leurs applications numériques pour répondre aux défis environnementaux. A 11 ans, Sravya Mikkilineni a inventé un jeu pour montrer l’impact de la pollution plastique dans les océans, tandis que la Nigériane Praise David-Oku, 20 ans, a mis au point pour améliorer la gestion des déchets. Pour relever les défis de demain, l’inventivité n’a pas d’âge.

Dernière mise à jour le lundi 1er avril 2019
Crédit photo : Mairie de Paris - Sophie Robichon

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.