Les petits Parisiens dans les starting-blocks pour les Jeux de Paris 2024

Focus
Mise à jour le 13/04/2023
Read in English
basket fauteuil - adidas arena
Activités périscolaires, ateliers sportifs et artistiques, initiation à la nage et aux disciplines paralympiques… Paris profite des prochains Jeux pour faire du sport une priorité éducative et citoyenne.
Mettre l’enfance et la jeunesse au cœur des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, c'est une priorité pour Paris. Cet évènement majeur est une chance de faire émerger une génération de Parisiennes et de Parisiens ouverts sur le monde grâce aux valeurs olympiques. Car le sport est plus qu’une discipline académique, c’est un levier de réussite pour tous.

Les activités périscolaires au rythme des Jeux

Musée olympique des écoles Kellner et Epinettes (17e)
Pour l'année scolaire 2022-2023, plus d’un tiers des activités proposées dans le cadre périscolaire sont liées aux Jeux olympiques et paralympiques.
Ces projets éducatifs répondent à quatre objectifs :
  • La citoyenneté par les valeurs du sport, en mettant en avant la coopération, l’esprit d’équipe, l’engagement, et le dépassement de soi ;
  • L’inclusion dans et par le sport, pour dépasser les freins liés au genre, au handicap, aux croyances ou aux préjugés ;
  • Le sport vecteur de bien-être, pour sensibiliser les jeunes aux questions de santé, d’alimentation, aux méthodes de relaxation et encourager un meilleur équilibre de vie
  • l’apprentissage par l’héritage reçu et à léguer, en favorisant la dimension éducative : l’histoire, les valeurs du sport et les disciplines de l’olympisme.
Dès 2017, Paris a créé un dispositif d’éveil pour les tout-petits grâce à des ateliers de motricité autour de l’olympisme. Plus d’une trentaine de crèches parisiennes avaient à l’époque participé à cette « Quinzaine des Jeux pour la petite enfance ». La Ville a également mis en place de nombreuses actions dans les écoles parisiennes telles que le cartable pédagogique Jeux olympiques pour les classes de CM2. Construite avec la Ligue de l’enseignement, cet outil permet d’utiliser l’histoire et les valeurs olympiques et paralympiques comme supports d’apprentissage en classe.

Des établissements engagés pour les Jeux olympiques et paralympiques

CASPE 7 15 centres de loisirs Sensisbilisation au sport et Handisport stade Emile Antoine 15

Génération 2024 : mode d’emploi

Le label « Génération 2024 » valorise l’implication des écoles, collèges et lycées dans la préparation des JOP. Il est délivré par l’Éducation nationale aux établissements scolaires volontaires. La Ville et l’Académie de Paris souhaitent labelliser 80% des collèges d’ici 2024 (aujourd’hui 50% des collèges le sont à Paris). L’obtention du label permet :
  • Des partenariats entre le monde scolaire et le mouvement sportif pour encourager la pratique des jeunes
  • De participer aux événements promotionnels olympiques et paralympiques en bénéficiant d’un accompagnement pédagogique
  • Facilite l’attribution ou la validation de projets financés dans le cadre des appels à projets JOP.
Chiffres clés
- 215 établissements labellisés Génération 2024 au 1er septembre 2022 (soit 20% des établissements parisiens) :
125 écoles – maternelles, élémentaires et polyvalentes, 38 collèges, 42 lycées, cités scolaires et groupes scolaires, 8 ESMS (établissements et services médico-sociaux qui accompagnent des personnes en situation de handicap), 1 EREA (établissement régional d’enseignement adapté)
>>Tous les établissements Génération 2024

Construire des Jeux citoyens : les mascottes, un outil pédagogique

Pour faire découvrir les Jeux olympiques et paralympiques aux élèves, des panneaux cartonnés à l’effigie des deux mascottes olympiques et paralympiques ont été déployés dans les 654 écoles parisiennes et dans les centres de loisirs. Afin d’accompagner pédagogiquement la symbolique historique de ces effigies, des livrets didactiques à destination des équipes scolaires et périscolaires sont également mis à disposition. Un travail sur la citoyenneté au sein des Jeux est ainsi engagé dans toutes les écoles.

Promotion des valeurs civiques : le Musée olympique des élèves et la Trêve olympique

Deux exemples illustrent la promotion des valeurs civiques et olympiques dans les écoles :
Musée olympique des écoles Kellner et Epinettes (17e)
  • La Trêve olympique, un symbole de paix et de fraternité grâce au sport
L’Assemblée générale des Nations unies adoptera fin 2023 une résolution appelant les États membres de l’ONU à respecter la Trêve olympique – période d’arrêt temporaire des conflits et des hostilités du 19 juillet au 15 septembre 2024. L’adoption de cette résolution, et la symbolique de paix et de fraternité grâce au sport qu’elle incarne, sont une opportunité unique de promouvoir et d’engager la jeunesse autour des principes de la Trêve olympique.
Pour célébrer l’adoption de cette résolution, la Ville de Paris, les Académies de Créteil et Paris ainsi que Paris 2024 organiseront un ‘‘Model United Nations » (MUN) qui simulera le processus de négociation et d’adoption de la résolution sur la Trêve olympique par l’Assemblée générale des Nations Unies.
Environ 160 collégiens de 4ème de Paris et de Seine-Saint-Denis se réuniront pendant 2 jours avant l’été 2023 pour incarner le rôle de diplomates. Ils auront pour objectif de s’accorder sur un projet de résolution sur la Trêve olympique qui pourra être remis à un haut représentant du Mouvement olympique et/ou du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères français.

Art et sport pour ouvrir de nouveaux horizons

Portrait de la breakdanseuse qui fait une figure
Pour l’année 2022/2023, plus de 2700 ateliers proposés dans les activités périscolaires sont liés aux Jeux olympiques et paralympiques. Les liens entre l’art et le sport sont particulièrement mis en valeur.

« L’art pour grandir » et les résidences artistiques croisant art et sport en collège

La Ville de Paris finance au sein des collèges parisiens » installation de résidences artistiques. Ce programme répond au label « L’art pour grandir » qui vise à développer les liens entre établissements scolaires et institutions culturelles. L’objectif ? Permettre aux jeunes Parisien.e.s de se familiariser avec les pratiques artistiques tout en découvrant les lieux de production, de création et de diffusion.
Ces résidences permettent aux adolescents, et en particulier les plus éloignés des pratiques culturelles, de découvrir des œuvres et des artistes inspirants. Les ateliers de pratiques artistiques impliquent artistes, élèves, professeurs et familles pour se familiariser à diverses disciplines : arts numériques, photographie, écriture, cirque, musique, théâtre, danse, cinéma, cultures urbaines, etc. Pour favoriser le rayonnement des résidences artistiques au-delà des établissements scolaires, ces résidences font l’objet de restitutions ouvertes à un large public : familles, habitants du quartier, etc.
Ces résidences artistiques se placent dans le cadre de l’Olympiade culturelle, renforcée depuis la rentrée 2022 avec treize projets associant art et sport, tout en interrogeant les valeurs de l’olympisme. Parmi eux, afin d’approfondir les liens entre la Ville de Paris et la Seine-Saint-Denis, une nouvelle résidence croisée sera également développée avec ce département et l’établissement culturel le Carreau du Temple qui aura pour fil conducteur l’Olympiade culturelle.

L'émancipation par le break

Les Jeux de Paris 2024 vont élever le break au rang de discipline olympique. Un projet a été initié autour de cette pratique sportive sous différents angles :
  • La citoyenneté à travers la pratique et les valeurs de la danse (l’équité, le travail d’équipe, l’égalité, la discipline, la persévérance et le respect) : mettre en avant la coopération, l’esprit d’équipe, l’engagement, le dépassement de soi.
  • L’inclusion dans et par la danse : dépasser les freins liés au genre, au handicap, aux croyances, ou aux préjugés : le projet prévoit d’aborder le break sous l’angle du top rock qui est une composante accessible du break et qui se danse essentiellement debout.
  • La danse comme vecteur de bien être : sensibiliser aux questions de santé, d’alimentation et aux méthodes de relaxation ; encourager un meilleur équilibre de vie. Pour cela nous ferons intervenir un/une spécialiste de ces notions auprès des jeunes.
  • L’apprentissage par l’héritage reçu et légué : favoriser la dimension éducative en lien avec les apprentissages directs ou indirects avec les valeurs de la danse et par extension des disciplines de l’olympisme. Le projet prévoit 1 conférence dansée sur l’histoire du break et son évolution jusqu’aux Jeux de 2024.
Cette année, le projet se déroule sur 4 collèges parisiens avec pour perspective de l’étendre en 2023/2024 à au moins 14 collèges et une participation aux célébrations des Jeux en 2024.

Inclusion et égalité par le sport

15 000 élèves aux Jeux sportifs scolaires

Les Jeux sportifs et scolaires (JSS) sont un événement sportif et culturel s’inscrivant dans la dynamique de la Semaine olympique et paralympique. L’objectif : organiser une rencontre sportive rassemblant les élèves de primaire et de collège de Paris et de la Seine-Saint-Denis, en favorisant la participation de jeunes du monde entier.
Cette année, les Jeux sportifs scolaires étaient organisés au moment de la Semaine olympique et paralympique du 3 au 7 avril 2023.
Sur la thématique de l’inclusion, 550 classes pour 15 000 élèves de CM1 et CM2 dans 27 équipements sportifs ont profité à cette occasion :
  • De ressources pédagogiques avec un cartable des Jeux pour chaque élève
  • D’un parcours sportif avec 1 sport individuel, 1 sport collectif et 1 activité parasportive
  • D’un parcours culturel sous le signe de l’Olympiade culturelle et autour des valeurs olympiques
Un cérémonial a permis aux enfants de vivre une expérience similaire aux Jeux : ils ont pu défiler puis allumer la flamme des Jeux sportifs scolaires. À la fin de la cérémonie, leurs médailles leur ont été remises après passage sur le podium.

Le sport pour lutter contre le décrochage scolaire

Escrime au collège Colette Besson (20e)
L'appel à projets « Éducation par le sport » vise à lutter contre le décrochage scolaire grâce au sport en s’appuyant sur les clubs et associations sportifs. En effet, les clubs donnent accès, aux côtés de la famille et de l’école, à des lieux d’apprentissage des valeurs citoyennes, d’engagement et de respect de l’autre. Ils proposent également parfois du soutien et de la médiation scolaires.
Chaque année, une promotion de clubs sportifs et d’écoles est sélectionnée autour de projets pour :
  • faire émerger de nouveaux programmes d’éducation par le sport permettant de réduire les inégalités scolaires et de lutter contre le décrochage scolaire ;
  • rapprocher les établissements scolaires et le mouvement sportif pour créer des synergies.
Ainsi, l’année dernière, ces projets ont permis d’accompagner 519 enfants de 23 établissements scolaires, dans un parcours sportif de réussite éducative. Pour l’année scolaire 2022/2023, ce sont 28 nouveaux projets qui sont mis en œuvre dans près de 50 établissements scolaires.

Nage, marche et vacances olympiques !

Savoir nager : la natation ouverte à tous les enfants

Piscines: des espaces ludiques pour les familles vignette
La Ville de Paris, Paris 2024 et la Fédération française de natation impulsent un nouveau projet pour réduire les inégalités quant à la pratique de la natation et permettre à tous les enfants parisiens de nager en fin de CM2.
Le dispositif « Savoir nager » cofinancé par le Fonds de Dotation Paris 2024 vise à favoriser l’apprentissage de la natation par les enfants, adolescents, et quelques adultes, à prévenir les risques liés à la baignade et à écarter le risque de noyade, en ouvrant de nouveaux créneaux à toutes les vacances scolaires.
À l’été 2022, 8 clubs de natation ont permis à 500 bénéficiaires, dont 448 enfants, de profiter de l’encadrement des éducateurs sportifs pour l’apprentissage de la natation. En 2023, le dispositif sera étendu à toutes les vacances scolaires afin qu’il puisse bénéficier à plus de 1200 enfants.

La marche : un outil ludique contre la sédentarité des jeunes

Des élèves du collège et du lycée Paul Valéry (12e) ont parcouru le GR75 à l’occasion de la Semaine olympique et paralympique 2021.
Marcher pour découvrir le handicap
Plusieurs parcours à pied avec des enfants sont organisés le 5 avril 2023 dans les 8e et 14e arrondissements dans le cadre des Jeux sportifs scolaires. Le but de ces marches : faire prendre conscience aux plus jeunes des éléments pouvant perturber les déplacements de personnes en situation de handicap dans la ville.
Depuis septembre 2021, la Ville de Paris participe aux côtés du Comité de randonnée pédestre de Paris à « Marchons à Paris », pour lutter contre la sédentarité. L’objectif : encourager les enfants, les jeunes et les équipes d’animateurs à bouger par le biais de randonnées, chaque mercredi après-midi sur les centres de loisirs élémentaires, et avec des parcours adaptés de 3 demi-journées à destination des collégiens. Un kit est distribué aux groupes inscrits contenant sac, podomètre, boussole et topoguide de balade dans Paris.
Sur 2022-2023, le projet a déjà concerné 48 jeunes de collèges et plus de 430 enfants de 6 arrondissements.

Des séjours sportifs scolaires autour du sport et des Jeux olympiques et paralympiques

Durant l’été 2022, la Ville de Paris a organisé un premier séjour olympique : une cinquantaine de collégiens ont pu quitter Paris et partir en séjour sur l’île d’Yeu. L'occasion pour eux d’aborder la pratique des mobilités douces (vélo) et d’y associer les valeurs de l’olympisme (performance, partage …).
Un espace découverte, village olympique, dédié aux Jeux de Paris 2024, a accueilli plus de 3500 enfants sur les deux mois d’été au parc du Tremblay. L’équipe de France de taekwondo a également proposé de nombreux ateliers aux jeunes accueillis.
De nombreux dispositifs permettent aux enfants de découvrir et pratiquer des activités sportives variées durant les vacances. Ainsi, Paris Sport Vacances propose des stages sportifs pour les enfants de 7 à 17 ans pendant les vacances scolaires ; en 2022, plus de 600 enfants ont bénéficié de ce dispositif.

Les challenges « Bougez malin » aux couleurs des Jeux

Prévenir le surpoids des enfants et les sensibiliser à une pratique sportive, c'est l'objectif du challenge sportif « Bougez malin » organisé chaque année par Paris.
2 000 enfants des centres de loisirs sont accueillis autour de 40 activités sportives au Centre sportif Georges Carpentier (13e) pour les sensibiliser aux problématiques liées à l’obésité, au surpoids et à la sédentarité. Les éditions 2023 et 2024 seront organisées aux couleurs des Jeux.
Recevez toutes les informations, perturbations et opportunités liées aux Jeux grâce à la newsletter Paris Info Jeux 2024.