Ouvrir la recherche
Actualité

L'économie circulaire au cœur du chantier de la maison des Canaux

Mise à jour le 12/03/2021
La maison des Canaux (19e) est en travaux pour 6 mois. Lieu de référence des valeurs de l’économie circulaire, sociale et solidaire, son chantier affiche un objectif de 100 % de réemploi, une volonté d'insertion par l'apprentissage et une ouverture pédagogique pour les habitants.
Après des premiers travaux en 2017, c'est une deuxième phase du chantier qui s'ouvre pour la maison des Canaux, située au 6 quai de la Seine dans le 19e. Au programme : la réhabilitation du rez-de-chaussée, du sous-sol, le changement du chauffage actuel, l'amélioration énergétique du bâtiment et la création d'une terrasse extérieure avec pergola.
Cette réhabilitation affiche l’ambition de viser une construction la plus éco-responsable possible et des enjeux forts en économie circulaire. Le groupement Grand 8 est en charge de suivre le projet depuis la conception jusqu’à la réalisation. Il est composé d’une équipe pluridisciplinaire, associant architectes, bureaux d’études et entreprises de travaux.
Info travaux
Riverains et voisins, vous êtes invités à une présentation du projet et des étapes du chantier.
En visioconférence lundi 15 mars de 18h30 à 19h30. Sur inscription.
> Vous pourrez suivre cette réunion en cliquant ici.

Un chantier pédagogique et inclusif

La SCOP d’architectes, Grand 8, connue notamment pour la réalisation de la Ferme du Rail, dans le 19e arrondissement, dans le cadre de Réinventez Paris, a prêté son nom au groupement. Elle coordonne l’ensemble des acteurs du chantier dont la majorité est partie prenante de l’économie circulaire, sociale et solidaire.
La mission sera de faire du chantier un support d’information, de médiation et de sensibilisation du public et des usagers.
Les ambitions sont de montrer aux habitants qu’il est possible de façon simple et responsable de faire beaucoup avec peu et de permettre aux acteurs de l’économie circulaire, sociale et solidaire de se reconnaître dans un lieu fédérateur.
Le chantier est aussi ouvert à l'apprentissage et à l'insertion en accueillant des personnes porteuses de handicap.
Plusieurs jours de chantier-école autour de la construction durable sont programmés. Le premier formera à la construction de murs de “pierre sèche”.

Des innovations en économie circulaire

De nombreuses innovations en économie circulaire sont prévues. Le groupement Grand 8 a fait appel à de nombreux artisans locaux, qui revalorisent des éléments initialement voués à la benne sur des chantiers franciliens. Pour citer quelques exemples : le réemploi du textile avec la Tisserie Parisienne et le studio de design d’Emmaüs Alternatives les Résilientes, le réemploi de bois avec l'Atelier R-Are et la menuiserie associative A travers Fil.

En termes de réemploi

  • Construction de la structure de la terrasse (toit et plancher) à partir de poutrelles métalliques.
  • Réalisation d’une isolation au R+1 en construction sèche en milieu occupé, avec des matériaux de seconde vie ou réemployés.
  • Réemploi de châssis de la fenêtre et/ou portes en bois, en au moins 3 déclinaisons (par A Travers Fil et R-Are) : lame de parquet en bois debout, treillage de la terrasse, structure des cloisons mobiles.
  • Murs et sols extérieurs suivant le savoir-faire ancien de la pierre sèche (avec la Fédération des murs en pierre sèche), les pierres et briques provenant de démolitions de murs de bâtiment ainsi que du site de Bonneuil géré par la Direction de la voirie et des déplacements.
  • Revêtement de sol en béton de réemploi.
  • Cloisons amovibles à partir de tissus et d’isolant réemployés par Les Résilientes, studio de design d’Emmaüs Alternatives.
  • Réalisation d’enduits terre.
  • Mobilier en réemploi.

En termes d'énergie

  • Réalisation d’enduits projetés intérieurs sur lattis bois selon des méthodes traditionnelles parisiennes aujourd’hui oubliées et 100% local, pour protéger l’isolant par des tissus recyclés.
  • Remplacement de la chaudière en fuel par une chaudière à pellet bois.
  • Ventilation naturelle avec récupération de la chaleur.

En termes d'eau

  • Récupération des eaux de pluies pour les sanitaires et l’arrosage de la végétation.
Cette deuxième phase de travaux se place dans la continuité des premiers travaux réalisés en 2017 (réhabilitation du 1er et 2e étage), qui ont depuis été reconnus et récompensés en 2018 par un prix Territoria pour leur innovation en matière de réemploi : 95 % des déchets du chantier avaient alors été réemployés, réinventés ou recyclés, et 95 % des matériaux apportés étaient issus du réemploi, du recyclage ou biosourcés.
Tout le projet s'inscrit dans la démarche Bâtiment Durables Franciliens (BDF), dispositif d'élaboration de projet durable. Dans ce cadre, il bénéficie d'un accompagnement et d'une évaluation selon 7 critères, de la conception à l'exploitation : gestion de projet, territoire et site, solidarité, énergie, eau, autres ressources, confort & santé.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.