Le deuxième homme le plus grand du monde est un champion de volley assis

Le saviez-vous ?
Mise à jour le 25/03/2024
Read in English
Photo
This content is also available in English
Manchette, glissades et sitzball : bienvenue dans le monde du volley assis ! Avec notre série « 24 Sports Chrono », vous saurez tout – ou presque – sur les disciplines des Jeux olympiques et paralympiques. À vos marques !

Le postérieur des joueurs doit être en contact permanent avec le terrain

Version handisport du volley-ball, le volley-ball assis est un jeu rapide et intense ! Il se pratique sur un terrain plus étroit et plus court (6 m sur 5 m), avec un filet plus bas qu’au volley-ball traditionnel (1,05 m pour les femmes, 1,15 m pour les hommes et 1,10 m en mixte).
L’objectif, comme au volley, est de faire tomber la balle dans le terrain adverse, grâce à une attaque bien placée par exemple ! Les joueurs sont assis à même le sol et « glissent » pour se déplacer, avec l’aide de tous leurs membres. Une règle à retenir : les fesses des joueurs ne doivent à aucun moment quitter le terrain de jeu. Et il est interdit de se lever ou sauter.
Le volley assis se joue à deux équipes de six joueurs. Les matchs se déroulent en trois sets gagnants de 25 points (5 sets maximum, le 5e se disputant en 15 points).

L’Iranien Morteza Mehrzad peut frapper la balle à 1,95 m du sol

Le volley assis s’adresse à des personnes ayant un handicap orthopédique, souffrant d’hémiplégie, de paralysie cérébrale et/ou d’un handicap neurologique évolutif.
Quand on est assis, avoir un grand buste et de grands bras est un avantage. C’est le cas de l’Iranien Morteza Mehrzad, médaillé d’or à Rio en 2016 et Tokyo en 2021. Atteint d’acromégalie, il est le deuxième homme vivant le plus grand du monde et mesure 2,46 m. Résultat, même assis, il peut frapper le ballon jusqu’à 1,95 m du sol !
Ce sport requiert également souplesse et cardio. Et, les déplacements étant limités sur le terrain, l’esprit collectif est aussi important pour coordonner les passes entre les joueurs et prendre des décisions rapides.
Image

Les catégories

Les sportifs sont classés en deux catégories :
  • VS1 : athlète présentant des déficiences importantes (principalement des athlètes amputés de membres inférieurs ou de l’avant-bras)
  • VS2 : athlète présentant des déficiences moins graves (limitation d’amplitude articulaire ou perte de force musculaire aux membres inférieurs)
Les équipes de volley assis sont composées de douze joueurs des deux différentes catégories dans les épreuves masculines et féminines : dix joueurs sont de la catégorie VS1 et deux joueurs maximum de la catégorie VS2.
Six joueurs sont sur le terrain à la fois : cinq joueurs sont de la catégorie VS1 et un joueur maximum de la catégorie VS2.
Vous aimez ?
« 24 Sports Chrono », c’est un sport à découvrir chaque lundi et jusqu’au 22 juillet.
Vous avez raté l’épisode précédent ? Séance de rattrapage ici avec l’escrime fauteuil.

C’est une discipline détournée pour la rééducation des soldats blessés

Née, selon les sources, en 1943 ou en 1956, cette pratique a d’abord été une activité de rééducation pour les soldats amputés. Peu à peu, le but thérapeutique s’est estompé pour laisser place à une vision plus sportive et compétitive du jeu.
C’est le Comité des sports néerlandais qui a organisé la première manifestation le 5 mai 1956 à Amsterdam devant 25 000 spectateurs. En 1967, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Suède et le Danemark disputent la première compétition de « sitzball ».
L’entrée du volley assis aux Jeux paralympiques intervient quelques années plus tard, en 1980 pour les hommes. Il faudra attendre 2004 pour les femmes !
Les équipes de France féminines et masculines n’existent que depuis 2019.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Vidéo Youtube

Parlez-vous volley-ball ?

Vous connaissez sans doute la passe (touche de la balle avec la pulpe des doigts, les deux bras en l’air), la manchette (réception sur les avant-bras) ou l’attaque, appelée aussi smash (frappe puissante à une main).
Mais saviez-vous qu’on peut aussi faire des quéquettes (petit lob poussé avec les doigts juste derrière le contre) ou mettre une mine (attaque ultrapuissante qui s’écrase au sol et marque le point) au volley assis comme au volley-ball traditionnel ?
C’est où ? C’est quand ?
Les épreuves de volley assis se dérouleront du 29 août au 7 septembre 2024.
Les tournois femmes (8 équipes) et hommes (8 équipes) se disputeront à l’Arena Paris Nord (Villepinte).
Pour acheter vos places.

Qui sont nos champions ?

Les champions de France, les Isséens de l’équipe « Issy c’est assis », sont en bonne voie pour être qualifiés, et notamment Mickaël Gagliardi. La jeune équipe de France de volley assis s’appuie fortement sur des athlètes néophytes, dont huit membres sont issus de La Relève : Matthieu Jagu, Thibaut Lefrançois, Benjamin Pillerault, Jean-Christophe Rambeau, Damien Roget, Samou Soumaro chez les hommes, et Sylvanie Logello chez les femmes.

Où pratiquer à Paris ?

Discipline récente en France, le volley assis est encore en phase de développement. Mais que vous ayez un handicap ou pas, si vous souhaitez développer votre précision tout en travaillant votre cardio, que votre sangle abdominale a besoin d’être développée… laissez-vous tenter par l’aventure ! Vous serez surpris par l’épreuve d’endurance que représente cette discipline !
Le PUC, notamment, développe une section dédiée.

Paris Info Jeux

Votre newsletter personnalisée pour faciliter vos déplacements et vos sorties pendant les Jeux !

Recevoir les informations