Ouvrir la recherche
Actualité

Sondage : la sécurité et les Parisien·ne·s

Mise à jour le 06/02/2019
En parallèle à l'audit sur la création de la police municipale à Paris en 2020, la Ville a réalisé un sondage auprès des Parisien·ne·s. En voici les principaux enseignements.
L'institut Ipsos a sondé en octobre 2018 * les Parisien·ne·s à l’égard de la sécurité dans la ville. En voici quelques enseignements.

Les deux tiers des Parisien·ne·s estiment que Paris est une ville plutôt sûre dans son ensemble.

Les deux-tiers des Parisiens estiment que Paris est une ville plutôt sûre dans son ensemble, sans différence significative selon le quartier dans lequel ils résident
Ipsos/Ville de Paris

Les habitants du centre touristique et de l'ouest résidentiel ont conscience d'habiter des arrondissements plus sûrs ; au contraire, 40% des habitants du nord de Paris ont le sentiment d'être moins en sécurité qu'ailleurs.

Les attentes des Parisien·ne·s vont croissantes, les préoccupations premières sont les incivilités.

incivilités

Le sentiment d'insécurité augmente le soir et la nuit, notamment dans les transports en commun : près des deux tiers des Parisien·ne·s s'y sentent souvent en insécurité.

Le sentiment d'insécurité augmente le soir et la nuit, notamment dans les transports en commun : près des deux-tiers des Parisiens s'y sentent souvent en insécurité
Ipsos/Ville de Paris

Le sentiment d'insécurité se manifeste surtout par la crainte d'être victime d'incivilités, d'agressions verbales ou de vols. Mais aussi de harcèlement pour 45% des femmes.

crainte d'être victimes

Pour près des trois quarts des Parisien·ne·s, la sécurité à Paris relève avant tout de la police nationale, dont les effectifs sont jugés insuffisants.

effecttifs_insuffisants.jpg

La Ville de Paris est avant tout identifiée pour des missions d'assistance et de prévention au quotidien.

page18.jpg

Plus de trois quarts des Parisien·ne·s souhaitent que la politique de verbalisation des incivilités menée par la Ville soit renforcée pour être plus efficace, tandis qu’ils considèrent que la police nationale se doit prioritairement d'assurer le respect de la loi et le maintien de l'ordre.

Plus de 4 Parisien·ne·s sur 5 favorables à ce que Paris se dote d'une police municipale.

Police municipale
* pour un coût de 15 000 euros HT soit 18 000 euros TTC.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.