Ouvrir la recherche
Actualité

Les enfants sensibilisés aux valeurs de l'olympisme

Mise à jour le 13/02/2019
Pour la 3e édition de la Semaine Olympique et Paralympique (SOP), du 4 au 9 février 2019, la Ville de Paris s’est engagée une nouvelle fois pour promouvoir l’éducation par le sport. Des milliers d’enfants et d’adolescents des écoles, collèges et centres de loisirs parisiens ont participé à de nombreuses activités sportives et d’échanges autour des valeurs de l’Olympisme et de la mixité dans le sport, thème de cette 3e édition.

Une semaine pour sensibiliser les élèves aux valeurs de l'olympisme

Dédiée à la promotion de la pratique sportive chez les jeunes et à la mobilisation de la communauté éducative autour des valeurs citoyennes et sportives, la Semaine Olympique et Paralympique (SOP) a été organisée dans toutes les écoles, les établissements scolaires et les établissements d’enseignement supérieur.

L’école est un lieu clé pour transmettre les valeurs des bienfaits du sport dans la société et pour favoriser l’enseignement des bonnes pratiques dès le plus jeune âge (lutter contre la sédentarité…).
Le temps d'une semaine, les enseignements généraux et les activités physiques et sportives sont partagés.
Comme par exemple :
  • en maths, on calcule les périmètres et les aires en travaillant sur les dimensions d’un terrain de football, de tennis…
  • en physique, on calcule les vitesses, en travaillant sur celle de Kylian Mbappé pendant la Coupe du Monde de foot
  • en histoire, on travaille sur les relations USA/URSS, en évoquant les différents boycotts des Jeux : Moscou 1980 ; Los Angeles 1984
  • en langues étrangères, on travaille sur des sujets sports (portraits d’athlètes, compétitions…) en anglais, espagnol…
La 3e édition de la Semaine Olympique et Paralympique a été officiellement lancée le lundi 4 février, au collège Dora Maar à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), collège situé au cœur du futur Village des athlètes des Jeux de Paris 2024.



Le lancement de cet événement a été incarné par de jeunes talents de la "Génération 2024" ; Prithika Pavade, considérée comme un grand espoir du tennis de table avec 13 titres de championne de France chez les jeunes et six médailles européennes, et Tallya Brillaux, médaillée d’argent aux Jeux Olympiques à Buenos Aires en boxe, étaient invitées à partager leur expérience d'athlètes avec les élèves.
Une cinquantaine de "vélos / bureaux scolaires" ont également été offerts par Paris 2024 aux élèves du collège. Ce nouveau concept (étudier et mémoriser tout en pédalant) a été inventé pour lutter contre la sédentarité tout en facilitant l’apprentissage scolaire.

Au programme également…

  • une initiation au kayak a été proposée mercredi matin aux élèves de l’école Saint-Lambert au bassin de la Plaine (15e)
  • le jeudi 7 février, à l’école Lepic (18e), une initiation au karaté a été dispensée aux classes de CM1 ainsi qu’à la classe ULIS de l’école
  • le vendredi 8 février, à l’école Fourcroy (17e), les élèves ont rencontré Véronique Mang, championne olympique médaillée de bronze au 4 X 100 mètres en 2004, et participeront à des ateliers d’initiation au sport Olympique.
Logo Semaine Olympique 2019
Les chiffres clés de la Semaine Olympique et Paralympique 2019
1.000 projets dans toute la France (contre 500 en 2018)
Une centaine d’athlètes mobilisés dans les établissements scolaires
Deux thématiques prioritaires :
la mixité dans le sport et dans la vie quotidienne (38% de licenciées femmes)
le "bouger plus"
un Français sur deux ne bouge pas suffisamment; quatre enfants sur cinq ne pratiquent pas d’activité physique quotidienne
25% des enfants de 3 à 10 ans, 50% des adolescents de 11 à 14 ans et 66% des adolescents de 15 à 17 ans (et plus de 80% des adultes) passent plus de 3 heures par jour devant un écran Selon la Fédération française de cardiologie, nos enfants ont perdu un quart de leurs capacités cardio-respiratoires en 40 ans

Des jeux collectifs autour de la mixité dans le sport

  • La Semaine Olympique et Paralympique (SOP) a pour objectif :de sensibiliser les élèves et étudiants aux valeurs de l’olympisme et du paralympisme
  • d'amener les jeunes à la pratique sportive, accroître leur activité physique
  • d'utiliser le sport comme outils pédagogique et ludique
  • de permettre aux élèves et étudiants de découvrir les disciplines olympiques et paralympiques, en collaboration avec le mouvement sportif
  • de changer le regard des jeunes sur le handicap
  • d'éveiller les jeunes à l’engagement bénévole et citoyen
Professeurs, élèves, étudiants, parents d’élèves, athlètes, associations sportives, chacun peut proposer son projet !
Cette année, la mixité était au cœur de la Semaine Olympique et Paralympique et faisait ainsi écho aux grands événements sportifs organisés en France (Championnat d’Europe féminin de handball, ou encore la Coupe du Monde féminine de Football).

L’adolescence (14-20 ans) est une période où l’abandon de la pratique sportive est plus important chez les filles (45%) que chez les garçons (35%).
Si l’univers du sport se féminise progressivement, il reste encore des progrès importants à accomplir en matière de mixité notamment:

  • l’équité dans l’accès au sport
  • faciliter l’accès des femmes aux responsabilités dans le sport
  • adapter l’offre de pratique sportive aux attentes spécifiques des femmes
Le label "Génération 2024"

Depuis 2018, un label "Génération 2024" est décerné par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et le ministère des Sports, pour récompenser les écoles et établissements qui placent le sport au cœur de leur projet éducatif.
Ce label est donné aux établissements scolaires qui :

développent des projets structurants en lien avec les clubs sportifs et leur territoire
participent à la Semaine Olympique et Paralympique, à la Journée nationale du sport scolaire et à la Journée olympique
accueillent et accompagnent des sportifs de haut niveau
ouvrent les équipements sportifs de l’établissement à d’autres pratiquants

Aujourd’hui, plus de 850 écoles ou établissements scolaires ont été labellisés "Génération 2024". La labellisation de 10.000 établissements est espérée à l’horizon 2024.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.