Ouvrir la recherche
Actualité

Les sans-abris au cœur des votes du budget participatif, l'exemple de l'Arche d'avenirs

Mise à jour le 05/10/2018
Chaque année, lors du vote du budget participatif, les projets de solidarité remportent l'adhésion, recueillant les suffrages de plusieurs dizaines de milliers de Parisien.ne.s. L’Espace Solidarité et Insertion (ESI) «L’Arche d’avenirs», accueil de jour pour sans-abris dans le 13e, est une illustration concrète de ce que peut apporter le budget participatif.
Géré par l’association la Mie de Pain, «L’Arche d’avenirs» offre divers services de première nécessité aux personnes sans-abri. Il propose en effet durant la journée un cadre convivial et sûr où elles peuvent se reposer, discuter, prendre une douche, laver leur linge, bénéficier de soins de santé et d’un soutien psychologique, ainsi que d'informations sur les différentes démarches. L'arche d'avenirs reçoit un public d’hommes et de femmes de plus de 18 ans en situation d’errance et d’exclusion, sans domicile, hébergés ou en logement précaire. Des activités d’animation et de remobilisation complètent l’accueil auprès d’un public très souvent dépourvu de réseau relationnel et affectif.
L'Arche d'avenirs a fait l'objet de différentes propositions dans le cadre du projet proposé par des Parisiens lors du budget participatif 2015: «développer l’aide aux personnes en situation de précarité» doté de 4,4 millions d'euros.

La rénovation des douches, l’achat d’un photomaton, ou encore l’insonorisation des lieux ont ainsi pu être réalisés. Et l’Espace Solidarité et Insertion a également bénéficié de kits d’hygiène distribués aux sans-abris.
En 2016, le projet «des abris pour les personnes sans domicile fixe», (5 millions d’euros), a aussi reçu un maximum de votes.

Les Parisiens à l'origine du projet « des abris pour les personnes sans domicile fixe », et qui sont associés à sa mise en œuvre grâce à un « parcours citoyen » ont pu rencontrer la Maire de Paris sur place, le vendredi 3 février. L'occasion de présenter les conclusions de leurs travaux et les mesures qui en découlent :
- la conception et la production de 10 000 kits d’hygiène pour les sans-abris ;
Kit d'hygiène pour sans abri présenté à l'arche d'avenir
Kit d'hygiène pour sans abri présenté à l'arche d'avenir
Joséphine Brueder / Mairie de Paris
- la préparation d’un appel à projets pour imaginer des lieux et des formes innovantes d’habitat individuel, modulaire et regroupé, et des abris temporaires et mobiles;
- l’expression des besoins pour créer une application recensant en plusieurs langues tous les renseignements pratiques de premiers secours et les adresses de structures où il est possible de se nourrir, se laver, se faire soigner, déposer ses bagages et/ou être hébergé en urgence.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.