Tout savoir sur les punaises de lit et que faire en cas d'infestation

Service
Mise à jour le 21/09/2023
Photo
En forte expansion au niveau mondial, les punaises de lit sont de plus en plus présentes à Paris. Cette recrudescence est due en partie à l'augmentation des voyages internationaux, au développement de la location de meublés touristiques et à la récupération de meubles et vêtements d'occasion.

Comment les reconnaître ?

De forme ovale aplatie de 4 à 7 millimètres de long, la punaise de lit est de couleur marron à pourpre. La femelle est plus ronde et le mâle plus allongé. Les jeunes, plus petites, sont plus claires et peu visibles à l’œil nu. La punaise de lit se nourrit exclusivement de sang; elle ne saute pas, ne vole pas et ne vit pas sur les personnes. Elle fuit la lumière et se cache dans des endroits sombres, étroits et peu accessibles. La moindre fissure, fente ou couture lui convient. Elle sort de son abri la nuit pour nous piquer (tous les 3 ou 4 jours si le logement est occupé, mais s’il est vide, elle peut rester 6 à 12 mois sans se nourrir).
Image

Comment se propagent-elles ?

Elles se déplacent activement d’une pièce à l’autre, d’un logement à l’autre le long des tuyauteries et dans toutes les fissures et passivement par les déménagements, les voyages et les déplacements de toutes sortes. Elles se transportent aussi d’un lieu à un autre à travers les objets dans lesquels elles se dissimulent: vêtements, bagages, meubles, etc.

Où logent-elles ?

Partout notamment dans :
  • La chambre à coucher et les lieux de vie (salon avec canapé, fauteuils, etc.)
  • Les fissures des murs, du plancher et du mobilier
  • Les coutures des rideaux
  • Les prises électriques
  • Les plinthes, les moulures
  • Les livres, les jouets
Vidéo Youtube

Quels sont les principaux risques de contamination ?

  • Vous avez voyagé.
  • Vous avez hébergé des personnes dont vous ignorez l’histoire ou qui ont voyagé.
  • Vous êtes allé à l’hôtel ou un autre hébergement, vous avez été piqué.
  • Vous avez acheté ou récupéré des objets d’occasion (literie, canapé, meubles, vêtements, livres…).
  • L’appartement mitoyen du vôtre est envahi de punaises de lit .
  • Vous venez d’emménager dans un nouvel appartement.
Vidéo Youtube

Comment détecter leur présence ?

  • Vous êtes piqué dans votre lit ou lieu de repos (canapé) sur les parties découvertes (bras, jambes…). Attention, les personnes âgées deviennent moins sensibles aux piqûres et ne voient souvent pas l'intérêt d'un traitement.
  • Il y a des traces discrètes de sang sur les draps.
  • Il y a des concentrations de petits points noirs au niveau du matelas (cordon, coutures), lattes ou fentes du sommier, cadre du lit, angles des murs…
  • Vous avez trouvé des insectes qui ressemblent à des punaises de lit sur le matelas, le sommier…
Vous avez des doutes ? Pensez à inspecter aussi les ourlets de rideaux, les plinthes, les tableaux, l’ensemble du mobilier car les punaises de lit se propagent à l’ensemble des pièces du logement.
Vous pouvez aussi solliciter une entreprise de détection canine, cela est souvent proposé par les gestionnaires des bâtiments infestés en cas d’un signalement d’infestation.

Comment gérer une infestation de punaises de lit ?

Attention de bien respecter les étapes suivantes pour que les actions de lutte soient efficaces :
  • Informer, inspecter
  • Préparer le·s logement·s avant la mise en place des actions de lutte
  • Mettre en place une lutte mécanique, chimique ou combinée
  • Adopter une bonne gestion des encombrants
  • Mettre en place une prévention

Première étape : informer, inspecter

Les punaises de lit sont un problème à Paris comme dans toutes les grandes villes du monde. Ce n’est pas une question de malpropreté. L’important, c’est de pouvoir détecter rapidement leur présence et d’agir immédiatement pour éviter la prolifération. Il n’y aucune honte à être victime d’une infestation de punaises de lit et il est important d’en parler à ses voisins, propriétaires, gardiens, visiteurs éventuels dès lors qu’une infestation est détectée afin qu’une communication soit faite aux occupants du bâtiment.
La participation de toutes les personnes concernées par l’élimination des punaises de lit , soit le propriétaire, les occupants de l’immeuble et les professionnels de la désinsectisation, est une condition essentielle à la réussite de la désinsectisation.
Une fois que vous avez repéré l’infestation et informé les voisins, il faut pouvoir inspecter les locaux les plus proches du lieu infesté pour garantir que le moyen de désinfestation désinsectisation choisi sera efficace et l’étendre à l’ensemble des espaces contaminés.

Deux modes de désinsectisation : mécanique ou chimique

Il existe plusieurs modes d’intervention possibles, d’une part la lutte dite « mécanique » qui n’utilise pas de produits insecticides mais le froid ou la chaleur pour se débarrasser des punaises de lit et des œufs, d’autre part la lutte dite « chimique » qui doit impérativement être réalisée par un professionnel.
Selon votre logement, certains coûts peuvent être pris en charge, il convient de vous renseigner auprès de votre bailleur ou de votre propriétaire ou syndic.

Deuxième étape : Préparer son logement pour une désinsectisation

Selon le moyen de désinsectisation choisi, les consignes diffèrent, mais dans toutes les situations, il est essentiel de ne pas déplacer les objets et les meubles d'une pièce à l'autre.
Pour préparer une lutte chimique avec pulvérisation de produits insecticides, il faut :
  • Désencombrer au maximum et dégager le pourtour de la pièce à traiter : -
  • Défaire la literie, décrocher rideaux, voilages, tableaux -
  • Désassembler le mobilier (lit, tête de lit, ôter les tiroirs vides)
  • Vider les placards, les armoires, le petit mobilier (table de chevet, commode) et les nettoyer,
  • Protéger la vaisselle et l’alimentation,
  • Arrêter le système de ventilation et/ou d’extraction afin d’éviter la propagation des produits dans d’autres zones,
  • Désactiver le système de détection incendie afin d’éviter un déclenchement intempestif de l’alarme,
  • Éviter toute flamme et ne rallumer qu’après aération.,
  • Protéger les objets non directement traités : Les objets qui ne seront pas traités doivent être placés dans des sacs plastiques fermés hermétiquement. Certains appareils peuvent être protégés avec une bâche.
Soyez vigilants et pensez à :
  • Protéger les objets en contact direct avec les enfants (jouets, peluches, vêtements, livres) et à les laver obligatoirement avant réutilisation,
  • Enlever les plantes vertes, l’alimentation,
  • En cas de présence d’un aquarium, arrêter le système de filtration et le sortir de la pièce,
  • Si vous êtes relogés le temps du traitement : prévoir un trousseau non contaminé.
Pour préparer une lutte mécanique à la chaleur, il faut :
  • Prévoir un espace de suffisant au sol pour la pose de la tente,
  • Rassembler tous les effets qui peuvent être introduits dans la tente : lit, matelas, jouets, livres et autres effets (literie, linge, etc…),
  • Il n’est pas nécessaire dans ce cas d’emballer les effets qui seront introduits dans la tente,
  • Dégager totalement les plinthes.
Vidéo Youtube

Troisième étape : passer à l’action de désinsectisation !

La lutte mécanique

Elle peut être entreprise par vous-même et consiste à :
  • Isoler le linge infesté dans des sacs poubelles fermés afin de ne pas infester les autres pièces
  • Traiter l’ensemble du linge, literie et objets en les lavant à 60°C ou plus, en les passant au sèche-linge pendant 30 minutes en mode chaud ou en les congelant à -20°C pendant 72h minimum.
  • Brosser et Nettoyer sommiers et matelas ainsi que les endroits susceptibles d’abriter les punaises de lit (plinthes, fissures, mobilier, intérieur des armoires, …) à la vapeur à 120°C ou au froid par cryogénisation .
  • Utiliser un aspirateur équipé de sac. Ce sac devra être changé immédiatement après utilisation, puis jeté, emballé dans un sac plastique hermétiquement fermé. Ne pas oublier de nettoyer tous les éléments de l’aspirateur (brosses, tuyaux, ..)

La lutte chimique avec des produits insecticides

À savoir
Attention, les produits insecticides en sont pas anodins et peuvent être toxiques s’ils sont mal employés. Il est recommandé de vous adresser à un professionnel homologué dont l’entreprise détient un certificat « certibiocide », délivré par le Ministère de transition écologique. Vous pouvez notamment faire appel à des entreprises spécialisées en consultant le site de la Chambre syndicale des industries de désinfection, désinsectisation et dératisation ((CS3D).
Les enfants en bas âge très sensibles aux piqûres et au produits insecticides doivent être tenus éloignés des pièces traitées plusieurs jours.

La terre de diatomée, souvent conseillée et présentée comme un produit « naturel » est déconseillée, son inhalation peut entraîner des lésions aux poumons.
Comment ça se passe ?
Le logement sera traité par un professionnel qui interviendra 2 fois au minimum, à environ 2 semaines d’intervalle car les œufs des punaises de lit ne sont pas détruits par les insecticides.
Le traitement s’effectue par pulvérisation d’un produit insecticide à effet rémanent sur les plinthes, la surface des sols et par nébulisation d’un produit insecticide à effet de choc dans l’atmosphère des locaux. Après chaque pulvérisation réalisée par le professionnel, il est nécessaire de laisser agir les produits pendant environ 4 heures (période moyenne en fonction des substances appliquées) et de veiller à ce qu'aucune personne ne reste ne laisser aucune personne dans l’espace traité.
Après ce laps de temps, il faut aérer le logement ou l’espace traité pendant 1h minimum avant de réintégrer les locaux. Par la suite, un nettoyage et un lavage des sols (sauf les plinthes) de l’ensemble du logement et de toutes les surfaces en contact direct avec la peau devront être effectués avant la réintégration du logement.
Demandez conseil au professionnel qui saura adapter les recommandations au type de produit utilisé.
Vidéo Youtube

Quatrième étape : Bien gérer les encombrants pour pour éviter la propagation des punaises de lit !

Se débarrasser des punaises de lit implique parfois de se débarrasser des objets et/ ou du mobilier infesté. Les matelas ou le mobilier endommagés doivent être rendus inutilisables, identifiés puis emballés hermétiquement avant d’être jetés à la rue.
Il est essentiel d'informer le service de collecte des encombrants pour qu'ils les récupèrent rapidement de l'espace public en priorité.
Changer uniquement la literie ne stoppe pas une infestation! Si vous jetez des objets, il faut que ces derniers soient rendus inutilisables et emballés hermétiquement dans la pièce où les punaises de lit ont été détectées pour ne pas qu’elles se propagent ailleurs dans l’appartement, dans les parties communes ou dans la rue.
Vidéo Youtube

Qui contacter en cas d'infestation ?

  • Vous êtes locataire d’un logement social: rapprochez-vous de votre bailleur qui vous orientera vers la désinsectisation de votre logement.
  • Vous êtes propriétaire ou locataire d’un logement du parc privé: contactez une entreprise spécialisée dans la désinsectisation.
  • Dans tous les cas, informez vos voisins pour lutter collectivement contre la propagation des punaises de lit dans l’immeuble ou la résidence et dans la ville.
Les services de la Ville de Paris n’interviennent pas chez les particuliers, sauf pour les personnes en situation précaire, adressées à la Ville de Paris par un travailleur social.

Éviter une infestation de punaises de lit, est-ce possible ?

Étant donné les modes de propagation de la punaise de lit, il est difficile de garantir une prévention totale contre une infestation. Cependant, il est vivement recommandé de prendre certaines mesures pour réduire les risques.
  • Il est préférable d’éviter la récupération d’objets tels que les matelas ou le mobilier et les textiles, y compris les vêtements, à moins de les examiner attentivement pour détecter toute présence de punaises de lit, et de suivre les conseils pour un traitement mécanique approprié..
  • Il est conseillé également d’éviter les accumulations excessives de vêtements ou de chaussures et de réparer les fissures autour des prises électriques ou des plinthes en les bouchant.
  • Il est préférable de ne pas étaler et étendre votre linge dans une buanderie ou tout autre lieu avant et après le lavage à 60°C.
  • Lors de vos déplacements, il est judicieux de procéder à une inspection minutieuse des lieux à la recherche de signes de punaises de lit, de maintenir vos effets personnels en ordre et de garder vos valises fermées, éventuellement en utilisant une bande adhésive pour sceller les fermetures éclair.
  • Vous pouvez protéger les matelas et coussins par des housses adaptées disponibles dans le commerce. Ces housses ne préviennent pas l'infestation, mais préservent vos matelas et coussins de manière à ce que vous n'ayez pas à les jeter.

Comment surveiller l’apparition d’une infestation ?

  • Les premiers indices de présence de punaises de lit sont les piqûres sur les parties découvertes du corps. Toutefois les réactions diffèrent d’une personne à une autre allant de l’absence de signes à l’apparition de formes graves.
  • Ensuite, il est conseillé d’inspecter régulièrement toutes les zones où elles sont susceptibles de s’installer les zones de couchage, bibliothèques, objets muraux, fauteuils et canapés à la recherche des traces de sang, de déjections ou de spécimens vivants ou morts. .
  • Enfin, vous pouvez faire appel à la détection canine afin de poser un diagnostic quasi sûr.