Ouvrir la recherche
Actualité

Une charte parisienne pour les droits de l’enfant

Mise à jour le 20/11/2020
Dans le cadre de la Journée internationale des droits de l’enfant le 20 novembre, plus de 170 petits Parisiens ont participé à la rédaction de la Charte parisienne des droits de l’enfant, signée par la maire de Paris.
Les enfants ont des droits ! C'est pourquoi à l'occasion de cette journée internationale du 20 novembre, la Ville de Paris a souhaité aller plus loin avec la création d'une charte. Pour y parvenir, les enfants âgés de 9 à 15 ans sont venus d’horizons divers. Certains se sont inscrits via Paris.fr et la carte citoyenne, d’autres ont participé via l’Unicef ou des associations de solidarité parisienne (telles que le Secours Populaire, ATD Quart Monde, ou encore Léo Lagrange et Emmaüs Solidarité). D'autres encore ont travaillé via les centres de loisirs et le programme « Tous au Collège c’est les vacances ! ».

Une charte classée en six catégories

Dans cette charte, les enfants ont fait ressortir six grandes catégories de sujets sur lesquels ils demandent aux adultes et à la Ville en particulier de s’engager. Ils souhaitent notamment :
  • participer aux décisions qui les concernent,
  • être mieux protégés,
  • lutter contre toutes les formes de discrimination,
  • garantir les mêmes droits aux enfants en situation de handicap,
  • être acteurs de la solidarité pour construire un monde plus solidaire,
  • préserver la planète.

La parole donnée aux enfants

En amont, les enfants parisiens ont tous participé à deux ateliers :
  1. un atelier de sensibilisation à leurs droits, contenus dans la Convention internationale des droits de l’enfant.
  2. un atelier d’écriture, à l’occasion duquel les enfants ont exprimé leurs besoins en tant que jeunes habitants de Paris.
Cette vidéo est hébergée par dailymotion.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Earth SpeakR , les enfants parlent du climat

À l'occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, l’artiste Olafur Eliasson présente le projet Earth SpeakR, #ListenToTheFuture, une application créée pour donner une voix aux enfants et permettre à la future génération de s'exprimer sur le changement climatique. Des dizaines de pays se sont associés à cette initiative.
Earth Speakr, l’œuvre d’art collaborative imaginée par l’artiste Olafur Eliasson, a été lancée en juillet dernier. L’application compte plus de 250 000 téléchargements à travers le monde et permet aux enfants d’exprimer leurs espoirs et leurs préoccupations quant au bien-être de notre planète. Les enfants du monde entier enregistrent des messages dans leur langue maternelle, à travers une application et un site web disponibles en 25 langues.
Se servant d'une technologie interactive et ludique, l’application permet aux enfants d’animer leur environnement en prêtant leurs voix à n’importe quel élément les entourant pour enregistrer leurs messages, comme un arbre, une peau de banane, le ciel, ou la rue, et ainsi défendre leur environnement local.
Des enfants venant de 70 pays différents co-créent ensemble l'œuvre d'art en partageant leurs points de vue dans leur langue maternelle. Les messages vidéo s'adressent aux adultes, mais également aux autres enfants, proposant des solutions, des idées et partageant leurs frustrations.
En France, un grand nombre d'enfants ont classé leurs messages sous les rubriques Animaux, Ville et Pollution. Chacun peut participer, en téléchargeant l'application Earth Speakr depuis Google Play ou l’App Store, ou en visitant le site Earth Speakr.
Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.