Ouvrir la recherche
Le saviez-vous ?

En cas de deuil, les services funéraires de la Ville vous accompagnent

Mise à jour le 17/05/2019
Au décès d'un proche, de nombreuses démarches officielles sont à effectuer par les proches. Voici ci-dessous quelques-unes des plus importantes à réaliser.
Pour aider les Parisien·ne·s face au deuil, la Ville a mis en place les Services funéraires de la Ville de Paris qui vous accompagnent tout au long des obsèques avec une expertise et une éthique de service public.
Chrysanthèmes au cimetière de Montmartre
Chrysanthèmes au cimetière de Montmartre
Jean-Pierre Viguié

Qui peut être inhumé à Paris ?

Les personnes domiciliées à Paris ; celles qui y sont décédées quel que soit leur lieu d’habitation ; les Français·es résidant hors de France s’ils·elles sont inscrit·e·s sur les listes électorales parisiennes ; les défunt·e·s disposant d’une sépulture familiale dans un cimetière parisien.

Quels sont les délais légaux à respecter ?

Les obsèques doivent se dérouler dans les six jours suivant le décès, les dimanches et jours fériés n’étant pas inclus dans ce décompte. Au-delà de ce délai, l’inhumation ou la crémation du défunt ou de la défunte ne pourront avoir lieu qu’après dérogation accordée, à Paris, par le préfet de police.
L’inhumation ou la crémation ne peut pas être réalisée moins de 24 heures après le décès.
Les Services funéraires mis en place par la Ville de Paris vous accompagnent tout au long des obsèques avec expertise et éthique.

Comment faire constater un décès?

Au moment de la perte d'un proche, plusieurs démarches administratives obligatoires doivent être effectuées. En premier lieu, un·e médecin doit procéder à la constatation du décès, à l'issue de laquelle il établira un certificat médical de décès. Ce document est indispensable pour la déclaration du décès à l’état civil, et accomplir les premières démarches.
Attention : ces démarches varient selon le lieu où repose le·la défunt·e (domicile, hôpital public ou privé, maison de retraite).

Comment déclarer un décès en mairie d'arrondissement ?

Après constat du décès par le·la médecin, il est nécessaire d'en faire la déclaration auprès des services d’état civil de la mairie de l’arrondissement dans lequel le décès est intervenu. Cette formalité obligatoire doit être effectuée dans les 24 heures qui suivent la mort de la personne.
Elle doit être accomplie par la famille du·de la défunt·e, ou par toute personne possédant des renseignements sur l’état civil du·de la défunt·e les plus exacts et les plus complets possibles.

Quelles obsèques choisir ?

Cérémonie funèbre, lieu de sépulture, inhumation ou crémation, etc., toute personne peut librement décider du déroulement de ses obsèques, religieuses ou laïques. Une inhumation ou une crémation laïque peuvent également donner lieu à une cérémonie.
La liberté des funérailles ne permet toutefois pas de s’affranchir de la réglementation sanitaire ou funéraire applicable en matière d’obsèques. Ainsi, même si une personne en avait exprimé le souhait, une inhumation ou une crémation ne pourra se dérouler sans cercueil. De même, la cryogénisation (conservation du corps par le froid) ou l’immersion du cercueil en mer ne sont pas admises en France comme mode de funérailles.

Quel coût pour les obsèques ?

Les obsèques peuvent représenter un coût particulièrement élevé. Les opérateurs funéraires sont choisis librement par les familles ou les personnes ayant qualité pour pourvoir aux funérailles, quel que soit le lieu de décès (domicile, établissement de santé, maison de retraite, etc.). Aucun opérateur ne peut leur être imposé. Le choix du·de la professionnel·le qui exécutera les obsèques est une décision d'importance, car c'est lui qui vous accompagnera dans les différentes étapes des funérailles et ses conseils faciliteront vos démarches. Une liste des entreprises de pompes funèbres disposant d’une habilitation préfectorale les autorisant à organiser des obsèques, est consultable sur le site internet de votre préfecture de police et sur celui de la Ville de Paris. Les mairies d’arrondissement, les cimetières parisiens, les établissements de santé publics ou privés (chambres mortuaires) ou les chambres funéraires peuvent également fournir des renseignements.
Pour plus de détails, vous pouvez aussi consulter le Guide des obsèques à Paris édité par la Ville de Paris.
Le Printemps des cimetières : dimanche 19 mai 2019

Afin de valoriser le patrimoine funéraire mais aussi la végétalisation extraordinaire de certains cimetières, la Ville de Paris et l'association Patrimoine Aurhalpin organisent dimanche 19 mai 2019 le deuxième Printemps des cimetières. A cette occasion, une cinquantaine d’animations sont proposées au public, visites guidées, promenades musicales et expositions au programme. Vous pourrez rencontrer les agents des cimetières, les bûcherons ou les jardiniers qui vous expliqueront comment ils façonnent l'identité de chaque cimetière.

> Programme complet à découvrir fin mai ici.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.