Ville de Paris

Service

Santé scolaire

Mise à jour le 27/05/2022
Le service santé scolaire accompagne votre enfant scolarisé à l'école primaire : dépistage de troubles de la santé, actions de promotion de la santé, orientation vers des Centres d'adaptation psychopédagogique (CAPP) pour les enfants en difficulté…

Le service de Santé scolaire de la Ville de Paris

Le service de Santé scolaire de la Ville de Paris est composé d’équipes pluriprofessionnelles présentes sur tout le territoire parisien. Ces équipes sont pilotées par la Direction de la santé publique, au sein de la sous-direction Santé des enfants, Parentalité, Santé sexuelle.
La mission de ce service est de promouvoir la santé à l’école. Cela passe par des actions pour lutter contre les inégalités de santé et renforcer la prévention dès le plus jeune âge. L'objectif est de construire un parcours santé des enfants : dépistages réguliers, repérage des troubles et actions en direction de publics à besoins spécifiques.
En pratique, les missions de santé scolaire sont assurées par une trentaine d’équipes composées de médecins, d’infirmiers et de secrétaires médico-sociaux. Ces équipes sont réparties par secteur sur plusieurs écoles pour y mener des actions individualisées ou collectives. Leurs interventions sont coordonnées par 9 médecins d’encadrement.
Le service de la santé scolaire dispose aussi de deux entités d'action renforcée :
  • une équipe de promotion de la santé
  • le dispositif Paris Santé Réussite (PSR) pour le diagnostic et l'orientation en cas de troubles des apprentissages. Il s'agit d'une structure qui intervient auprès des enfants du nord-est parisien (10e, 11e, 12e, 18e, 19e, 20e arrondissement), sans frais pour les familles.
Coordonnées de PSR (Paris Santé Réussite)
Paris Santé Réussite – 20 rue Maryse Hilsz, 75020 Paris
Tél : 01 83 98 24 48
Contact : [dsp-secretariat.psr puis paris.fr après le signe @]qfc-frpergnevng.cfe@cnevf.se[dsp-secretariat.psr puis paris.fr après le signe @]
Le service de santé scolaire dispose également de 10 centres d’adaptation psychopédagogique (CAPP) pour les enfants en difficultés scolaires, ou dont les difficultés psychiques, sociales, familiales ont des répercussions sur leur scolarité.

Ces structures s'adressent en priorité aux familles en situation de précarité, favorisent l’inclusion scolaire des élèves qu'elles accueillent et accompagnent le bien être psychique des enfants suivis. Présents sur tout le territoire parisien sans sectorisation géographique, les CAPP sont ouverts à tous, sans coût pour les familles.

Parcours santé de l’élève de la maternelle à l’école élémentaire

Des actions pour tous les élèves

Les bilans systématiques

Le bilan de 3-4 ans
Le bilan de 3-4 ans est ainsi décrit : « Une visite est organisée à l'école pour tous les enfants âgés de 3 à 4 ans. Cette visite permet notamment un dépistage des troubles de santé, qu'ils soient sensoriels, psycho-affectifs, staturo-pondéraux ou neurodéveloppementaux, en particulier du langage oral. »
Ce bilan est effectué en petite section de maternelle. Il est réalisé par les personnels infirmiers et les secrétaires médico-sociales et fait l'objet d'un échange avec les enseignants, afin d’identifier les élèves devant bénéficier d’un dépistage complet ou d’un examen par un médecin pour permettre une meilleure prise en charge. Les parents sont informés mais leur présence n’est pas requise.

Ce bilan comprend :
  • un dépistage visuel
  • un dépistage auditif
  • une étude du langage
  • une étude du développement psychomoteur
  • une étude de la croissance
  • une étude du carnet de santé.
Le bilan de 5-6 ans
Ce bilan, prévu au cours de la sixième année, prévoit une visite qui permet notamment un dépistage des troubles du langage et des apprentissages. Il est réalisé en grande section de maternelle par les personnels infirmiers et les secrétaires médico-sociales.
Il comprend :
  • un dépistage visuel
  • un dépistage auditif
  • une étude du langage
  • une étude du développement psychomoteur.
Des éléments de repérage transmis par l’enseignant complètent cette visite. À l'issue d'une concertation avec le médecin, ce bilan permet de proposer des examens complémentaires dans certaines situations.

Les actions de promotion de la santé

Des actions de promotion de la santé sont menées dans de nombreux établissements en fonction des demandes des équipes éducatives. Leurs thématiques s'inscrivent dans deux axes stratégiques :
  1. améliorer la santé et le bien-être de tous les enfants
  2. favoriser l’égalité et la réussite scolaire de tous les enfants .
Les projets peuvent ainsi porter sur le harcèlement et le cyberharcèlement, la lutte contre l'addiction aux écrans, la promotion de l'activité physique ou encore la nutrition.

Ces projets sont menés avec de nombreux partenaires au sein de la communauté éducative (équipes médico-sociales, animateurs du périscolaires etc.) et sur le territoire (référents territoriaux de santé publique, mission métropolitaine des conduites à risques, équipes de développement local dans les quartiers politiques de la ville etc.) et les partenaires du champ associatif.
Ces actions d’éducation à la santé se font également en lien avec le service sanitaire des étudiants en santé. Les futurs professionnels s’initient ainsi à la prévention et la promotion de la santé à l’école.

Grâce à un partenariat avec l’Université, le service de santé scolaire accueille des étudiants pour les former à intervenir auprès des élèves.

Le dépistage bucco-dentaire

Ces interventions sont menées par le pôle de prévention bucco-dentaire de la Caisse primaire d'Assurance maladie (CPAM) de Paris, dans le cadre d'une convention de partenariat. Ainsi, tous les enfants de 5 ans des écoles maternelles publiques parisiennes bénéficient d'un dépistage bucco-dentaire en grande section, et, dans certaines écoles élémentaires identifiées comme prioritaires, les enfants de 7 ans bénéficient d'un dépistage et d'une séance d’éducation à la santé bucco-dentaire en classe de CE1.

Des actions ciblées pour les élèves à besoins spécifiques

L'examen à la demande (EAD)

Le service de santé scolaire peut être sollicité par l’ensemble des acteurs présents dans les écoles : enfants, parents, enseignants, directeur·rice d'école, réseau d'aide RASED, service social, intervenant du temps périscolaire, infirmier·e ou secrétaire médico-sociale. Cette demande fait l'objet d'une information aux parents qui reçoivent les contacts du service de santé scolaire.
Le médecin analyse les demandes et décide des suites à donner.
À l’issue des dépistages systématiques (3-4 ans et 6 ans), une synthèse est produite afin d’identifier les examens à proposer. Ces demandes concernent majoritairement des difficultés d’apprentissage.
Dans ce cadre, les médecins scolaires peuvent orienter les enfants soit vers les Centres d'adaptation psychopédagogiques (CAPP), soit vers Paris Santé Réussite (PSR).

Les examens à la demande peuvent aussi concerner des difficultés liées à un handicap, des évaluations protection de l’enfance ou des problèmes de comportement.

Le projet d’accueil individualisé (PAI)

Le projet d’accueil individualisé (PAI) concerne les élèves atteints de maladie chronique. Chaque élève ainsi accueilli bénéficie de son traitement ou de son régime alimentaire et d’aménagements pour sa scolarité.
La demande de projet d’accueil individualisé (PAI) est faite par la famille ou par le directeur d’école en accord avec la famille. Elle se fonde sur les besoins thérapeutiques précisés par le médecin qui suit régulièrement l’enfant, et les recommandations du médecin de santé scolaire ou du médecin du service de protection maternelle et infantile (PMI) ou encore du médecin de l'établissement d’accueil.
Le projet d’accueil individualisé (PAI) est rédigé par le médecin scolaire puis signé par le directeur d’école et la famille. Le médecin scolaire veille au respect du secret professionnel et à la clarté des consignes données aux non-professionnels de santé.

Le plan d’accompagnement personnalisé (PAP)

Le plan d'accompagnement personnalisé (PAP) vise à soutenir les élèves en difficulté scolaire en raison de troubles des apprentissages. Dans ce cas, des aménagements de nature pédagogique sont nécessaires afin de poursuivre un parcours scolaire dans les meilleures conditions.
Le plan d'accompagnement personnalisé (PAP) peut être mis en place sur proposition du conseil des maîtres ou du conseil de classe sinon à tout moment à la demande de l'élève majeur ou de ses parents s'il est mineur.
Le constat des troubles est fait par le médecin de santé scolaire au vu de l'examen qu'il réalise et des bilans psychologiques et paramédicaux de l'élève. Le médecin de santé scolaire peut alors recommander la mise en place d'un plan d'accompagnement personnalisé.
Le plan d'accompagnement personnalisé est ensuite élaboré par l'équipe pédagogique qui associe les parents et les professionnels concernés. La mise en œuvre du plan d'accompagnement personnalisé est assurée par les enseignants au sein de la classe.

Le projet personnalisé de scolarisation (PPS)

Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) concerne tous les enfants pour lesquels la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) s’est prononcée sur la situation de handicap.
La famille saisit la MDPH afin de faire part de ses demandes et souhaits relatifs au parcours de formation de l'enfant. L’équipe pluridisciplinaire d’évaluation, qui regroupe les différents professionnels des secteurs de la santé et de l’éducation, procède à l’évaluation de la situation de l’élève grâce au Guide d'évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation première demande.
Cette équipe pluridisciplinaire d’évaluation élabore ensuite le projet personnalisé de scolarisation (PPS) puis le transmet à la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Les médecins de santé scolaire accompagnent les familles dans le parcours de scolarisation des enfants en situation de handicap.

La protection de l’enfance

Les médecins de santé scolaire participent à l’identification des situations qui relèvent de la protection de l’enfance en lien avec les assistantes sociales scolaires et les partenaires sociaux.

Les centres d’adaptation psychopédagogique (CAPP)

La situation scolaire de votre enfant vous préoccupe ? Il a des difficultés à lire ou écrire et rencontre des difficultés dans les relations avec les autres élèves ?
Chaque CAPP dispose d'une équipe constituée de médecins, d’enseignants spécialisés, de psychologues, d’orthophonistes, de psychomotriciens, d’assistantes sociales, d’un directeur administratif et pédagogique et de secrétaires médico-sociales. Il peut vous accueillir avec votre enfant suite à l’adressage du médecin de santé scolaire et/ou de la psychologue de l’Éducation nationale.
Le CAPP vous propose un temps d’accueil pour évaluer avec vous la situation.
Après concertation avec les parents, il propose une aide adaptée à la situation avec des temps de prise en charge au CAPP et des recommandations sur le temps scolaire.
Public : enfants de 3 à 10 ans, en priorité ceux scolarisés entre la petite section de maternelle et le CE2.

Missions

Les CAPP sont des structures de prévention pluridisciplinaires propres au territoire parisien, qui apportent aide, soutien et accompagnement aux élèves en difficultés d’apprentissage, ou dont les difficultés psychiques, sociales ou familiales ont des répercussions sur leur scolarité.
Les professionnels des CAPP apportent une évaluation globale sur la situation de l’élève. Ils proposent et mettent en place une prise en charge individuelle ou groupée, et, si besoin, ils peuvent orienter l’élève vers d’autres lieux de prise en charge plus adaptés.
Depuis 2017, le projet de service des CAPP a conforté la démarche préventive des CAPP en renforçant les interventions précoces vis-à-vis des difficultés d’apprentissage, des interactions fortes avec l’école et un accompagnement des familles.

Les procédures et les outils des CAPP ont été réajustés en fonction de ces objectifs. La proposition de projet d’accompagnement global de l’enfant est réalisée dans un délai inférieur à 6 mois à partir de la date de la demande émise par la famille.
Le projet personnalisé d’accompagnement tient compte des attentes et des demandes de l’enfant et de ses parents et de celles de l’école. Il précise les objectifs de l’intervention, ainsi que les prises en charge proposées et la répartition des fonctions entre les différents intervenants.
Le projet est revu au moins une fois par an en présence de l’enfant et de sa famille qui sont associés à sa mise à jour.

Pour chaque enfant, un référent du projet personnalisé est désigné comme interlocuteur de première intention de la famille, des différents intervenants du CAPP et de l’école.

Les CAPP parisiens

3, rue Omer Talon, 75011 Paris
Tél. : 01 48 05 89 99- [dsp-capp-omertalon puis paris.fr après le signe @]qfc-pncc-bzregnyba@cnevf.se[dsp-capp-omertalon puis paris.fr après le signe @]

21, rue Lamblardie , 75012 Paris
Tél. : 01 44 75 53 50- [dsp-capp-lamblardie puis paris.fr après le signe @]qfc-pncc-ynzoyneqvr@cnevf.se[dsp-capp-lamblardie puis paris.fr après le signe @]

18, rue de la Convention, 75015 Paris
Tél. : 01 45 32 67 71 - [dsp-capp-convention puis paris.fr après le signe @]qfc-pncc-pbairagvba@cnevf.se[dsp-capp-convention puis paris.fr après le signe @]

7, avenue Théophile Gautier, 75016 Paris
Tél. : 01 46 47 27 40- [dsp-capp-theophilegautier puis paris.fr après le signe @]qfc-pncc-gurbcuvyrtnhgvre@cnevf.se[dsp-capp-theophilegautier puis paris.fr après le signe @]

19, rue André Bréchet, 75017 Paris
Tél. : 01 46 27 99 65- [dsp-capp-brechet puis paris.fr après le signe @]qfc-pncc-oerpurg@cnevf.se[dsp-capp-brechet puis paris.fr après le signe @]

16/18, rue Cavé, 75018 Paris
Tél. : 01 53 09 94 15- [dsp-cappcave puis paris.fr après le signe @]qfc-pnccpnir@cnevf.se[dsp-cappcave puis paris.fr après le signe @]

50, avenue Mathurin Moreau, 75019 Paris
Tél. : 01 55 56 31 00 - [dsp-cappmathurinmoreau puis paris.fr après le signe @]qfc-pnccznguhevazbernh@cnevf.se[dsp-cappmathurinmoreau puis paris.fr après le signe @]

16, rue Gaston Tessier, 75019 Paris
Tél. : 01 44 52 27 60- [dsp-capp-gastontessier puis paris.fr après le signe @]qfc-pncc-tnfgbagrffvre@cnevf.se[dsp-capp-gastontessier puis paris.fr après le signe @]

70, rue des Panoyaux, 75020 Paris
Tél. : 01 58 53 53 20 - [dsp-capp-panoyaux puis paris.fr après le signe @]qfc-pncc-cnablnhk@cnevf.se[dsp-capp-panoyaux puis paris.fr après le signe @]

17, rue Léon Frapié, 75020 Paris
Tél. : 01 43 64 75 03- [dsp-capp-paulmeurice puis paris.fr après le signe @]qfc-pncc-cnhyzrhevpr@cnevf.se[dsp-capp-paulmeurice puis paris.fr après le signe @]

Vous ne trouvez pas l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations