Ouvrir la recherche
Actualité

Hacking de l’Hôtel de Ville : 5 projets innovants pour la ville de demain

Mise à jour le 28/10/2021
Chacun de ces projets dessine un nouveau cap dans la transition écologique et sociétale des villes.
Une dizaine de projets entrepreneuriaux pour la ville de demain seront présentés au Hacking de l'Hôtel de Ville, le jeudi 28 octobre 2021. Focus sur cinq d'entre eux.

Vertuo, rafraîchir la ville grâce aux gouttières d’immeubles

Ces bacs modulaires végétalisés connectés aux gouttières des immeubles permettent de reproduire le cycle de l’eau en ville. Les modules végétalisent ainsi tous les endroits où le sol ne permet pas naturellement de planter.
Vertuo start up
La start-up Vertuo propose une solution de végétalisation des milieux urbains.
Vertuo

Tactilaptic, émettre des sons à partir d’un contact avec la peau

Le dispositif Tactilaptic permet aux personnes ayant de faibles capacités motrices ou d’expression, de restituer de la musique, des sons, simplement à partir d’un contact de la peau établi entre la personne et son accompagnant.
Philippe Royer, CEO de Tactilaptic, utilise les technologies numériques pour questionner l’émotion et les sciences sociales. Cet ancien artiste a fondé Tactilaptic pour que cette technologie bénéfice aux personnes les plus fragilisées et contribue à rendre la ville plus inclusive.
Tactilaptip start up
Une technologie au service des personnes en situation de handicap.
Tactilaptip

Lil’Ô, métamorphoser une friche industrielle

Le projet Lil’Ô ambitionne de transformer une friche industrielle polluée en un lieu de reconquête de la biodiversité et en zone d'activités créatrices d'emplois. Ces postes s'adresseraient à des personnes éloignées du marché du travail autour de nouveaux métiers urbains.
Ferme florale, plateforme de compostage de déchets alimentaires, bosquets forestiers, le tout sur un bout d'île au milieu de la Seine, à quelques minutes en transport du centre de Paris… Autant de solutions concrètes pour désimperméabiliser la ville et créer une filière en économie circulaire.
Lil'Ô start up
Lil'Ô

Ferme Dunois, implanter une ferme sur les toits des écoles

L’association « Les fourmis qui jardinent » a fait le pari d’installer une ferme urbaine maraîchère et pédagogique sur les 1 600 m2 de toitures des écoles Dunois du 13e.
L’équipe souhaite faire de ce site un démonstrateur en permaculture et en économie circulaire. Les habitants et élèves de l’école pourront participer à des ateliers pédagogiques sur les sujets de l’alimentation durable et du gaspillage. Un jour, peut-être, des légumes produits sur les toits alimenteront la cantine de l'école.
Ferme Dunois start up
Les toits des écoles Dunois hébergent une ferme urbaine.
Ferme Dunois

WeWard, marcher en échange de monnaie digitale

Plus de 3 millions d’utilisateurs marchent pour WeWard. Cette application mobile gratuite encourage à marcher et pratiquer une activité physique quotidienne.
Chaque pas est converti en monnaie digitale (Wards), échangeable contre des offres, des dons à des associations ou des euros. En favorisant la marche à pieds, WeWard incite les citadins à privilégier un moyen de déplacement écologique et économique avant tout et aide à dynamiser les centres villes.
Pour les acteurs de l’aménagement du territoire et du transport, WeWard constitue une source complémentaire d’information pour comprendre comment les individus voyagent et potentiellement un moyen de désengorger des réseaux de transport.
Weward start up
WeWard récompense les piétons.
Weward
L’expo photo « Visages de l’innovation urbaine » prolonge le Hacking
Une série de portraits d'entrepreneurs et entrepreneuses sera exposée du 27 octobre au 15 novembre, à l’angle de la rue Lobau et de la rue de Rivoli. Retrouvez notamment parmi eux les clichés d'Yves Benchimol, CEO de WeWard et de Philippe Royer, CEO de Tactilaptic. Partez à leur rencontre avec vos écouteurs et votre casque pour vous immerger dans leurs univers sonores.

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations