Ville de Paris

Série

Le rugby fauteuil, un sport paralympique spectaculaire

Mise à jour le 17/02/2022
Le rugby fauteuil oppose deux équipes de quatre joueurs. Au moment où Paris s'apprête à accueillir les championnats d'Europe du 22 au 26 février, focus sur cette discipline avec Ryadh Sallem, membre de l'équipe de France de rugby fauteuil et fondateur de CAP sport art aventure amitié (CAPSAAA) Paris.
Né au Canada en 1977, le rugby fauteuil est un composite de plusieurs sports : basket-ball, hockey et football américain. La discipline n'a fait son apparition aux Jeux paralympiques qu'en 2000 à Sydney (Australie). « C'est un sport de combat collectif, explique Ryadh Sallem, fondateur de CAP sport art aventure amitié (CAPSAAA) Paris, et membre de l'équipe de France de rugby fauteuil, et c'est l'une des seules disciplines qui peut être pratiquée en équipe par des personnes tétraplégiques».
Handisport
Ryadh Sallem
Crédit photo : DR

Les règles d'un sport engagé

Quels en sont les principes ? Le rugby fauteuil se joue à deux équipes de 4 personnes, qui s'affrontent sur un terrain de basket-ball avec un ballon de volley. Chaque joueur utilise un fauteuil roulant équipé de pare-chocs. L'objectif est de traverser la ligne de but adverse pour marquer un point. Les passes sont autorisées, y compris en avant, ainsi que les dribbles.
«La discipline est super spectaculaire, précise Ryadh Sallem. La première fois que j'ai assisté à une rencontre, j'ai été bluffé par le niveau d'engagement. C'est un peu comme un match d'auto-tamponneuses avec l'intelligence du jeu en plus ». Même si les règles sont très éloignées du rugby, on y retrouve une intensité et une convivialité en dehors des terrains commune aux deux sports, estime-t-il.

La France face au Canada aux Jeux paralympiques de Tokyo

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

En compétition, seuls les athlètes atteints d’un handicap touchant les quatre membres sont admis, comme le précise le site de la Fédération française de handisport.
Mais la discipline peut être également pratiquée en loisir par des personnes ayant uniquement une déficience des membres supérieurs et n’ayant pas besoin d’un fauteuil roulant pour se déplacer.

Le basket-fauteuil, aux origines du handisport

Handisport
Le basket-fauteuil est pratiqué dans plus de 90 pays dans le monde.
Crédit photo : François Van Zon
La discipline est présente aux Jeux paralympiques depuis leur création à Rome (Italie) en 1960. Elle est longtemps restée la seule discipline collective accessible aux personnes utilisant un fauteuil manuel. Pratiqué dans plus de 90 pays, le basket fauteuil se joue à 5 contre 5 et s’adresse aux personnes en situation de handicap touchant à minima la partie inférieure ou supérieure du corps : paraplégie, poliomyélite, amputation.
« Le basket fauteuil m'a permis de vivre ma passion pour le sport, témoigne Ryadh Sallem, qui a participé à six reprises aux Jeux paralympiques. Adolescent, je regardais la NBA à la télévision, et je rêvais de jouer au basket-ball». Une discipline qui l'a aidé « à [se] forger un mental» tout en lui apportant «les valeurs du sport : l'amitié et le respect de l'adversaire». Des souvenirs olympiques qui restent gravés dans sa mémoire: « A mes premiers Jeux à Barcelone, en 1992, j'ai été époustouflé devant la richesse du monde, par cette diversité des cultures et des pays représentés ».

Où pratiquer le rugby fauteuil et le basket fauteuil à Paris ?

CAPSAAA Paris propose des activités loisirs et de compétition, à la fois pour du rugby fauteuil et du basket-ball en fauteuil.

À Paris et en Île-de-France, plusieurs clubs proposent du basket fauteuil

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations