Actualité

Papillomavirus humain (HPV) : campagne de vaccination dans tous les collèges parisiens

Mise à jour le 07/02/2024
Jeune homme, heureux de s'être fait vacciné.
Le HPV, ou papillomavirus humain, est responsable chaque année de nombreux cas de cancers. Virus hautement contagieux, il se transmet lors des rapports sexuels, par simple contact. Depuis 2007, un vaccin permet de se protéger des HPV les plus fréquents. En 2023-2024, une campagne nationale de vaccination, gratuite, est organisée dans les collèges, pour tous les élèves de 5e, filles et garçons, qui le souhaitent. Le point sur toutes les modalités.

Autorisation parentale et carnet de vaccination

Pour que votre enfant puisse être vacciné, les deux parents doivent remplir l’autorisation parentale transmise par le collège ou disponible en téléchargement ci-dessous. Si un des deux parents ne peut pas signer, la personne signataire devra certifier, en cochant une case, qu’elle a bien l’autorisation du second parent.
Le jour de la vaccination, l’enfant doit absolument présenter son carnet de santé, sinon il ne pourra pas être vacciné.
Remplir l'autorisation parentale en ligne (en français uniquement)

Le HPV et le vaccin

Le HPV, c’est le Human Papillomavirus, ou papillomavirus humain. Il existe environ 200 types de HPV. Certains de ces HPV peuvent se transmettre entre deux personnes lors de rapports sexuels. Ils vont alors infecter les parties génitales, anales ou buccales. Des attouchements peuvent suffire, il n’est pas nécessaire qu’il y ait une pénétration.
Ce virus est très fréquent et très contagieux. Presque toutes les personnes ayant déjà eu des relations sexuelles ont déjà été en contact avec le HPV.
Le plus souvent, l’organisme va éliminer le virus tout seul. Mais, dans certains cas, le virus peut rester et provoquer, après plusieurs années, des maladies telles que des cancers, chez les hommes comme chez les femmes.

Le « vaccin HPV » est un vaccin qui permet de protéger contre 9 types de virus HPV très fréquents et qui sont responsables de différents types de cancers : cancer du col de l’utérus, de l’utérus, du vagin, du pénis, de l’anus, de la cavité orale, de l’oropharynx, des amygdales.
Le vaccin HPV protège aussi contre des tumeurs bénignes provoquées par certains types de HPV : les condylomes, également appelés verrues génitales.
À l’heure actuelle, il n’y a aucun traitement contre le virus lui-même, le vaccin est donc le meilleur moyen de se protéger efficacement contre les infections à HPV

Il est fortement recommandé de réaliser la vaccination des garçons et des filles entre 11 ans et 14 ans, avant le début de la vie sexuelle, avec un schéma de vaccination en deux doses. Il est encore possible de se faire vacciner entre 15 ans et 19 ans, avec un schéma de vaccination en trois doses. Le vaccin est préventif : il n’est pas efficace sur les infections déjà en cours, seulement sur celles qui pourraient avoir lieu dans le futur, une fois le vaccin réalisé. C’est pourquoi il est important que garçons et filles en bénéficient avant le début de toute activité sexuelle, même si cela paraît encore loin à leur âge.

Comme tout vaccin, le vaccin HPV peut provoquer quelques effets indésirables, qui ne sont généralement pas graves.
Effets très fréquents (plus de 10 % des personnes vaccinées)
- Douleur à l’endroit où l’injection a été réalisée
- Petite rougeur au site d’injection (l’endroit où l’aiguille a pénétré la peau)
Effets fréquents (moins de 10 % des personnes vaccinées)
- Fièvre, douleurs musculaires ou articulaires
Effets peu fréquents
- Malaise
Effets rares
Réactions allergiques, y compris anaphylaxie pouvant se manifester par : éruption cutanée, gonflement des yeux et du visage, difficulté à respirer ou à avaler, hypotension, perte de connaissance

La campagne de vaccination 2023-2024

Cette vaccination est proposée au collège, aux élèves des classes de 5e, afin d’atteindre un maximum de personnes au sein d’une même génération ou classe d’âge. Cette vaccination organisée est simple pour les parents, qui n’ont plus besoin de prendre rendez-vous chez leur médecin ni d’aller acheter le vaccin à la pharmacie. Elle est entièrement gratuite.
Avec cette campagne de vaccination au collège, qui se reproduira tous les ans pour chaque génération d’élèves de cinquième, les autorités sanitaires espèrent atteindre un bon taux de couverture vaccinale, qui permettra de réduire la circulation du virus et le nombre de cancers associés en France.

Pour que votre enfant puisse être vacciné, les deux parents doivent remplir l’autorisation parentale qui vous sera transmise par le collège. Si un des deux parents ne peut pas signer (la personne est par exemple loin du domicile pour une durée prolongée), la personne signataire devra certifier, en cochant une case, qu’elle a bien l’autorisation du second parent.
Cette autorisation parentale peut être donnée via un formulaire sécurisé sur internet dont le lien de connexion vous sera transmis par le collège.
Le jour de la vaccination, l’enfant doit absolument présenter son carnet de santé, sinon il ne pourra pas être vacciné.

La vaccination, entièrement gratuite et non obligatoire, a lieu dans le collège de votre enfant et sera réalisée par des professionnels de santé. La campagne de vaccination débutera en octobre pour la première injection. La seconde injection aura lieu dans les mêmes conditions, à partir du mois d’avril.

La vaccination sera assurée par un médecin et un infirmier qui se rendront exprès dans le collège. Tout le matériel et l’infrastructure nécessaires sont installés par la Ville de Paris, avec le soutien de l’Agence régionale de santé. Un médecin sera toujours présent lors des séances de vaccination, pour vérifier que tout se déroule bien et pour répondre aux questions des enfants.
Votre enfant sera surveillé pendant 15 minutes pour repérer toute manifestation d’effet indésirable. L’équipe médicale sur place sera formée et équipée pour prendre en charge les manifestations allergiques et les éventuels effets indésirables immédiats.
Un document sera remis à l’enfant : il vous permettra de savoir comment réagir si des effets indésirables apparaissent dans les heures qui suivent (fièvres, douleurs au bras…) et vous donnera la conduite à tenir si quelque chose vous inquiète.

Les papiers à remplir

- Le formulaire de consentement permet de s’assurer que les parents sont informés et d’accord pour que leur enfant soit vacciné. Il s’agit d’informations médicales, c’est pourquoi on demande aux parents de remplir le formulaire et de le mettre dans une enveloppe, avant de le redonner au collège. Les informations seront lues par des professionnels de santé uniquement.
- Attention : sur le formulaire, on demande le numéro de Sécurité sociale : ce numéro n’est pas obligatoire et votre enfant peut être vacciné gratuitement même si vous n’avez pas de droits ouverts à la sécurité sociale. Laissez les cases vides.
- Très important : les deux parents de l’enfant doivent remplir et signer le formulaire. Si un des parents ne peut pas le remplir (pas de deuxième parent, absent, éloignement géographique…), l’autre parent doit le signaler dans les cases prévues.
o Si vous êtes le seul parent ou le seul représentant légal de l’enfant, cochez la case « Je déclare être le seul représentant légal… »
o Si l’autre parent ou représentant légal de votre enfant ne peut pas signer, il faut cocher la 2e case « Je déclare sur l’honneur que le second représentant légal… » et ajouter son prénom et son nom
- Dans le formulaire, il y a une deuxième page pour les autres vaccins : en Île-de-France, il n’est pas nécessaire de la remplir, car les soignants ne feront que le vaccin HPV. Mais s’ils se rendent compte que votre enfant n’est pas à jour de ses autres vaccins, ils vous laisseront un message dans le carnet de santé.
- Si vous ne savez pas comment remplir certaines cases, vous pouvez demander de l’aide, par exemple en vous rendant à une réunion d’information (voir les affiches dans votre collège ou en mairie d’arrondissement)
- Le formulaire doit être rempli en ligne ou redonné au collège dans une enveloppe fermée, au moins deux semaines avant la date de vaccination au collège

Le jour de la vaccination, votre enfant doit venir avec son carnet de santé.

Les outils de communication

Les vignettes présentées dans ce document sont disponibles en format PNG ou MP4, en sept langues (français, anglais, arabe, espagnol, mandarin, russe, ukrainien). Pour les obtenir, merci de nous contacter directement (znguvyqr.ertanhyg@cnevf.se[mathilde.regnault puis paris.fr après le signe @])

HPV : questions / réponses en anglais, arabe, espagnol, mandarin, russe, ukrainien

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations