Ouvrir la recherche
Actualité

Une truffe sauvage sur un toit parisien

Mise à jour le 29/12/2017
Bientôt une culture de la truffe à Paris? Une truffe à l’état sauvage a été découverte, le 30 novembre 2017, sur le toit végétalisé de l’hôtel Mercure Paris-Centre-Tour-Eiffel (15e). Actuellement analysée par le Muséum national d'histoire naturelle, cette truffe comestible prouve que les toitures végétalisées représentent des écosystèmes à fort potentiel pour la biodiversité urbaine.

Une étonnante découverte au cœur de la capitale

La truffe découverte le 30 novembre 2017 par Frédéric Madre, chercheur au Centre d'écologie et des sciences de la conservation appartient à l’espèce «Tuber brumale». Il s’agit d’une truffe comestible qui pousse d’ordinaire dans les mêmes régions que la truffe noire du Périgord et dans des sols secs et calcaires!

Pesant environ 21 grammes, ce champignon noir a été découvert lors de travaux de plantations de houblon en creusant le sol. La truffe était située entre 15 et 20 cm de profondeur auprès des racines d'un charme.

C'est la première fois qu'un tel champignon est trouvé à l'état sauvage dans Paris intra-muros

Muséum national
d'histoire naturelle

Un mystère de l’écosystème parisien

La découverte de cette truffe est-elle un bon indicateur de la santé environnementale de l’écosystème parisien?
Selon le Muséum national d’histoire naturelle, «les toitures végétalisées représentent des écosystèmes à fort potentiel pour la biodiversité urbaine. Outre leurs diverses fonctions déjà connues telles que la rétention d’eau et la climatisation naturelle, elles constituent un support de la biodiversité, en plus d’une fonction de production alimentaire en milieu urbain. La découverte de cette truffe sauvage en est un bel exemple».
Les tapis de verdure sur les toits sont comme des éponges: elles peuvent absorber de 30 à 50% des eaux de pluie et soulager la collecte et le traitement des eaux de ruissellement.
La truffe brumale a été confiée pour étude au Muséum national d'histoire naturelle.

En attendant de pouvoir cultiver d’autres truffes sur les toits de Paris…

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.