Ouvrir la recherche
Service

Eau potable/ Eau non potable

Mise à jour le 02/05/2019

Prix de l'eau

Depuis le 1er janvier 2019, le prix du mètre cube d'eau s'élève à 3,43 €/m3 TTC hors abonnement, soit une baisse globale du prix de l’eau de 1,7 %.

La tarification

L’eau de Paris est la plus économique des eaux, pour tout type d'usages au quotidien : elle coûte 0,003 euro le litre.

La consommation journalière d’eau du robinet est en moyenne de 100 litres par personne, tous usages confondus. La dépense quotidienne en eau pour une famille de 4 personnes est ainsi d’environ 1 euro, soit le prix d’une baguette de pain. Et le calcul est encore plus avantageux pour l'eau de boisson : un Parisien qui boit 1,5 litre d’eau de Paris par jour dépense seulement 1,8 € par an !
Ce prix comprend la protection et l’entretien de la ressource, le captage, le traitement en eau potable, le transport, la surveillance, la distribution mais aussi la collecte des eaux usées et leur épuration avant leur retour dans le milieu naturel, sans oublier les redevances pour financer les actions de protection des eaux.
Voir le détail sur le site Eau de Paris

La facturation

La majorité des parisiens disposent de compteurs collectifs installés au pied des immeubles, ils ne reçoivent pas individuellement de facture d’Eau de Paris, les factures sont envoyées aux abonnés gestionnaire ou titulaire du contrat d’eau (syndics, bailleurs privés et sociaux, …).
Voir le détail sur le site Eau de Paris

La qualité de votre eau

Comment la qualité de l'eau est-elle contrôlée ?

L'eau du robinet est le produit alimentaire le plus contrôlé de France. Pour être reconnue potable, l'eau doit respecter deux conditions essentielles :
  • ne pas contenir de germes ou de bactéries susceptibles de provoquer des maladies
  • ne pas présenter de concentrations de substances indésirables supérieures aux normes

L'eau de Paris est sûre

L’eau de Paris respecte les 56 paramètres de potabilité définis par le Code de la santé publique dans le cadre des normes européennes qui forment le standard de qualité sanitaire le plus élevé au monde. Elle ne présente aucun risque pour la santé d’une personne qui en consommerait toute sa vie.

Dernier rapport sur la qualité de l'eau de votre secteur disponible sur le site Eau de Paris

Modérer sa consommation d'eau

L'eau potable au robinet est un confort dont nous n'avons pas toujours conscience et qui engendre souvent des gaspillages. En France, chaque habitant utilise en moyenne 150 à 200 litres d'eau par jour.

Les bons gestes au quotidien

Dans la cuisine

remplissez puis videz les bacs de l'évier pour laver et rincer, vous limitez ainsi votre consommation en eau. Laisser le robinet ouvert pour faire la vaisselle ou laver les légumes, c'est augmenter votre facture d'eau.

Dans la salle de bain

  • Privilégiez la douche, qui nécessite environ deux fois moins d'eau qu'un bain
  • Rincez-vous les dents avec un verre d'eau
  • Remplissez un bol d'eau pour nettoyer le rasoir

Décelez rapidement les fuites

Si vous êtes équipé d'un compteur, relevez-le le soir, avant de vous coucher, et vérifiez-le matin avant d'avoir fait couler l'eau. Si les chiffres ont changé, il y a risque de fuite dans votre installation. Vérifiez les robinets, la chasse d'eau, le ballon d'eau chaude…
Si votre logement n'est pas muni d'un compteur, faites vérifier une fois par an votre installation

Petites fuites, grandes factures !

Un robinet qui goutte : 35 m³/an = 80 €
Un filet d'eau qui coule : 140 m³/an = 320 €
Une chasse d'eau qui fuit : 220 m³/an = 500 €

Le réseau d'eau potable

L'eau en quelques chiffres

- 102 zones de captages de sources

- 2 usines de potabilisation d'eaux de rivière

- 470 km d'aqueducs

- 2 000 km de conduites dans Paris

- 5 réservoirs principaux dans Paris

- une capacité de production d'eau potable par jour équivalente à 2 jours de consommation moyenne des Parisiens

D'où vient l'eau de Paris ?

L'approvisionnement de Paris en eau provient à part égales de cours d'eau (Seine et Marne) et de sources situées parfois jusqu'à 150 km de la Capitale !

D'importants besoins quotidiens en eau

Paris compte plus de 2 200 000 habitants. De plus, près de 1 000 000 personnes y travaillent chaque jour. Pour satisfaire leur demande, 514 000 m³ d'eau potable en moyenne sont mis en distribution chaque jour (chiffre 2014).

L'approvisionnement en eau de Paris

• Les captages d'eaux souterraines (sources, puits)

La Ville de Paris possède, dans un rayon de 80 à 150 km autour de la Capitale, de nombreuses sources qui lui fournissent environ la moitié de l'eau potable. Celles-ci se situent dans les régions de Sens, Provins, Fontainebleau, et à l'ouest, près de Dreux.

Chaque fois que cela a été possible, on s'est efforcé d'amener à Paris les eaux captées par la seule gravité. En cas d'impossibilité, des usines de pompage, implantées près des captages, relèvent les eaux qui sont ensuite acheminées jusqu'à Paris, par gravité, à plan d'eau libre.

• Les eaux superficielles (rivières, fleuve)

Les eaux d'origine superficielle sont prélevées dans la Seine et la Marne. Elles sont traitées dans 2 usines de potabilisation situées dans le sud-est de la région parisienne (Orly sur la Seine, Joinville sur la Marne), qui fournissent l'autre moitié de l'eau potable destinée aux Parisiens.

Paris peut-il manquer d'eau ?

La diversité des ressources (eaux souterraines et eaux de surface) garantit une sécurité d'approvisionnement de la Capitale.

Avant d'être distribuée, l'eau potable est stockée dans 5 réservoirs principaux d'une capacité globale de 1 087 000 m³ d'eau, volume correspondant à plus de 2 jours de consommation. Le réseau parisien est interconnecté avec l'ensemble du réseau de la banlieue de Paris : en cas de besoin, les différents fournisseurs d'eau peuvent se porter mutuellement secours.

La distribution de l'eau

Le réseau d’eau potable est alimenté principalement par des réservoirs établis à des emplacements permettant de desservir Paris. Les zones de distribution de l’eau des diverses provenances peuvent varier d’un jour à l’autre ou même d’une heure à l’autre en raison des contraintes de production.
  • Le réservoir de Montsouris (203 000 m³) alimente, à partir des eaux provenant des aqueducs de la Vanne et du Loing, les 1ier, 2e, 3e, 4e et 7e arrondissements, et en partie les 5e, 6e, 8e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 13e, 14e et 15e arrondissements. Plus d'infos ci-dessous.
  • Les réservoirs de Ménilmontant et des Lilas, les réservoirs et cuves de Belleville et de Montmartre (300 000 m³) alimentent, à partir des eaux provenant de l'usine de Joinville, les 18e, 19e et 20e arrondissements, et, en partie, les 9e, 10e, 11e et 12e arrondissements. Le réservoir de l’Hay-les-Roses (229 000 m3) alimente à partir des eaux provenant de l’usine d’Orly, une partie des 5e, 6e, 13e, 14e, 15e et 16e arrondissements.
  • Le réservoir de Saint-Cloud (355 000 m³) alimente, à partir des eaux provenant de l’aqueduc de l’Avre, le 17e arrondissement, et en partie les 8e, 16e et 18e arrondissements.
La capacité totale des réservoirs est d’environ 1 087 000 m³.
Carte des Unités de distribution de l'eau à Paris
distribution de l'eau à Paris
Eau de Paris

Les fontaines

illustration-fontaine.jpg
En cas de forte chaleur, ou tout simplement si vous avez soif, n'oubliez pas que 1 200 fontaines de distribution d'eau potable sont disséminées dans les rues, squares, jardins, cimetières et bois de Paris. Vous avez le choix entre de l'eau tempérée, de l'eau fraîche, et même de l'eau pétillante !

Chaque année, les fontaines sont en hivernage à partir du mois d’octobre. La date de remise en eau est fixée par arrondissement, chaque année, généralement au mois d’avril.

Petite histoire des fontaines à Paris

Les premières fontaines publiques sont apparues au XIIIe siècle à Paris.
  • 1550 : la fontaines des Innocents
  • 1733 : la fontaine Maubuée
  • 1872 : les fontaines Wallace
  • 1996-2002 : les fontaines à l'Albien

Les fontaines alimentées par la nappe d'Albien

En 1855, des forages entrepris dans la nappe de l’Albien mettent au jour une demi-douzaine de puits artésiens, puits d’où l’eau jaillit spontanément sans pompage. Si les forages anciens ont été condamnés depuis, cinq nouveaux puits ont été réalisés entre 1996 et 2002 ; tous servent aujourd’hui d’approvisionnement en eau de secours. Trois d’entre eux sont équipés de fontaines publiques situées place Paul Verlaine (Paris 13e), square Lamartine (Paris 16e.) et square de la Madone (Paris 18e).

Un nouveau puits est en cours de réalisation dans le périmètre de la ZAC Clichy-Batignolles (Paris 17e).
Signe particulier : elles contiennent une eau faiblement minéralisée et très riche en fer. Elles sont donc équipées d’un système qui régule la quantité de fer afin de rendre l’eau propre à la consommation.

Le réseau d'eau non potable

Paris a la particularité de disposer d'un réseau d’eau non potable, appelée également «eau brute», produite à partir de trois usines prélevant l’eau de la Seine et du canal de l’Ourcq. Depuis le XIXe siècle, ce double réseau garantit la fourniture d’eaux de qualité différente : l’eau potable, destinée à la consommation humaine, et l’eau non potable, Cette dernière fait l’objet d’une filtration grossière permettant d’y enlever les débris et particules supérieurs à 4 mm.
La quasi-totalité de l’eau non potable distribuée est consommée par les services municipaux pour l’alimentation des lacs et rivières des bois de Vincennes et de Boulogne, l’arrosage des espaces verts, le coulage des caniveaux, le lavage des trottoirs et des chaussées, et le curage des égouts. Les autres utilisateurs publics ou privés de l’eau non potable ne représentent que 2 % de la consommation : arrosage de certains parcs publics de l’État, production et distribution d’eau pour la climatisation et usages industriels divers.

Qui joindre en cas de problème ?

Pour tous problèmes relatifs à l’eau non potable à Paris, vous pouvez contacter :

- Eau de Paris au 09 74 506 507 (prix d’un appel local) ou sur leur site, pour tout problème lié à la distribution

- La Section de l'Assainissement de Paris située 27, rue du Commandeur 75014 Paris et joignable au 01. 53. 68.24. 80

A noter: La régie Eau de Paris assure, depuis le 1er janvier 2010, la distribution de l’eau potable jusqu’au robinet des Parisiens, mais aussi la gestion et la maintenance des réseaux (canalisations, vannes, etc.), l’installation des nouveaux branchements et la gestion de plus de 32 000 appareils publics (bouches d’incendie, fontaines Wallace, bouches de lavage…).

En savoir plus sur la distribution de l'eau à Paris

Le Pavillon de l'Eau

illustration-pavillon-de-l'eau.jpg
Eau de Paris dispose d’un lieu d’information et de sensibilisation du public sur l’eau : le Pavillon de l’eau. Cet espace constitue un relais indispensable vers les Parisiens, en particulier les plus jeunes, pour une meilleure connaissance des enjeux sur l'eau à Paris. Eau de Paris y propose une exposition permanente consacrée au schéma d’alimentation en eau de la capitale, des expositions temporaires, des animations pour enfants (animations pédagogiques, projections, spectacles…) et des rencontres thématiques.
Pavillon de l'eau
77 Avenue de Versailles
75016 Paris
Métro
Église d'Auteuil, Ligne 10
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ? Posez-nous directement votre question.
Accéder au formulaire

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.