Acquisitions, bourses et prix

Chaque année, la Ville de Paris, en association avec des partenaires, organise des prix encourageant les créateurs, les artisans, les chercheurs ou bien encore les entrepreneurs parisiens. La municipalité soutient également la création contemporaine dans toutes les disciplines des arts visuels avec une politique d'acquisitions ambitieuse. Retrouvez toutes les infos et les conditions de candidature.

Prix de perfectionnement aux métiers d’art

La Ville de Paris offre chaque année les « Prix de perfectionnement aux métiers d’art », dotés de 10 000 € chacun, qui viennent récompenser de jeunes adultes, diplômés ou non, ayant un véritable projet d’insertion professionnelle dans les secteurs d’activité des métiers d’art.

Les lauréats, sélectionnés sur dossier, pourront parfaire leur formation en étant accueillis en stage dans l’atelier d’un artisan, à temps complet, pendant un an.

Cet appel à candidatures est ouvert jusqu’au 23 octobre 2017 et les toutes les informations sont disponibles sur teleservices.paris.fr

Pour toute question, contactez : margaret.babara-toure@paris.fr

Prix Lucas Dolega

Chaque année, le Prix international Lucas Dolega récompense un photographe indépendant qui, par son engagement personnel, son implication sur le terrain, ses prises de position et la qualité de son travail, témoigne de son attachement à la liberté de l’information.

Acquisitions du Fonds municipal d’art contemporain (FMAC)

Le Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris (FMAC) est un acteur de la politique culturelle de la Ville de Paris dans le soutien aux artistes et à la création artistique contemporaine, la diffusion de l’art contemporain, et la sensibilisation de tous les publics. Dans ce cadre, il mène une politique pérenne d’acquisitions d’œuvres auprès des artistes ou des galeries.

La constitution, dans les années 1980, d’une commission spécifique pour les acquisitions du FMAC, permet de mener une politique d’acquisition ciblée et exigeante.

La commission d’acquisition annuelle

Elle examine les œuvres proposées par ses membres rapporteurs, ainsi qu’une sélection d’œuvres proposées spontanément par des artistes et des galeries. Elle se compose de membres de droit, membres de la direction des Affaires culturelles (Dac) : directeur des Affaires culturelles ou son représentant, cheffe du bureau des Arts visuels ou son représentant, conservatrice du FMAC, et de membres invités pour leur expertise.

En 2016, ces derniers étaient : Colette Barbier, directrice de la Fondation d’Entreprise Ricard, Julia Garimorth, conservatrice au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, Frank Lamy, chargé des expositions temporaires au Musée d’Art contemporain du Val-de-Marne, le Mac/Val, Émilie Renard, directrice de La Galerie, centre d’art contemporain de la Ville de Noisy-le-Sec.

Le choix des œuvres

Le choix des œuvres est guidé par les orientations de la politique d’acquisition structurée autour de critères importants, de différentes natures.

1. Le lien des artistes avec Paris

Les œuvres sélectionnées sont des créations d’artistes français et étrangers qui vivent, travaillent ou se manifestent à Paris. Le mouvement permanent d’artistes, résidents ou de passage dans la capitale, constitue l’un des fondements de l’enrichissement continu de la collection, qui ambitionne aujourd’hui d’illustrer la spécificité de Paris comme l’un des pôles artistiques mondiaux.

2. Les thématiques urbaines et politiques

Les acquisitions traitent de l’univers urbain à l’échelle internationale : l’architecture, l’aménagement du territoire, les espaces verts, les mutations urbaines, la vie dans la ville, le développement de la population, etc.

Les œuvres empreintes d’une thématique politique, concernant tous les domaines de société, en France et dans le monde, sont également une spécificité de la collection : les régimes politiques, pouvoirs, organisations, mouvements, idées, conflits, libertés, revendications, travail, justice, immigration, écologie, etc.

3. Le mode spécifique de diffusion

Les sélections tiennent compte du mode particulier de diffusion : outre les présentations dans le cadre de prêts en France et à l’étranger, les œuvres s’inscrivent dans le quotidien des usagers des services publics (bibliothèques, écoles, conservatoires, etc.) et des administrations parisiennes (Hôtel de Ville, mairies d’arrondissement). La collection est aussi visible dans le cadre d’opérations ou de partenariats spécifiques (Nuit Blanche, Journées européennes du patrimoine, etc.). Cette valeur d’interpellation dans un contexte non muséal détermine donc aussi le type d’œuvre à retenir. Le choix des œuvres tient compte de leurs contraintes techniques d’accrochage, de conservation et de stockage.   

    Résultats de la commission d’acquisition 2017 du FMAC

    Jusqu’au 18 février dernier, artistes et galeristes ont déposé, en ligne, sur Paris.fr leurs propositions d’acquisition.

    Les candidatures spontanées pouvant comporter jusqu’à trois œuvres, 365 propositions d’œuvres à l’achat ont été enregistrées. Préfigurant la commission d’acquisition, le 3 mars, le comité technique de pré-sélection – composé d’experts internes à la Ville de Paris – a retenu, parmi elles, une vingtaine d’artistes pour une présentation en commission d’acquisition.

    Le mardi 23 mai, parmi les propositions de ses membres rapporteurs et un choix d’œuvres retenues par le comité de pré-sélection, à partir des candidatures d’artistes et galeries, le jury de la commission d’acquisition a sélectionné 26 œuvres de 24 artistes.

    Disposant d’un budget de 169 000 euros (t.t.c), le FMAC s’est enrichi de :

    21 tirages photographiques (dont 10 séries différentes),

    8 sculptures ou installations, dont 1 ensemble de 2 sculptures,

    6 œuvres d’arts graphiques (dessins, collages),

    2 peintures,

    1 vidéo.

    Liste des artistes acquis cette année

    1. Boris ACHOUR

    2. Laëtitia BADAUT HAUSSMANN

    3. Julie BÉNA

    4. Simon BRODBECK et Lucie de BARBUAT

    5. Morgan COURTOIS

    6. Hélène DELPRAT

    7. Morgane DENZLER

    8. Daniel DEWAR et Grégory GICQUEL

    9. Véronique ELLENA

    10. Ninar ESBER

    11. Sara FAVRIAU

    12. Agnès GEOFFRAY

    13. Karim GHELLOUSSI

    14. Emmanuelle LAINÉ

    15. Bertrand LAMARCHE

    16. Laurent MONTARON

    17. Daniel OTERO TORRES

    18. Alicia PAZ

    19. Elsa SAHAL

    20. Stéphanie SOLINAS

    21. Franck SCURTI

    22. Jérôme ZONDER

    Des propositions de don au FMAC ont également été proposées et examinées. La commission d’acquisition a retenu celle de l’artiste Ivàn ARGOTE, un ensemble de 7 vidéos.

    23. Ivàn ARGOTE

    Le choix des œuvres a été guidé par les orientations de la politique d’acquisition, autour des questions urbaines et politiques, et par l’impératif de diffusion des collections acquises, hors-les-murs et au plus près des publics.

    L’attention particulière, apportée depuis quelques années aux candidatures spontanées, et la qualité des dossiers présentés, sont notables. Ainsi 12 des artistes retenus cette année l’ont été par cet appel à candidatures.

    Le jury, composé de membres invités, nommés pour leur expertise, et de membres de droit qualifiés, comprenait : Colette Barbier, directrice de la Fondation d’Entreprise Ricard ; Paula AISEMBERG, directrice de la Maison rouge (12e); Frank Lamy, chargé des expositions temporaires au Musée d’Art contemporain du Val-de-Marne, le Mac / Val ; Sandra PATRON, directrice du Musée régional d’art contemporain du Languedoc-Roussillon, à Sérignan (34) ; ainsi que 4 représentants de la Ville de Paris.

    À l’occasion de la Foire international d’art contemporain, la Fiac (19-22 octobre 2017), le FMAC éditera une brochure de ses dernières acquisitions.

    Présenter à la donation une œuvre au FMAC

    Le FMAC accepte les propositions de dons significatifs d’œuvres provenant d’artistes vivants, d’institutions, d’associations et de collections privées. Elles sont examinées avec les mêmes critères que les acquisitions.

    Communiquer votre proposition de don par courriel : fmac.acquisitions@paris.fr


    Grands Prix de la Création de la Ville de Paris

    Associé à la création depuis toujours, Il semblait naturel que Paris se dote d'une distinction en la matière. C'est ainsi que naissait en 1993 le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris, récompense annuelle pour un créateur de talent.

    À partir de 2003, le Prix s'étoffe et distingue désormais trois catégories: métiers d'art, mode et design et récompense, dans chacune d'entre elles, un professionnel débutant (- de 3 ans d'activité) et un confirmé (+ de 3 ans).

    Les bourses de recherche pour les études de Genre 

    Les « bourses de recherche de la Ville de Paris pour les études de Genre » dont l’année 2017 voit se tenir la première édition, prennent le relais des Prix des Etudes de Genre, qui depuis 2006 encouragent la recherche sur les relations femmes/hommes. Afin de promouvoir les politiques d’égalité et contribuer à la diffusion des connaissances sur ces sujets, la Ville de Paris, en partenariat avec l'Institut Emilie du Châtelet, décernera cette année ces nouvelles bourses à deux lauréat-es portant deux projets de recherche traitant des questions de genre, conçus et réalisés dans un établissement parisien.

    Ces bourses sont initiées conjointement par Marie-Christine LEMARDELEY, adjointe à la Maire de Paris chargée de l’université, de la vie étudiante et de la recherche, et par Hélène BIDARD, adjointe à la Maire de Paris chargée de l'égalité femmes/hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits de l’Homme.

    Les bourses sont dotées de 20 000 €, 10 000 € pour chacun-e des deux lauréats-es. Elles marquent la volonté et l’intérêt renouvelées de la Ville de Paris pour que les études de genre s’affirment comme un sujet de recherche fondamental dans le milieu universitaire, quelles que soient les disciplines concernées.

    Vous pouvez déposer votre candidature jusqu'au 2 octobre 2017 à 16h.

    Infos et renseignements : pierre.vergnes@paris.fr

    Prix du goût d'entreprendre

    Engagée aux côtés de ses artisans, la Ville de Paris décerne chaque année des prix aux créateurs et aux repreneurs de commerces de proximité et d’artisanat alimentaire.

    Incontournables et précieux acteurs de notre quotidien et de la vie commerciale de nos quartiers, les artisans des métiers de bouche contribuent au rayonnement de Paris en tant que capitale mondiale de la gastronomie.

    Ce prix vise à soutenir les artisans dans leurs premières années d'activité. Il a également pour objectif de favoriser la dynamisation des quartiers et de soutenir les opérations de reprise et de transmission de commerces de bouche sur le territoire parisien.

    Les prix sont décernés par un jury composé de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Paris, de la Chambre du commerce et de l’industrie de Paris, des fédérations professionnelles (boucherie, boulangerie, pâtisserie, fromagerie) et d’experts culinaires. Ce jury est présidé par Olivia Polski, adjointe à la Maire de Paris, chargée du commerce, de l’artisanat et des professions libérales et indépendantes. Le jury distingue le savoir-faire, le dynamisme et la qualité des produits des artisans.

    Retrouvez ici toutes les informations sur l'édition 2017 !

    Les candidatures peuvent être déposées jusqu'au jeudi 5 octobre 2017 17h.


    Prix Design Exchange Paris-Irlande

    La Ville de Paris et le Design and Crafts Council of Ireland (DCCoI,) en association avec l’ambassade d’Irlande et Enterprise Ireland organisent le Prix Design Exchange.

    Ce programme propose un échange de résidence entre des professionnels français et irlandais. Le professionnel peut-être artisan d’art ou designer, la résidence est prioritairement centré sur la pratique puisque le lauréat est accueilli dans des ateliers ou des centres de perfectionnement.

    Le professionnel français sélectionné sera financé par la Ville de Paris et hébergé durant 3 mois au Conception and Crafts Council de Thomastown Co. Kilkenny.

    Le créateur irlandais sera financé par DCCoI et hébergé aux Ateliers de Paris, 30 rue du Faubourg Saint Antoine, Paris 12ème et au Centre Culturel Irlandais

    Cet échange est ouvert aux ébénistes, céramistes, bijoutiers et designers de ces mêmes secteurs de moins de 35 ans et ayant débuté une activité professionnelle.

    Inscriptions terminées

    Bourse de recherche sur l'antisémitisme et la xénophobie

    L'engagement de la Ville de Paris contre la xénophobie et l’antisémitisme est constant et se traduit au quotidien par de nombreuses campagnes d’information, d’éducation, des expositions, événements et commémorations.

    Parce que les formes d’intolérance sont multiples et toujours d’actualité, elles appellent à une vigilance sans cesse renouvelée. La Ville de Paris encourage la recherche universitaire sur ces sujets.

    Il s’agit non seulement de contribuer à une prise de conscience collective sur ces phénomènes qui perdurent, mais aussi, en les comprenant mieux, d’aider à les combattre et à conduire des politiques publiques plus efficaces.

    Suivant la recommandation du Conseil du patrimoine, la Ville de Paris a donc créé deux bourses de recherche sur la xénophobie et l'antisémitisme.

    D’un montant de 10.000€ chacune, elles sont décernées chaque année à un-e candidat-e français-e et un-e candidat-e étranger-e s’étant distingué-e par la qualité de son projet de recherche.

    Inscriptions à partir du vendredi 28 juillet à minuit et fermeture des inscriptions le lundi 2 octobre à 16h

    Infos et renseignements : pierre.vergnes@paris.fr

    Grands Prix de l’Innovation

    Les Grands Prix de l'Innovation de la Ville de Paris ont pour vocation de soutenir la création d'entreprises innovantes dans des secteurs en forte croissance, et de récompenser celles qui vont, par leur Innovation, améliorer la vie de la cité et développer le tissu économique parisien.

    Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

    accepter

    Inscriptions terminées

    Prix "Jean Hamburger" et Grand Prix "Claude Bernard"

    Dans le cadre de sa politique de soutien à la recherche médicale, la Ville de Paris attribue annuellement deux Grands Prix de médecine et de recherche médicale à des ressortissant.e.séminent.e.s de la communauté scientifique parisienne.

    Le soutien de la Ville de Paris à la recherche médicale a été initié en 1974 avec l’attribution du Grand Prix Claude Bernard visant à récompenser un.e chercheur.e pour l’ensemble de sa carrière. Puis il s’est poursuivi en 1993 avec une nouvelle distinction récompensant un.e chercheur.e de moins de 45 ans, le Prix Jean Hamburger. L’organisation et le règlement de ces deux Prix sont fixés chaque année par arrêté municipal.

    Ces Prix sont portés conjointement par Marie-Christine LEMARDELEY, adjointe à la Maire de Paris chargée d’enseignement supérieur, de la vie étudiante et de la recherche, et par Bernard JOMIER, adjoint à la Maire de Paris chargé de la santé, du handicap et des relations avec l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris.

    Le Prix "Jean Hamburger" distingue l’ascension d’un.e jeune chercheur.e pour une avancée ou une découverte majeure. C’est à la fois une reconnaissance et un soutien pour la suite de sa carrière.

    Le Prix Jean Hamburger 2016 a été décerné à Karim Benchenane, chargé de recherche au CNRS, qui dirige l'équipe ATIP « MOBs » (Memory Oscillations Brain States) à l’ESPCI-ParisTech.

    Le Grand Prix "Claude Bernard" récompense un.e chercheur.e pour l’ensemble de ses travaux et son engagement au service de la recherche médicale.

    En 2016,  Guido Kroemer, Professeur à la Faculté de Médecine de l'Université de Paris Descartes et Directeur de l'équipe de recherche "Apoptose, Cancer et Immunité" de l'INSERM, est le lauréat du Grand Prix Claude Bernard.

    L’appel à candidatures pour les Prix "Jean Hamburger"  et "Claude Bernard" sera lancé du 29 mai au 30 juin 2017.

    Grand Prix de la meilleure baguette de tradition française

    La Mairie de Paris organise conjointement avec la Chambre Professionnelle des artisans boulangers-pâtissiers (CPABP) le concours annuel de la Meilleure Baguette de Paris.

    Chaque année, le jury se réunit au mois de mars et désigne le lauréat qui à la clé bénéficie de 4 000 € et devient le fournisseur de l’Elysée pendant une année.

    Les baguettes sont jugées selon cinq critères précis : la cuisson, le goût, la mie, l’odeur et l’aspect. Les produits déposés devaient par ailleurs mesurer entre 55 et 70 centimètres, peser entre 250 et 300 grammes et avoir une teneur en sel de 18 grammes par kilo de farine.

    Vous avez une demande ?

    Contactez le service concerné en utilisant ce formulaire :

    Accéder
    Dernière mise à jour le mercredi 20 septembre 2017
    Crédit photo : © Sophie Robichon / Mairie de Paris

    Restez connecté

    La newsletter

    Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

    Je m'abonne

    Paris j'écoute

    Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.