Ouvrir la recherche
Service

Projet 17e-18e – GPRU Montmartre-Clignancourt-Poissonniers

Mise à jour le 17/01/2019

Le projet GPRU Montmartre-Clignancourt-Poissonniers

Le tramway métamorphose le nord de la capitale
Le tramway métamorphose le nord de la capitale
© François Grunberg / Marie de Paris
Le Grand Projet de Renouvellement Urbain (GPRU) s’étend sur un territoire de plus de 80 hectares et intègre les quatre portes du Nord de Paris, de la porte de Saint-Ouen à la porte des Poissonniers, en limite avec la commune de Saint-Ouen. Entre le boulevard périphérique, en viaduc, et le boulevard des Maréchaux, ce territoire, inscrit dans la « ceinture verte » de Paris, est marqué par de grandes emprises formant des coupures urbaines auxquelles il convient de remédier.
Comptant environ 4.300 logements, pour une population de près de 11.000 habitants, un premier projet de territoire, approuvé en 2004, a permis d’aborder simultanément les sujets sociaux et urbains. La requalification des portes, dont chacune était marquée par la présence d’une tour, est passée par la démolition de trois d’entre-elles, nécessitant la reconstitution des logements démolis en retrait des nuisances du Périphérique et laissant place à des projets inscrits dans l’Arc de l‘Innovation. L’ensemble recouvre plusieurs secteurs d’aménagement, dont certains en cours d’achèvement.
Ce GPRU a fait l’objet d’une convention avec l’ANRU en 2007, offrant une participation de près de 20 millions d’euros aux divers projets urbains mis en œuvre. Les études futures seront suivies dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) des Portes du 18ème.

Le prolongement du tramway T3 :

Fil conducteur à la rénovation urbaine de ces quartiers, d’une longueur de 4,3 km, la prolongation du T3 entre la Porte de la Chapelle et la Porte d’Asnières compte huit nouvelles stations, entre le 18ème et une partie du 17e arrondissement. Les trémies (ou tunnels) ont été supprimées et les chaussées remises à niveau, offrant une continuité de l’espace urbain et requalifiant le boulevard des Maréchaux. Mis en service depuis le 24 novembre 2018, le tramway s’intègre à chacune des portes en s’adaptant à leurs spécificités.
Le tramway métamorphose le nord de la capitale
Le tramway métamorphose le nord de la capitale
© François Grunberg / Marie de Paris

Un peu d’histoire

Intégré dans ce qu’on appelle « la ceinture verte », ce secteur a été construit en deux temps. Les années 20/30 ont vu naître les premiers ensembles d’habitations à bon marché, les HBM, sur le boulevard des Maréchaux qu’on appelle « la ceinture rouge »; puis dans les années 60, ce sont les ensembles de barres et de tours, issus du Plan ‘LOPEZ’, qui ont essaimés le long du périphérique entre les nombreux équipements sportifs et espaces verts qui constituent aujourd’hui un potentiel paysager à valoriser.

Les objectifs

Les objectifs énoncés dans le projet de territoire de 2004, ont été inscrits dans les orientations d’aménagement du PLU, approuvé en juin 2006 et de sa modification de juillet 2016.
- Améliorer le cadre de vie et la qualité de vie quotidienne par la rénovation des équipements, la valorisation paysagère, la diversification de l’offre de logement, la réduction de la place de la voiture et des nuisances phoniques ;
- Désenclaver et relier le quartier à son environnement par le rétablissement des continuités urbaines et le décloisonnement de grandes emprises ;
- Favoriser la mixité des fonctions et le développement économique lié à la proximité avec le périphérique et les Puces, développer le commerce et les services en lien avec les grands équipements secondaire et universitaire et lutter contre l’inoccupation des locaux commerciaux ;
- Favoriser la mixité sociale dans des quartiers atteignant plus de 90% de logements sociaux.
Les orientations d'aménagement du PLU (fichier PDF : 715 Ko)

Les principales actions sont localisées sur plusieurs secteurs de projets :

GPRU Montmartre Clignancourt plan.jpg
DU SCC
Le secteur Binet, porte Montmartre (18ème), s'est renouvelé autour d’une opération de renouvellement urbain, la reconstruction des équipements et la rénovation des espaces publics.
L’îlot Croisset, porte de Clignancourt (18ème), situé en entrée de ville, face à l’université, porte sur une première opération de logements et de modernisation des équipements scolaires.
La porte des Poissonniers (18ème) a fait l'objet de plusieurs études. Une première opération est en cours, avec la construction de 72 logements sociaux et d'une crèche devant les trois tours Efidis. Ce bâtiment avec un commerce en rez de chaussée se situera boulevard Ney, face à la nouvelle station de tram; sa livraison est prévue début 2020.
La porte de Saint-Ouen (17ème) a vu la rénovation de la tour de Paris Habitat, proche de l'hôpital Bichat et la construction de 36 logements répartis dans deux immeubles. L'ensemble a été livré en 2013.

Le programme

GPRU Montmartre Clignancourt Gare SaintOuen.jpg
Jacques.Leroy@Ville de Paris

Les logements

- Démolition de 3 tours en bordure du boulevard Périphérique, portes de Saint-Ouen, Montmartre et Clignancourt, (2015 à 2016);

- Porte de Saint-Ouen : réhabilitation de la tour du n° 30 et construction de 36 logements, Paris Habitat (Pierre Lombard architecte), (2013);

- Portes Montmartre/Clignancourt : Résidentialisation des immeubles HBM et barres des années 70, parties communes, une centaine de halls et cours, Paris Habitat, (2003 à 2013);

- Porte Montmartre, secteur Binet : 3 opérations totalisant la construction de 160 logements, Paris Habitat et AFL, (2013, 2016 et 2020);

- Porte Clignancourt, îlot Croisset : construction de 103 logements, Paris Habitat, (2018);

- Porte des Poissonniers : Résidence Jean Cocteau, construction de 72 logements, EFIDIS (Itar architecte), (2020) et réhabilitation des 3 tours et bâtiment carré, 314 logements, SAGECO, (2008);

- Porte des Poissonniers : ancien terrain de la Poste, 199 logements, 424 chambres en deux résidences services, SODEARIF, (2008);

- 144 rue des Poissonniers, opération de 71 logements foyers, RIVP, (2009)

Les équipements et les services

- Porte de Saint-Ouen : Rénovation de la gare Saint-Ouen à vocation culturelle, (2017);

- Porte Montmartre : 3 tranches de rénovation de commerces en pied d’immeubles existants, (2008-2014);

- Porte Montmartre, secteur Binet : reconstruction des équipements et création de services, (2011-2018);

- Porte de Clignancourt, îlot Croisset : reconstruction de l’université Paris IV, (2014);

- Porte de Clignancourt, îlot Croisset : reconstruction du restaurant universitaire du CROUS (2018) et restructuration du collège Utrillo, (2020);

- Porte des Poissonniers : résidence Cocteau, construction d’une crèche de 66 places, (2020)

Les activités

- Porte de Saint-Ouen : appel à projets « Inventons la Métropole », IMGP 1, hôtel innovant et bureaux, participant de la dynamique de l’Arc de l’Innovation, en cours

- Porte de Clignancourt : appel à projet innovant « Inventons la Métropole », IMGP 2 sur le terrain de l’ancienne tour, en cours

- Ancienne gare de Saint-Ouen sur la petite Ceinture, réhabilitation lourde pour le Hasard Ludique, lieu culturel hybride avec un esprit participatif (O’ZONE Architectures), (2017);

- Porte Montmartre, secteur Binet, construction d’un immeuble d’activités à destination des Nouvelles Éditions Indépendantes et d’un hôtel de tourisme, bureaux et brasserie, (2018);

- Porte des Poissonniers, immeuble industriel (Pôle Emploi Service), (2008)

L'espace public

- Prolongement du tramway T3B de la Porte de la Chapelle à la Porte d’Asnières, sur le boulevard Ney, comme éléments de désenclavement du quartier, (2018);

- Suppression des trémies Portes de Saint-Ouen, de Clignancourt et des Poissonniers, (2017);

- Porte de Saint-Ouen reliant la porte Montmartre : requalification de la rue Louis Pasteur-Valéry Radot, avec déplacement de terminaux de bus, (2012);

- Porte Montmartre, secteur Binet : création de la voie nouvelle, (2013 à 2018), requalification de l’avenue de la Porte Montmartre (2012) et de l’îlot Brisson Varenne Huchard, (2017);

- Valorisation paysagère des mails Huchard, Binet, Croisset et Cocteau, plantés de 3 rangés d’arbres, comme armature de liaison des quartiers, en lien avec les stades et squares, projet à venir.

Les études urbaines

- Porte de Clignancourt : Études par Barrault Pressacco architectes (2015-2016);

- Porte Montmartre : Études par Atelier Choiseul architecte et Arpentère paysagiste (2006);

- Porte des Poissonniers : Études par APn°5 architecte et TN plus paysagiste (2005), Études par Barrault Pressacco architectes (2016);

- Porte de Saint-Ouen : Études par RVA/Pena (2007), marquée par la présence de l’hôpital Bichat, en attente d’une réflexion plus globale.

En savoir plus

Les délibérations du Conseil de Paris :

Délibération du 2 février 2004 : Projet de territoire de la porte Montmartre / porte de Clignancourt dans le cadre du Grand Projet de renouvellement Urbain (GPRU) : (DU-6 et DPVI-01)
Délibération du 16 juillet 2007 : convention ANRU (DU-07-0151)
Délibération du 5 juillet 2010 : modification du PLU pour la porte de Saint Ouen (DU-10-0105)
Délibération du 14 décembre 2005 : lancement de l'opération Binet, porte Montmartre (DU-05-212)
Délibération des 25 et 26 mars 2013 : lancement de l'opération Croisset (DU-13-008)

Les lettres d’information :

Lettre GPRU – les 4 portes du 18e : Lettre n° 5, (2015 - 1,88 Mo)
Le quartier Porte Montmartre – Porte de Clignancourt : Lettre n° 4, (2009 - 845 Ko), Lettre n° 3, (2008 - 1,3 Mo) Lettre n° 2, (2006 - 1,4 Mo), Lettre n° 1, (2004 - 1,09 Mo)

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.