Service

Des passerelles pour favoriser la réussite éducative

Mise à jour le 21/12/2023
La Ville de Paris et l'Éducation nationale travaillent ensemble sur les projets « Passerelles », également appelés « Liaisons », pour accompagner les enfants de la petite enfance au collège. Ces initiatives, déployées dans toute la Ville, facilitent les transitions entre les niveaux scolaires et agissent comme un levier pour l'adaptation et les apprentissages des enfants.

Les Passerelles, qu’est-ce que c’est ?

De la petite enfance au collège, chaque étape du parcours des enfants est une découverte, offrant à la fois des opportunités d'enrichissement pour leur développement et autonomie, mais aussi des moments de transition qu'il est essentiel d'accompagner.
Afin d'assurer une traversée harmonieuse de ce parcours, les acteurs de la petite enfance et de l'éducation créent des « Passerelles », également désignées comme « Liaisons » ou « Transitions », reliant les divers niveaux et structures d'accueil.
Les « Passerelles » se matérialisent à travers des projets pédagogiques collaboratifs portés par les différents acteurs éducatifs du territoire parisien, tels que professeurs, animateurs, ou professionnels de la petite enfance et de la jeunesse. Leur objectif est de faciliter les transitions lors des moments clés en mettant en œuvre des projets variés : sport, danse, théâtre, arts plastiques, lecture-écriture, etc.
Intégrées au projet éducatif de territoire, les Passerelles sont ainsi conçues pour favoriser la continuité éducative, tout en valorisant le rôle et l'engagement des familles dans une perspective de coéducation.

Des moments partagés

Dans le cadre de ces initiatives, des enfants de crèches partagent des moments à l'école maternelle, que ce soit pour prendre leurs repas ou jouer avec leurs aînés après la classe. De même, des écoliers sont accueillis par des collégiens, pour visiter l'établissement, participer à des jeux, et s'immerger en classe pour se familiariser avec leur futur environnement.
Les passerelles s'étendent également aux projets associant les écoles et les structures culturelles et sportives. Les liens avec les institutions culturelles et les clubs sportifs contribuent à réduire les inégalités d'accès à la pratique et aux offres culturelles, ainsi qu’à l'activité physique et aux loisirs, offrant à chaque enfant des connaissances et compétences essentielles pour construire son propre parcours. Par exemple, dans le cadre de l'initiative L'Art pour Grandir, plus de 70 collèges bénéficient de partenariats privilégiés avec des structures culturelles telles que des théâtres ou des compagnies de danse, proposant aux élèves des ateliers artistiques et un parcours de spectateurs.
D'autres exemples concrets sont fournis par les Ateliers Bleus Sportifs et les Mercredis du Sport, offrant à plus de vingt mille enfants l'opportunité de bénéficier d'une pratique sportive régulière. Ces initiatives renforcent les passerelles éducatives, favorisant l'épanouissement et la diversification des expériences pour tous les enfants.
Séance de lecture à l'école Littré, Paris 6e
Crédit photo : Laurent Bourgogne, Ville de Paris

Pour qui ? Pour quoi faire ?

Les « Passerelles » jouent un rôle clé en favorisant une adaptation progressive des enfants à leur nouveau milieu, que ce soit en crèche, à l'école maternelle, en élémentaire, et finalement au collège. En étroite collaboration avec les familles, les professionnels s'engagent dans la mise en œuvre d'actions concrètes visant à faciliter ces transitions.
Ces initiatives permettent aux enfants de découvrir leur futur environnement tout en les préparant aux nouveaux apprentissages et aux différentes formes de socialisation.
Les Passerelles sont également bénéfiques pour les parents, qui ont l'opportunité de participer à des actions spécialement conçues pour les préparer aux moments de transition de leurs enfants, tels que les « Cafés des Parents » ou les journées portes ouvertes.
Ainsi, les Passerelles ont une double vocation :
  1. Encourager le développement de l'enfant, son bien-être, sa prise d'autonomie et son émancipation ;
  2. Créer des moments d'échange propices à la communication entre enfants, parents et professionnels.

Quand ?

Ces initiatives peuvent être déployées tout au long de la journée scolaire, couvrant les heures d'enseignement, la pause déjeuner, les activités périscolaires du soir, ainsi que pendant les périodes de vacances.

Quelles ressources ?

La Ville de Paris a collaboré avec de nombreux professionnels pour créer un document visant à partager les expériences. Ce document, appelé le Référentiel Passerelles, regroupe les supports pédagogiques des actions entreprises, les aspects réglementaires à considérer, ainsi que des conseils pour évaluer les résultats obtenus.
De plus, une enquête menée par l'École Urbaine de Sciences Po offre une perspective des sciences sociales sur la mise en œuvre de ces projets.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations