Images d'archives: Paris bombardée pendant la Première Guerre mondiale

Si la prise de Paris est, dès la déclaration de guerre l'objectif premier de l'armée allemande, l'épisode des taxis et de la première bataille de la Marne coupent court à tout espoir de conquête rapide de Paris. Mais une stratégie de bombardement de Paris est ouverte dont le plus meurtrier aura lieu en 1918.

La guerre à Paris (1914-1918) dans les dossiers de la Commission du Vieux Paris

Le Département d'Histoire de l'Architecture et d'Archéologie de Paris (DHAAP) a souhaité mettre en lumière les dossiers constitués par les architectes et les archéologues de la Commission du Vieux Paris (CVP) durant les années 1914-1918. Cette Commission du Vieux Paris est un comité consultatif présidé par la Maire de Paris ou son représentant. Créée en 1897, sa mission est de conseiller la Maire pour la protection du patrimoine parisien tant sur le plan historique, archéologique, architectural et urbain. 

Lors de sa première réunion depuis le début de la guerre, le 20 Novembre 1915, la Commission du Vieux Paris décide de constituer un «recueil documentaire […] sur l’état de Paris pendant la guerre», en réunissant des documents officiels, des articles de presse, des pièces iconographiques «se rapportant aux choses de la guerre concernant la ville de Paris, sa population, ses monuments, etc.»

Découvrez La guerre à Paris (1914-1918) dans les dossiers de la Commission du Vieux Paris

La capitale sera, du début à la fin de la guerre, bombardée par des Taubes (avions ressemblant à des pigeons par leur fuselage et leur empennage), des Zeppelins (dirigeables de construction allemande), des Gothas (bombardiers biplans allemands) et des Berthas (canons à longue portée). Tour d'horizon en différents diaporamas. Les photographies proviennent du fonds Roger-Viollet.

Paris 1914

Le premier raid aérien sur Paris a lieu le 30 août 1914 lorsqu'un Taube allemand largue quatre bombes. Il n'occasionnera aucun blessé.


Paris 1915

Le 21 mars 1915, 7 projectiles sont jetés depuis un dirigeable allemand sur la capitale, faisant 24 morts et 41 blessés.


Paris 1916

Le 29 janvier 1916, un Zeppelin allemand bombarde Paris, et lâche 17 engins explosifs dans les quartiers de Belleville et de Ménilmontant, provoquant la mort de 26 personnes et faisant 38 blessés. Les victimes auront des funérailles nationales.


Paris 1918

Au printemps 1918, alors que les armées allemandes se rapprochent une nouvelle fois de Paris, des obus pleuvent dans le ciel des Parisiens. C’est un gigantesque canon de 420 mm, que les Parisiens appellent Grosse Bertha, qui leur tire dessus depuis la forêt de Saint-Gobain. Il s'agit en réalité de canons longue portée les "Pariser Kanonen". Ils sont situés à 120 km de distance. 

Le 29 mars 1918 pendant les vêpres du vendredi saint, l'église Saint-Gervais-Saint-Protais dans le 4e arrondissement est touchée par un bombardement d'un des trois canons géants allemands. Il tue 91 personnes dont 52 femmes. 


Avions et bombes

Le "Taube" allemand était un avion monoplan construit avant la Première Guerre mondiale. Surnommé "la colombe", en raison de la forme de ses ailes, il a été utilisé pour toutes les applications courantes de l’avion militaire, comme avion de chasse, bombardier, avion d’observation, et bien entendu, avion d’instruction. Il fut principalement utilisé entre 1910 et 1914 et brièvement utilisé sur les lignes de front. 

le "Zeppelin" est un aérostat de type dirigeable rigide, de fabrication allemande; dans la langue usuelle, le mot zeppelin désigne maintenant aussi, par extension, n’importe quel ballon dirigeable. C'est le comte allemand Ferdinand von Zeppelin qui en commence la construction à la fin du XIXe siècle.


Dernière mise à jour le lundi 5 novembre 2018
Crédit photo : © Neurdein/Roger-Viollet

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.