Ville de Paris

Reportage

« Notre-Dame brûle » : dans les coulisses du tournage

Mise à jour le 03/02/2022
De mars à juin 2021, 150 personnes ont travaillé sous la direction de Jean-Jacques Annaud, réalisateur du film « Notre-Dame brûle », consacré à l'incendie de la cathédrale le 15 avril 2019 et qui sort ce mercredi 16 mars au cinéma. Reportage dans les coulisses d'un tournage où l'on joue avec le feu.
Odeur de brûlé, poutres calcinées, eau qui coule au sol, tuyaux, masques, équipements de pompiers : pas de doute, nous sommes au bon endroit. Ce jour-là et comme tous les autres, c’est l’effervescence à la Cité du Cinéma de Saint-Denis. Et pour cause, Notre-Dame brûle.
Mais cette fois, le feu ne surprend personne. Il a été volontairement allumé par l’équipe du tournage de Notre-Dame brûle, le dernier film de Jean-Jacques Annaud. Le réalisateur du Nom de la Rose, l’Ours, Sept ans au Tibet et Deux frères tourne son prochain film consacré à l’incendie de la cathédrale, produit par Pathé.
L’entreprise est de taille : faire revivre l’incendie du 15 avril 2019 comme si on y était. Et comprendre dans quelles circonstances il s’est déclaré. Pour cela, d’immenses décors ont été reconstitués dans les studios de Saint-Denis.

Le beffroi reconstitué à taille réelle

Tournage du film de Jean-Jacques Annaud sur Notre Dame
Tournage du film de Jean-Jacques Annaud sur Notre Dame
Julien de Saint Phalle / Ville de Paris
Le saviez-vous ? La cloche la plus lourde de Notre-Dame s’appelle Emmanuel et pèse 13 tonnes. Ses voisines sont un peu plus légères et pèsent entre 4 et 6 tonnes. Un sacré défi pour l’équipe de la décoration qui a reconstitué quatre cloches du beffroi à taille réelle. En lieu et place de la fonte, le plâtre a été privilégié. Si elles sont plus légères, les cloches n’en demeurent pas moins très réalistes.
Quant aux poutres qui soutiennent les cloches, elles donnent l’impression d’avoir plusieurs siècles derrière elles. Là encore, c’est une illusion parfaitement maîtrisée : volontairement abîmées au kärcher, elles ont ensuite été brûlées au chalumeau et peintes. On nous indique même que des déjections de pigeon ont été reproduites pour donner au beffroi un caractère parfaitement authentique…

Un DJ du feu pour enflammer Notre-Dame

Le spectateur n’y verra que du feu. Un système de tuyauterie à gaz, alimenté par des bouteilles de gaz et géré par un « DJ du feu », a permis de filmer une scène clé du film : la lutte contre les flammes dans les deux beffrois qui a permis aux tours de ne pas s’effondrer. Des pistolets à braises ont même été utilisés pour reproduire les projections de braises reçues sur les casques des pompiers.
Sur le plateau, cinq pompiers comédiens luttent contre les flammes sous l’œil expert de dix vrais pompiers venus avec leur camion équipé de lances. Quelques brûlures sont à déplorer du côté des acteurs qui comprennent dans le même temps qu’il est difficile de monter des escaliers en courant avec 20 kg d’équipement sur le dos.
« Le plus impressionnant, c’était la chute de la flèche, nous raconte Maxence, l’assistant en régie de Jean-Jacques Annaud. Huit caméras ont été installées pour filmer la scène, il ne fallait pas se louper ». Car pas question de la filmer une seconde fois en cas d’échec, reconstituer l’effondrement de la flèche ayant demandé des jours de préparation.

Retrouver le plaisir de tourner ensemble

Même si les éléments se déchaînent sur le tournage, on ne croise que des visages souriants. Dans le studio plongé dans le noir, chacun connaît sa place et son rôle. Chef opérateur, techniciens, régisseurs, scriptes, assistants à la réalisation, comédiens, tous sont heureux d'avoir repris le chemin des studios et des tournages.
Le tournage de Notre-Dame brûle s'est déroulé de la mi-mars à la mi-juin 2021. La sortie du film est attendue le 16 mars 2022.

Le tournage en images

Pour aller plus loin

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations