Focus

Promotion publique

Mise à jour le 16/10/2023
Avec la Promotion publique, la Ville de Paris confie à PariSeine la réalisation de projets immobiliers mixtes d’intérêt général. Trois sites complexes s'insèrent dans leur quartier, proposant des logements abordables, des services publics reconstitués et plus d’espaces végétalisés.
La Ville de Paris crée un autre modèle de promotion immobilière, publique. Un modèle spécifiquement conçu pour des sites urbains figés présentant diverses complexités et contraintes (espaces vacants, fonds de parcelle, maintien d'activités existantes…). Objectif : stimuler l'émergence de projets qui, en plus de respecter les principes bioclimatiques, sont doublement vertueux en termes d'impact environnemental et social.
En approuvant, en mars 2023, la cession de trois parcelles à PariSeine, société d'économie mixte de la Ville de Paris et promotrice d'intérêt général, elle donne à ces derniers une seconde vie. Cette opportunité permet de valoriser les sites, produire des logements abordables, maintenir des services publics déjà en place, dans un cadre de vie agréable pour les habitants. Ces projets s’inscrivent dans les objectifs du futur PLU bioclimatique, d’une ville solidaire et durable.

Une première expérimentation sur trois premiers sites :

Trois parcelles sont concernées par cette démarche de promotion publique. Elles font l'objet d'un concours d'architecture lancé le 11 juillet :
  • 16 bis rue Ernest et Henri Rousselle / 4 rue Damesme à Paris 13e: 1 253m2 d'emprise au sol, 14 logements à créer, renaturation d'un site 100% imperméabilisé, 2 services publics reconstitués, optimisés et agrandis.
    L'emprise traversante est aujourd'hui occupée par des locaux techniques de la Ville de Paris mêlant bureaux, vestiaires, réfectoires, lieux de travail et de stockage. La reconstitution, l'optimisation et l'agrandissement des locaux techniques permettra de créer 2 bâtiments mixtes. Le projet s'insère dans la requalification des espaces publics alentours, notamment la Rue aux Écoles programmée rue Damesme et contribue à la lutte contre les ilots de chaleurs en désimperméabilisant une partie des sols.

  • 6-8 rue Bardinet à Paris 14e : 684m2 d'emprise au sol, 8 logements à créer, un local associatif.
    Actuellement occupé par un petit bâtiment à rez-de-chaussée en préfabriqué des années 1970, aujourd'hui dégradé, la parcelle conjugue plusieurs contraintes et opportunités : insertion urbaine à proximité d'immeubles de grande hauteur ; création d'un jardin pour assurer la continuité de la trame verte depuis la rue Bardinet. Le terrain pourrait accueillir un bâtiment côté rue et un second en fond de parcelle.

  • 267 rue des Pyrénées à Paris 20e : 309m2 d'emprise au sol, 9 logements à créer, renaturation d'un site 100% imperméabilisé, 1 service public reconstitué, optimisé et agrandi.
    Aujourd'hui intégralement imperméabilisée, la parcelle de la rue des Pyrénées héberge un ensemble de bâtiments à rez-de-chaussée occupés par la Direction de la Propreté et de l'Eau (DPE) de la Ville de Paris. Celui-ci accueille bureaux, magasin de stockage, stationnement et espaces utiles au personnel. Entre deux murs pignons aveugles, cet espace pourra accueillir un immeuble, reconstituant les services publics au niveau de la rue, et développant une offre de logements en étages.
Ce premier trio de projets sera progressivement enrichi de nouvelles opérations comparables.

Les objectifs de la promotion publique

Développer le logement pour tous

La promotion publique s’inscrit dans la « stratégie logement 2035 » . Elle permet de créer des logements de différentes typologies, depuis le logement libre jusqu’au bail réel solidaire (BRS).

Conserver les équipements publics

Des services publics de la Ville de Paris sont déjà présents sur ces sites. Ils ne sont pas délocalisables et sont essentiels au fonctionnement du secteur. La promotion publique permet de conserver ses locaux, de les agrandir et d’en améliorer la qualité.
Les parties des bâtiments ayant un intérêt patrimonial et architectural seront préservées.

Une forte exigence environnementale

Les opérations mises en œuvre par PariSeine prévoient l’utilisation de matériaux bio-sourcés, la plantation d’une dizaine d’arbres, la végétalisation des toits et le développement d’espace de pleine terre sur des sites dont les sols sont actuellement entièrement imperméabilisés.
De plus, PariSeine anticipera les seuils de performances thermiques et environnementales de la règlementation environnementale nationale (RE2020) . Ainsi, ces projets fondés sur une haute exigence environnementale, seront un exemple concret de l’urbanisme bioclimatique.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations