Ouvrir la recherche
Actualité

Pour les droits des femmes et l'égalité professionnelle

Mise à jour le 02/03/2020
En mars, la Ville organise, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, des événements autour de la question de l'égalité professionnelle. Au programme: conférences, expos, spectacles…

La question de l’égalité professionnelle au cœur du 8 mars 2020

Depuis 1946, l’égalité femmes-hommes est un principe constitutionnel (les femmes ont des droits égaux à ceux des hommes dans tous les domaines… du moins virtuellement). Bien que l'égalité professionnelle soit inscrite dans plus de treize lois, la situation des femmes sur le marché du travail reste plus fragile que celle des hommes (salaires, développement des carrières, retraites, etc. ).
Selon un rapport sur la situation en matière d'égalité entre les femmes et les hommes excercice 2018 émanant de la Ville de Paris, les femmes sont moins souvent cadres (41% contre 47% d’hommes) et lorsqu’elles en ont le statut, elles sont bien moins rémunérées que leurs homologues masculins. Leur salaire horaire moyen net/h est inférieur de 36% à celui des hommes. Dans les professions intermédiaires, l’écart est moindre mais il reste significatif (15%).
Le temps partiel concerne 2 fois plus de femmes que d’hommes, situation qui est accentuée dans les catégories les moins rémunérées. 15 % des femmes cadres travaillent à temps partiel contre seulement 7 % des hommes cadres. Parmi les employé.es, 31 % des Parisiennes travaillent à temps partiel, contre 19 % des Parisiens. Ces conditions d’emploi, déjà très inégalitaires, sont fortement influencées par la parentalité qui reste encore en 2017 principalement l’affaire des femmes : 22% des femmes mères d’un enfant sont à temps partiel, ce n’est le cas que de 11% des hommes pères d’un enfant
La lutte pour l’égalité professionnelle est une revendication de longue date des mouvements de femmes et féministes.

Les temps forts

Le 3 mars , rendez hommage à Chantal Rogerat Apostolo

Inauguration d'une plaque commémorative au 50, rue Edouard-Pailleron (19e) à 11 h
Figure essentielle des luttes syndicales et féministes, Chantal Rogerat Apostolo, poursuit un parcours hors normes qui l’amène, après des études d’histoire, à entrer à l’usine comme ouvrière chez THOMSON, afin, pour reprendre ses mots, « de connaître la classe ouvrière ». Elle y rencontre le syndicalisme de la CGT, qu’elle intègre en 1964 au sein de la fédération de la métallurgie. Elle rejoint, en 1969, le magazine féminin de la CGT, Antoinette - dont le siège était situé au 50 rue Edouard Pailleron (19e) - qui, sous son impulsion, devient un laboratoire d’idées, unique en son genre, abordant sans concession les questions du partage des tâches domestiques, de l’avortement, de la contraception, du viol, du sexisme ordinaire. A la suite de son passage à la rédaction d’Antoinette, dont elle est licenciée, elle entre au CNRS en 1982 au sein du groupe d’étude de la division sexuelle et sociale du travail dont elle devient, en 1990, directrice adjointe. En 1995, elle cofonde le groupe de recherche Marché du travail et genre.

Le 5 mars à Paris, poussez les portes de la #CiteAudacieuse

9 rue de Vaugirard 75006 PARIS de 20h à 23h30
Portée par la Fondation des Femmes avec le soutien de la Ville de Paris, la Cité ouvrira ses portes au cœur de Paris.
Elle a pour ambition de faire rayonner les femmes et leurs droits à Paris et en France. Elle accueille les bureaux d’associations de lutte contre les violences faites aux femmes et de promotion de l’égalité, et est un lieu d’accueil culturel et citoyen, ouvert au grand public.
En présence d'Anne-Cécile Mailfert, Présidente de la Fondation des Femmes, et de Sylvie Pierre-Brossolette, Présidente du comité d’orientation de la Cité Audacieuse.

Le 7 mars, rendez-vous au 2e forum féministe parisien "Égalité professionnelle"

Mairie du 4e arrondissement, 2 place Baudoyer 75004 Paris de 10h à 17h
Ouvert à toutes et tous, ce forum féministe parisien mettra à l’honneur les femmes, associations, collectifs, institutions qui luttent pour atteindre l’égalité professionnelle. Il réunira un village de structures parisiennes engagées pour l’égalité professionnelle, ainsi que des tables rondes et ateliers afin de réfléchir et construire collectivement les moyens d’atteindre cette égalité.

Le 8 mars, participez à la manifestation "grève féministe on arrête toutes !"

Ce mouvement, organisé par le collectif "onarretoutes" , a lancé le mot d'ordre suivant:
"Dans le monde entier les femmes luttent et ont toujours lutté. C'est ainsi qu'elles ont pu faire progresser leur condition . Mais les attaques se multiplient: nous disons haut et fort stop !
Stop… aux discriminations, au sexisme, aux violences, aux inégalités salariales, aux injonctions sur nos corps".

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.