Véhicules électriques

La lutte contre la pollution est un enjeu majeur de santé publique, la maire de Paris en a fait une priorité absolue. Pour limiter l’utilisation de la voiture individuelle et l’émission de polluants locaux, la Ville renforce l’offre de transports en commun, favorise l’usage du vélo et améliore le confort des piétons. Vous ne pouvez pas vous passer de votre véhicule ? Pensez à l’électrique !

Belib' : les bornes de recharge pour véhicules électriques

Belib’ est le réseau public parisien de bornes de recharge pour véhicules électriques. Il vous permet de recharger à tout moment votre véhicule électrique ou hybride rechargeable.

Les temps de recharge varient en fonction de la puissance sélectionnée. Si votre véhicule électrique le permet, la puissance maximale fournie par la borne sera de 22kW. Pour tout savoir et bénéficier du service, inscrivez-vous sur le site belib.paris

Le stationnement devant les bornes Autolib'

Depuis la fin du service Autolib le 31 juillet, et dans l’attente d’une remise en fonctionnement du réseau de bornes électriques, seuls sont autorisés à stationner devant les 3244 bornes Autolib les véhicules électriques, sans excéder la durée d’une semaine. Tout autre véhicule est susceptible de faire l’objet d’une verbalisation pour stationnement gênant avec demande d’enlèvement en fourrière.

Véhicule électrique : où se recharger à Paris?

Retrouvez sur la carte les différentes stations de recharge pour véhicules électriques (voir les modalités d'utilisation pour chaque opérateur).

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Subvention pour les 2 roues électriques

Vélo à assistance électrique

La mairie de Paris poursuit sa politique volontariste en subventionnant l'achat de deux-roues électriques - cyclomoteurs et vélos. Avec 33% du prix d'achat TTC pris en charge par la Ville, la subvention peut atteindre 400 euros. Ce dispositif est complété par une aide équivalente pour l'achat d'un vélo cargo ou d'un triporteur sans assistance électrique.

Pour info

L’aide de l’Etat de 200€ (valable jusqu'à la fin janvier 2018) n’est pas cumulable avec celle de la Ville de 400. A ce jour (30 octobre 2017), aucune date de fin de dispositif de l'aide à l'achat d'un deux-roues électrique de la ville de Paris n'a été fixée: la délibération du Conseil de Paris ne comporte aucune date limite.

Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier des aides financières à la mobilité électrique, rendez-vous sur la page dédiée sur Paris.fr et remplissez le formulaire correspondant.

Foire aux questions sur la subvention vélo à assistance électrique

Tout particulier résidant à Paris (dans la limite d’un véhicule par personne).

Les professionnels implantés à Paris suivants : - Les artisans, commerçants, réparateurs, coursiers et livreurs *

- Les professionnels du soin à domicile : infirmiers ou masseurs kinésithérapeutes * Dans la limite de 10 deux-roues électriques par établissements Pour savoir si votre établissement peut bénéficier de la subvention,

consultez la liste des codes NAF (pdf). La subvention s’applique également, dans les mêmes conditions, aux cyclomoteurs électriques.

L'aide à l'achat d'un triporteur ou d'un vélo cargo sans assistance électrique est réservée aux particuliers parisiens.

S'il n'est pas tenu d'acheter son véhicule à Paris, l'acquéreur doit en revanche résider ou avoir son lieu d'exploitation (pour les commerçants) dans Paris.

L'achat du vélo électrique peut être effectué dans un autre pays. Néanmoins, il est indispensable de fournir une facture établie au nom et prénom du demandeur, préciser la marque et le modèle du vélo, ainsi que le certificat d'homologation aux normes françaises R30-020 ou aux normes européennes EN 14 764 ou EN 15194.

La délibération du Conseil de Paris portant création de la subvention d'aide à l'achat d'un vélo à assistance électrique porte sur l'achat d'un vélo neuf

Seules les trotinettes homologuées sur route et immatriculées comme cyclomoteur électrique (catégorie L1e) ouvrent droit à la subvention pour l'achat d'un 2 roues électrique.

La subvention VAE, votée par le Conseil Municipal de Paris, n'est accordée qu'aux personnes domicilées à Paris

La subvention d’aide à l’achat d’un cyclomoteur électrique s’adresse aux professionnels commerçants, artisans ou réparateurs inscrits soit au Registre du Commerce et des Sociétés, soit au Répertoire des Métiers. Les auto-entrepreneurs, ne remplissant pas ces formalités, ne peuvent donc bénéficier de la subvention pour l’achat d’un cyclomoteur électrique.

La Direction des Affaires Juridiques a considéré qu’il fallait interdire une telle démarche afin de ne pas encourager une déviance du dispositif, à défaut de ne pas pouvoir s’assurer de la bonne foi du bénéficiaire.

En revanche en cas de contrôle par l’administration sur l’utilisation du vélo à assistance électrique subventionné, l’attestation de vol évitera d’avoir à rendre à la Ville la subvention, comme cela est précisé dans l’attestation sur l’honneur que l’internaute a dû signer.

A compter de la réception du dossier, et après instruction de ce dernier, une réponse favorable ou défavorable vous est adressée dans un délai d'environ un mois.

En cas d'accord signifié, la subvention sera versée (par le trésor public) en principe dans un délai de 4 mois sur le compte de l'usager par virement DRFIP.

Pour justifier de votre domiciliation parisienne, vous devez joindre à votre demande de subvention :

- Un certificat d'hébergement de la personne qui vous héberge ;

- La copie de la taxe d'habitation ou de la quittance de loyer ou de la facture d'électricité de votre hébergeant établie à l'adresse parisienne ;

- Une copie de justificatif du domicile du demandeur établie à ses nom, prénom et domicile parisien (dernier avis d'imposition, facture téléphonique ...).

Le vélo à assistance électrique doit répondre aux normes de sécurités exigées pour tous les vélos (norme française R030-20 ou norme européenne EN 14764 datant de 2006). La norme EN 15194 plus récente date de 2009 et n'est pas exigée pour bénéficier de la subvention : elle est utilisée pour les vélos à assistance électrique créés depuis sa mise en vigueur.

Un particulier peut bénéficier d’une subvention pour l’achat d’un seul vélo à assistance électrique sur présentation d’une facture établie à ses nom et prénom.

Pour un couple, il est alors nécessaire que les deux personnes déposent chacune un dossier à leur nom. Ce dossier devra comporter :

- Soit une facture portant sur un seul vélo et mentionnant le nom et prénom du demandeur ;

- Soit une facture portant sur les 2 vélos mais établie aux nom et prénom des 2 personnes composant le couple.

Le gyropode est un accessoire piéton qui ne rentre ni dans la catégorie des cyclomoteurs électriques ni dans celle des vélos à assistance électrique. En conséquence, il n’ouvre pas droit à l’attribution de la subvention pour l’achat d’un vélo à assistance électrique ou d’un cyclomoteur électrique.

La délibération du Conseil de Paris portant création de la subvention d'aide à l'achat d'un vélo à assistance électrique, n'impose pas d'acheter ce dernier sur Paris.

Stationnement : la carte véhicule basse émission

Avec la carte "Véhicule basse émission", stationner son véhicule électrique, au gaz naturel ou hybride rechargeable, est gratuit, sous certaines conditions.

Vous avez une demande ?

Contactez le service concerné en utilisant ce formulaire :

Accéder
Dernière mise à jour le mardi 23 octobre 2018
Crédit photo : © Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.