Ouvrir la recherche
Service

Se former aux métiers du numérique avec ParisCode

Mise à jour le 18/11/2021
La Ville de Paris s’engage avec le plan d’actions ParisCode à soutenir la formation et l’accès à l’emploi de 1 000 développeur·euse·s-codeur·euse.s par an.
En complément de l’offre de formation de la Région et de Pôle Emploi en association avec la Grande Ecole du Numérique, le programme ParisCode propose plus de 1000 places de formation labellisées, certifiantes et sans reste à charge pour les apprenants.es (certaines formations peuvent nécessiter la mobilisation du compte personnel de formation).

ParisCode, qui sommes-nous ?

Le programme ParisCode propose des formations aux contenus variés dispensées par des écoles partenaires. Le catalogue disponible recense l'ensemble des formations labellisées, les calendriers de formation et les lieux des formations, la durée des sessions, les organisations partenaires, les prérequis, ainsi que ainsi que le détail des cours.
ParisCode vise à former les demandeur·se·s d’emploi Parisien·ne·s aux métiers du numérique les plus porteurs dans :
  • le developpement web et mobilel’UX-UI design
  • la sécurité des réseaux, la cybersécurité
  • la data-analyse et le marketing digital
  • des technologies émergentes comme la blockchain

A qui s'adresse le dispositif ?

Les formations ParisCode sont accessibles majoritairement sans prérequis de formation, ou accessibles en suite de parcours, si nécessaire.
Deux formats pédagogiques sont proposés, pour la plupart en alternant les enseignements à distance et en classe (« blended learning ») :
  • des formats courts (3-4 mois de formation) donnant accès à l’emploi ou à des possibilités de poursuite d’étude en alternance (contrats de professionnalisation ou d’apprentissage)
  • des formats de 6 à 12 mois, certains comportant des spécialisations
Un grand nombre de formations ParisCode comportent des stages ou périodes d’immersion professionnelle courtes (1 à 3mois) favorisant l’insertion professionnelle et/ou des possibilités de mises en lien avec des entreprises qui recrutent (job dating, réseaux d’alumni des organismes Pariscode).
Pour postuler aux formations ParisCode, connectez-vous aux sites internet suivants :

Vous pouvez également contacter l’équipe par mail [pariscode puis paris.fr après le signe @]cnevfpbqr@cnevf.se[pariscode puis paris.fr après le signe @]

Les questions à se poser avant l'entrée en formation
En fonction de votre situation actuelle, pour trouver le dispositif qui vous convient et préparer votre parcours de formation aux métiers du numérique, posez-vous les bonnes questions :
Avez-vous validé votre projet professionnel, avez-vous rencontré un.e conseiller.ère de Pôle Emploi, de la Mission locale, un centre de bilan de compétences ou une association pour en parler (validation nécessaire pour l'entrée en formation) ?
De combien de temps disposez-vous (quelques mois, une année ou deux) ?
Préférez-vous une formation 100% présentielle ou en partie à distance (MOOC ou SPOC) ?
La formation visée donne-t-elle droit à une certification, une qualification ou un diplôme ? Est-ce nécessaire pour votre recherche d’emploi future ?

Les formations 2021-2022

En complément de l’offre de formation de la Région et de Pôle Emploi en association avec la Grande Ecole du Numérique, le programme ParisCode propose plus de 1000 places de formation labellisées, certifiantes et sans reste à charge pour les apprenants.es (certaines formations peuvent nécessiter la mobilisation du compte personnel de formation).
Le programme ParisCode propose des formations aux contenus variés dispensées par des écoles partenaires. Le catalogue disponible recense l'ensemble des formations labellisées, les calendriers de formation et les lieux des formations, la durée des sessions, les organisations partenaires, les prérequis, ainsi que ainsi que le détail des cours.

L'équipe ParisCode est à l’écoute de vos besoins. Pour obtenir davantage d'informations, vous pouvez la contacter par courriel: [pariscode puis paris.fr après le signe @]cnevfpbqr@cnevf.se[pariscode puis paris.fr après le signe @].

FOCUS Ada Tech School, une école d’informatique d’un nouveau genre rejoint ParisCode

Ada Tech School est une école d’informatique d’un nouveau genre qui forme au métier de développeur·se généraliste. Son objectif est de réinventer l’éducation de A à Z pour créer l’école Montessori de la tech. Avec cette pédagogie alternative, approchant le code comme une langue vivante, et un environnement féministe et bienveillant, Ada Tech School propose 30 places de formation au métier de développeur·se , labellisées ParisCode2021-22, avec l’objectif d’intégrer une majorité de femmes.
Après neuf mois de formation dédiés à l’apprentissage des fondamentaux de la programmation (bootcamp ParisCode), les étudiant·e·s sont opérationnel·le·s et prêt·e·s à intégrer le monde professionnel grâce à une alternance - rémunérée - pendant douze mois dans une des entreprises partenaires de l’école (Trainline, Deezer, Décathlon, Swile, JellySmack, Blablacar, …)
Aucun pré requis technique n’est exigé pour candidater. Il suffit d’avoir plus de 18 ans. La sélection se fait en deux temps : formulaire de candidature puis entretien avec une réponse sous 2 semaines ! Prochaines places disponibles en janvier 2022.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Les étudiant·e·s ParisCode témoignent

Peux-tu te présenter en quelques mots
Bonjour je m’appelle Yoram Taïeb, j'ai 18 ans, bientôt 19 et je vis à Paris, dans le 13e.

Quel a été ton parcours avant ?
J'étais en mécanique automobile. J'ai obtenu mon CAP et mon Bac pro mais avant ça, je voulais faire soit patisserie soit cuisine. J'ai vu que ce n'était pas possible alors je me suis dirigé vers un métier encore plus professionnel ou tu as les mains dans le travail, du coup j'ai choisi la mécanique mais au final, c'est un métier qui ne me plaisait pas tant que ça…
Et avant ça, j'ai fait 3 collèges et j'ai été viré à chaque fois. C'est pour ça que je me suis redirigé en "pro". J'avais les capacités pour entrer en seconde générale mais le système scolaire n'était vraiment pas fait pour moi… et au niveau du comportement…bon, j'ai grandi et je suis devenu plus mature mais plus jeune, c'était compliqué !

Comment as-tu entendu parler de la formation ?
Je suis allé au pôle emploi Daviel (13e) qui m'a redirigé vers la mission locale (13e aussi, site Soleil) qui m'a trouvé la formation de 6 semaines à Simplon à l'aide du catalogue Paris Code. Grâce à tout ça, j'ai pu concrétiser mon projet…c'était vraiment ce que j'aimais faire et ce que je voulais faire à l'avenir…le codage…

Étais-tu intéressé par le numérique ou pas du tout ?
Oui, j'adorais le numérique ! L'informatique etc. pas le codage spécialement mais vraiment les jeux-vidéos et j'étais souvent sur mon ordinateur. J'ai pu ensuite voir pendant la formation que le code me plaisait vraiment.

Qu’as-tu pensé de ces six semaines de formation?
Je pensais qu'on allait faire que du "Devweb" mais il y avait aussi de la "data" et énormément de choses, dont des sorties. On peut voir tous les univers de l'informatique, du digital. J'ai pu voir ce qui me plaisait et ce qui ne me plaisait pas.

Qu’as-tu préféré durant la formation?

J'ai vraiment aimé l'initiation au codage : html, css… bon, on a eu quelques bases en "java script" parce qu'on a pas trop eu le temps. Les sorties c'était super ! Rencontrer les développeurs chez Daily Motion par exemple. J'ai vraiment aimé le codage et c'est ce que j'ai envie de faire plus tard!

Quels ont été tes succès? Une chose dont tu es fier? On a pu créer un site web en 6 semaines et même l'héberger, le mettre en ligne etc. Et c'est vraiment pendant la dernière semaine qu'on a commencé à coder!

Le sujet du site web t'était imposé ou tu pouvais choisir ?
On nous a donné un thème : "le numérique en 2050" et moi j'ai choisi de prendre la voiture en 2050 selon les médias etc, c'est à dire la voiture autonome qui se conduit toute seule.

As-tu été confronté à des difficultés?
Non pas trop, quand tu suis bien et écoutes bien, ça va !

Et maintenant, que fais-tu ?
La, je suis en formation Apple (formation Simplon.co en partenariat avec l'Apple Foundation Program) pour apprendre le langage de programmation "Swift". Çà dure un mois, c'est pour me rajouter des compétences en plus et pourquoi pas travailler dans les apple stores.

Et dans 6 mois/un an ou te vois-tu?
J'ai été pré-sélectionné pour la formation longue de Simplon en "Devweb" "Fullstack" "Javascript". J'aimerais vraiment continuer dans ce domaine : tout ce qui est "développeur web"… et pourquoi pas faire "DevOps" par la suite, mais c'est plus poussé…

Aurais-tu un conseil ou un message à faire passer aux jeunes ou à leur accompagnants?
Il faut bien suivre, noter les cours, prendre en photo les cours à chaque session, les garder sur l'ordinateur. S'il y a un soucis, chercher l'info sur internet. Comme le disait souvent Jonathan (le formateur), google est ton ami. Sans google, on ne réussirait pas ! Il faut bien suivre…notamment au milieu de la formation parce qu'il y a des infos importantes… et heureusement, il y a des sorties pour oublier un peu le code et passer outre…voila, il faut suivre, bien écouter, être assidu, et vraiment être là…et ponctuel surtout."




Ce parcours de formation d’une durée de 4 mois permet de répondre à un besoin d’accompagnement des femmes dans l’insertion de l’économie numérique et de satisfaire un besoin de recrutement des entreprises pour le poste Administratrice Certifiée Salesforce. 60 femmes sont accompagnées à distance pour passer le premier niveau de formation. 15 d’entre elles sont sélectionnées pour poursuivre la formation et passer l’examen de la certification.


Ce cursus s’appuie sur l’innovation pédagogique de blended learning (combinaison de méthodes d’apprentissage classique en cours présentiel et techniques issus du e-learning.) Il allie cours en classe (399h) assurés par WebForce3 et des modules online durant les trois premiers mois de la formation. Ce programme peut être complété par du mentoring à distance de 120h en entreprise sur 6 mois.
Quel était ton cursus scolaire/professionnel avant intégrer cette formation WF3?
Avant la formation, j’ai obtenu un diplôme niveau licence (BAC + 3) en Marketing et Communication mais au final je n’ai jamais réellement travaillé dans ce domaine à proprement parler. En fait, j’ai travaillé huit ans en tant que pur commercial dans une société d’édition de logiciel. J’ai par la suite quitté mon emploi pour pouvoir intégrer la formation classique de Développeur Intégrateur Web de WebForce3, d’août à novembre 2016.
Comment as-tu trouvé WebForce3 et pourquoi l’as-tu choisi par rapport à un autre concurrent?
Concernant la première formation de Développeur Intégrateur Web que j’ai faite au sein de WebForce 3, je cherchais et participais à de nombreuses réunions d’informations de chaque école de Développeur que j’avais pu trouver sur internet afin de pouvoir toutes les comparer avant de prendre ma décision. J’ai beaucoup aimé le contact avec Sylviane qui été très à l’écoute de mes besoins et attentes concernant la formation et c’est grâce à la très bonne impression qu’elle m’a laissée que j’ai finalement choisi WebForce3. Pour Symfony, j’ai reçu un mail de Pôle Emploi pour me présenter la formation. Il y avait une adresse mail à laquelle il fallait candidater mais je n’ai pas reçu de réponse toute suite. J’ai donc relancé et ai finalement été recontacté par SensioLabs qui m’a annoncé que mon profil les intéressait pour la formation et que j’étais prise.
Quel travail as-tu à la clef?
Je suis embauché chez Maltem et on sera envoyé chez des entreprises pour effectuer des missions en développement et Symfony.
Quels sont tes projets d’avenir?
Il y a un quelque chose que l’on ne nous dit pas forcément lorsqu’on débute en Développement. Il y a certes une forte demande en Développeur Intégrateur Web sur le marché mais lorsque tu cherches ton premier emploi dans ce domaine, on te fait clairement comprendre que tu es trop junior et qu’on ne te fera pas confiance immédiatement. Il faut inévitablement faire ses preuves pour que, au bout d’un certain temps, les entreprises te fassent confiance et te prennent au sérieux. Du coup, je suis très reconnaissante à Maltem de nous avoir presque tous embauchés sachant qu’on est junior et j’aimerais y rester pour pouvoir acquérir de l’expérience. Après, pourquoi ne pas à l’avenir utiliser mes compétences et développer mon propre projet, créer une start-up et la pousser au plus haut.
Quel est ton projet final ? [les apprenants de WebForce3 réalisent un projet en fin de formation qu’ils soutiennent devant un jury]
J’ai choisi de faire le projet avec Antoine. On a choisi le sujet sur les cartes de fidélité pour un laser game. C’est un projet avec lequel j’ai énormément appris. On s’est partagé les tâches de façon équitable. Pour ma part, je me suis occupée du back end, du profil administrateur. Puis j’ai créé des fonctionnalités diverses comme par exemple la fonction qui permet de gérer la réservation des parties de jeux à l’avance. En fait, je m’occupe de toute la partie administration du site. Je me suis également occupée de la partie connexion car les clients peuvent se connecter en tant que joueur ou en tant qu’administrateur.


La formation du CNAM intitulée « Passe numérique » s’adresse à des apprenants de 18 à 25 ans. Basée sur une alternance entre une formation théorique et un stage en entreprise pendant 6 mois, les apprenants seront amenés à s’ouvrir aux cultures numériques en développement des compétences techniques : apprentissage de logiciels, d’outils scientifiques, élaboration d’une revue de presse, etc. Cette formation mène à l’insertion professionnelle dans les métiers du numérique ou la poursuite de formation pour préparer le diplôme de Technicien.ne Développeur.se (BAC+2).
Lire le témoignage de Karamba Kebe, élève du Passe numérique du Cnam

Cnam passe numérique
Cnam passe numérique
Cnam passe numérique
Wild Code School - Jenny Viannay
Wild Code School - Jenny Viannay


La formation de développeur web PHP de la Wild Code School est une formation de 5 mois suivie d’un stage de 4 mois en entreprise. L’objectif est de donner aux apprenants les bases de la programmation en HTML/CSS et de les spécialiser dans un langage de programmation afin que les élèves soient employables et opérationnels dès la fin de la formation.
Quel était ton cursus scolaire/professionnel avant d'intégrer la Wild Code School?
À 18 ans, un bac professionnel en poche, je rentre dans la vie active et me consacre dix ans au milieu de la restauration. À 28 ans, devenue manager d'un restaurant, je décide de tout quitter pour entamer une reconversion professionnelle. Je m'oriente tout d'abord vers le graphisme et suis une formation à distance de graphiste designer. C'est à ce moment-là que le développement web rentre dans ma vie, et que je développe cette nouvelle passion pour les technologies du web. Je me suis alors décidée à entamer les recherches pour trouver une formation en adéquation avec mes nouvelles envies.
Comment as-tu connu la Wild Code School?
J'étais inscrite à Pôle Emploi et je cherchais une formation qui puisse être financée. Après quelques recherches, je suis tombée sur ParisCode. C'est grâce à eux que j'ai connu la Wild Code School et les formations qu'elle dispensait. En l'occurrence, la formation que Paris Code présentait était une promotion 100% féminine, ce qui m'a tout de suite plu. J'ai immédiatement entamé les démarches pour m'inscrire.
Avais-tu des attentes ou des craintes à l’entrée dans cette formation?
J'étais surexcitée à l'idée d'intégrer l'école. Pour moi, c'était la concrétisation d'un objectif que je m'étais fixé, la concrétisation d'aller au bout de ce que j'avais envie de faire. Je savais qu'en intégrant l'école, peu importe ce qu'il se passait, j'allais me donner à fond et devenir développeuse web. Mes seules attentes étaient d'apprendre le plus de choses possibles.
Comment s’est déroulée la formation?
Après seulement 4 mois de formation, je me rends compte du chemin parcouru et de tout ce que j'ai appris. La formation est dense et le rythme soutenu, au début c'est un véritable challenge car on ne connaît rien au web et tout semble au début comme presque inaccessible. Heureusement, l'ambiance est chouette, on découvre un nouveau monde plein de nouvelles possibilités, ce qui à été pour moi une source de motivation supplémentaire. À l'école on code tous en chaussettes et on se sent un peu comme à la maison. J'aime aussi qu'on soit autonome dans notre travail, on apprend à apprendre par nous-même avant tout, même si on a toujours les formateurs pour nous aider. Mes cours préférés sont les livecoding, quand le formateur nous apprend quelque chose de nouveau et qu'on code tous en même temps.
As-tu des pistes pour la suite (poursuite de formation, proposition d’emplois…)?Dans un mois, ma formation s'achève mais je sais que je pourrais continuer de compter sur les formateurs, l'équipe et mes collègues une fois que je serai en stage et même en poste. J'ai plusieurs pistes pour des stages et même des CDI. Aussi, grâce à l'école, je passerai le titre professionnel d'ici quelques mois. En conclusion, je suis très contente d'avoir fait ma formation à la WCS car je me sens prête et armée aujourd'hui à commencer mon nouveau métier.

Les grands rendez-vous ParisCode

Ce contenu est hébergé par www.youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Ce contenu est hébergé par www.youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

ParisCode et les entreprises

Les entreprises s'engagent avec ParisCode !

Aux côtés de la collectivité parisienne et de Pôle Emploi, la participation des entreprises au programme ParisCode accélère la montée en compétences des parisiens.nes dans les métiers du numérique et génère les viviers de compétences dont Paris a besoin.

Jeunes sans qualification, personnes en reconversion professionnelle, secondes parties de carrière, jeunes diplômés en réorientation, femmes peu présentes dans le numérique, la diversité et la richesse des publics de ParisCode sont les futurs talents que les entreprises embauchent après formation, sur des métiers en constante évolution.

En soutenant des projets d’implantations et de développement d’écoles du web innovantes, les entreprises participent au développement de Paris, notamment dans les quartiers Populaires du Nord-Est Parisien.

Des entreprises impliquées dans la vie et le financement du programme
Dans le cadre de l’appel à projet annuel de ParisCode, les entreprises participent au comité de sélection des propositions d’offres de formation, aux côtés des professionnels de l’emploi, de la formation et des élus; celà permet de s’assurer que les formations à labelliser correspondent aux compétences recherchées dans les métiers du numérique ; cette implication permet au programme ParisCode d’atteindre un taux de sorties positives en emploi ou poursuite d’étude de 70 à 100% selon les formations.

Via des actions de mécénat et de philanthropie, les entreprises participent au financement des projets de formation et permettent la gratuité des formations à tous.tes les apprenants.es.
Le soutien des entreprises repose également sur du mécénat de compétences, en proposant par exemple du mentorat ou du parrainage de promotions d’apprenant.e.s. des écoles ParisCode par des salariés d’entreprises.
Dans les sessions des Salesforce Summer Workshops 2019, les apprenants de Konexio ont testé leurs capacités de présentation professionnelle et personnelle auprès de salariés de Salesforce. Des conseils ont été donnés pour améliorer la présentation de leurs parcours professionnels, mais aussi pour préparer de bonnes présentations de projets, seul ou en groupe. 60% des employeurs du numérique considèrent que les compétences comportementales sont aussi importantes que les compétences techniques; autonomie, agilité, capacités d’organisation sont des compétences très recherchées!
Des certifications recherchées sur le marché de l’emploi
Les entreprises partenaires de ParisCode délivrent des certifications très recherchées sur le marché de l’emploi, dont beaucoup sont acquises dans le cadre des formations ParisCode: administrateur ou developpeur Salesforce, Certification en sécurité des réseaux CCNA de Cisco, certification Symfony de Sensiolabs, certifications Microsoft,..

Un partenariat renforcé avec Paris&Co
Pour développer le partenariat avec les entreprises et changer d’échelle, ParisCode fera appel en 2020 à Paris&Co, agence de développement économique et d’innovation de Paris. Le but de cette alliance est de favoriser l’animation du réseau d’entreprises ParisCode et de développer l’apport financier des entreprises aux formations ParisCode.
Le saviez-vous?
3 développeurs sur 4 travaillent en Ile de France

25000 projets de recrutement dans le numérique en IDF 2019, en hausse en 2020

En 2020, les SMACS (Social Mobility Analytics Cloud Security) représenteront en France 16,7 milliards d’euros de chiffres d’affaire, en croissance de de +15% - source Syntec Numérique

Signature de la charte partenaires ParisCode

Plusieurs chartes "Emploi et Formation ParisCode" ont été signées avec des grands noms du numérique qui s’engagent, aux côtés de la Ville de Paris, pour soutenir le développement des actions de ParisCode.
Il s’agit de :
  • Accenture, qui s’engage à soutenir les candidatures des écoles ParisCode (opérations de recrutement, communication en amont, job dating) et à proposer un tutorat aux bénéficiaires des formations ;
  • Microsoft, qui s’engage à mener des actions de sensibilisation au sujet du numérique et de ses métiers (notamment auprès des jeunes issus des quartiers prioritaires de la ville), à accompagner la montée en compétence des jeunes « ParisCodien.ne.s » et à leur faire profiter de son écosystème ;
  • Orange, qui s’engage à favoriser l’accueil des « ParisCodien.ne.s » dans des parcours d’insertion et de formation, à participer aux opérations de recrutement organisées par la Ville et à mettre la Fondation Orange au service d’un numérique solidaire ;
  • SalesForce, qui s’engage à développer des partenariats privilégiés avec certaines écoles lauréates (organisation de modules pédagogiques de formation, de sessions de coaching/job dating avec l’écosystème Salesforce, etc.) et à valoriser les opportunités du secteur numérique auprès des publics féminins ;
  • Showroomprivé, qui s’engage à participer aux opérations de recrutement organisées par la Ville, à accueillir des candidatures ParisCode sur certains profils et à valoriser les métiers du numérique via l’accueil de visites de l’entreprise ;
  • Sensiolab, qui s’engage à promouvoir le programme ParisCode auprès de son écosystème, à parrainer des « ParisCodie.ne.s » en leur rendant notamment accessible l’apprentissage de nouvelles compétences numériques et en sensibilisant autour des nouvelles opportunités qu’offrent les métiers du numérique ;
  • StartX, qui s’engage à relayer la communication de ParisCode auprès de son écosystème, à parrainer des « ParisCodeur·euse·s » notamment à travers des sessions de job dating et à contribuer à l’information sur les métiers du numérique liés au logiciel libre et à DevOps.
La signature des chartes vient officialiser des partenariats qui se construisent depuis plusieurs semaines entre la Ville de Paris, ces entreprises et les formations lauréates.
ParisCode: les entreprises s'engagent
Mairie de Paris
Chacune de ces entreprises s’engage dans le financement de formations, le recrutement de stagiaires ou d’apprentis issus des formations ParisCode, la visite d’entreprises et la découverte des métiers du numérique, le parrainage et mentorat d’étudiant.e.s, la mise en avant du programme ParisCode dans leur réseau de partenaires et de clients…
En contrepartie, la Ville de Paris propose une assistance à la mise en œuvre des différents projets, notamment de recrutement et d’événements dédiés des entreprises, en faisant le lien avec les écoles ParisCode.
Suivez l’actualité des recrutements, job dating, événements d’entreprises partenaires dans la rubrique agenda de la plateforme emploi.paris.fr et sur le fil Twitter #ParisCode.
Simplon
Vous ne trouvez pas l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations