Ouvrir la recherche
Service

Le Projet éducatif de territoire

Mise à jour le 19/01/2021
Le Projet éducatif de territoire (PEDT) est un outil de collaboration locale rassemblant la communauté éducative autour de valeurs, d’objectifs et d’actions, en matière d’éducation, pour offrir à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité.
Après deux reports d’un an du PEDT 2016-2019, un nouveau PEDT encore plus opérationnel et plus proche du territoire est en cours de rédaction. Présentation.

Vers un nouveau Projet éducatif de territoire !

La Ville de Paris, le Rectorat, la Préfecture et la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) sont engagés, depuis 2013, dans un Projet éducatif de territoire pour les jeunes Parisiens.
Un nouveau PEDT avait été signé pour la période 2016-2019, prolongé deux fois d’un an pour donner du temps à l’évaluation et faire face à la crise sanitaire.
Le nouveau projet éducatif de territoire devrait être voté au Conseil de Paris en juin 2021 pour une entrée en vigueur à la rentrée de septembre 2021.

Le résultat de l’évaluation

L’évaluation du précédent PEDT a mis en évidence les réussites du travail collaboratif entre acteurs. Le précédent projet éducatif de territoire a contribué à réduire les inégalités sociales et culturelles. Il a permis de poursuivre la démocratisation, sur l’ensemble du territoire parisien, de l’accès aux savoirs, à la culture et à la pratique sportive.
L’évaluation a aussi mis en évidence des attentes fortes :
  • un PEDT plus opérationnel
  • une meilleure déclinaison territoriale

une rédaction en deux temps

C’est pourquoi les cosignataires ont adopté en juin 2020 une méthodologie de rédaction en deux temps :
  1. novembre 2020- janvier 2021 : première étape consacrée à la détermination des grands objectifs pour le territoire parisien
  2. février- avril 2021 : deuxième étape afin d'identifier les enjeux territoriaux et d’arrêter les actions de terrain qui y répondent grâce à des temps de concertation (groupes de travail, réunions…) entre les cosignataires, les partenaires, les professionnels de terrain, les familles

L’affirmation de valeurs partagées

Comme dans le précédent PEDT, les cosignataires affirment leur conviction qu’éduquer, c’est transmettre et faire partager les valeurs républicaines afin de former les citoyens de demain.
Aussi, l’action éducative de l’ensemble des acteurs parisiens doit permettre aux enfants et aux adolescents de :
  • comprendre le monde dans lequel ils évoluent
  • apprendre à apprendre, développer leur esprit critique et d’analyse
  • développer leur sensibilité au monde et aux choses
  • cultiver le plaisir de la curiosité intellectuelle
  • se projeter dans l’avenir
Enfants et adultes partagent des activités ensemble.
Bienveillance, partage - Photo montage
Laurent Bourgogne / Ville de Paris

Réduire les inégalités sociales et culturelles sur l'ensemble du territoire parisien

Une autre ambition du projet éducatif de territoire, une nouvelle fois réaffirmée, est de réduire les inégalités sociales et culturelles en démocratisant sur l’ensemble du territoire parisien, l’accès aux savoirs, à la culture, à la pratique sportive.

Prendre en compte les besoins, le rythme et l'âge de l'enfant

Au-delà de ces principes, le projet éducatif territorial vise aussi à mieux prendre en compte les différents temps de la journée d’un enfant.
En maternelle, le respect des rythmes de l’enfant est primordial. Pour lui permettre de se repérer au mieux, une ritualisation des passages entre les différents temps et les différents adultes sera généralisée afin de créer une continuité permettant aux enfants et aux familles de mieux connaître les interlocuteurs et leurs missions.
Pour les adolescents, une attention particulière est donnée à la prise en compte du besoin d'indépendance mais aussi à la lutte contre le décrochage scolaire.
Enfin, l’action éducative vise une meilleure inclusion des enfants en situation de handicap et, plus largement, à besoins éducatifs particuliers.
La Papothèque, un exemple de lien avec les familles
La Papothèque est un lieu de parole informel et interculturel qui accueille parents et personnels d'une école. Une initiative au cœur du secteur Pajol dans le 18e arrondissement ! Créée à l'initiative de Rébécca Duvilliers, psychologue scolaire du quartier La Chapelle, elle est aujourd'hui animée par Véronique Rivière, directrice de l'école Pajol et présidente de l'association Culture2+ .

Lieu d'écoute, d'échange et de partage, dans une ambiance conviviale, la papothèque permet aux parents non francophones de mieux comprendre l'école, de raconter leur histoire (l'exil, la migration), de poser des questions sur l'orientation scolaire ou l'éducation en général dans leur langue maternelle (mandarin, tamoul, arabe, etc.), grâce à la présence d'un ethnopsychologue interprète.

Sur le secteur La Chapelle, où 60 % des enfants ont une langue maternelle différente du français, cette initiative peut être déclinée dans des structures d'accueil de la petite enfance. Pour répondre à cet objectif du renforcement lien école-famille, un vrai enjeu pour le quartier, d'autres actions ont été initiées par différentes structures du quartier.

Les nouvelles priorités

Un PEDT pour les enfants et adolescents de 0 à 16 ans

Le nouveau PEDT intègre les établissements d’accueil de la petite enfance pour une meilleure cohérence éducative.

7 axes stratégiques

L'ambition de ce nouveau PEDT est de travailler selon 7 axes stratégiques :
  1. renforcer la fluidité et la continuité des parcours éducatifs
  2. favoriser l’égalité et la réussite éducative de tous les enfants
  3. renforcer l’inclusion des enfants présentant des besoins éducatifs particuliers
  4. améliorer la santé et le bienêtre de tous les enfants
  5. développer la place et le rôle des familles
  6. promouvoir l’engagement citoyen et l’éducation à la citoyenneté et au développement durable
  7. favoriser le travail collaboratif entre professionnels et capitaliser ses apports

Une gouvernance locale du PEDT

En outre, les cosignataires ont identifié un axe stratégique transversal relatif à la gouvernance locale. Il s’agit de mettre en place des outils de pilotage local pour permettre :
  • une large implication des professionnels, des familles et des enfants eux même
  • une mise en œuvre locale des actions
  • un suivi des actions dans la durée.

Une large concertation

Après un appel à contribution et des groupes de travail …

Au niveau parisien, un appel à contribution a été lancé auprès des professionnels et des associations représentatives des parents d’élèves et des familles pour recueillir des pistes d’actions et proposer des objectifs opérationnels déclinant les 7 grandes orientations.
Des groupes de travail réunissant les acteurs éducatifs se sont ensuite réunis fin 2020 pour proposer des objectifs opérationnels et ajouter des propositions d’actions.
La concertation parisienne a réuni près de 200 participants pour nourrir le cadre parisien du PEDT et nourrir les réflexions locales.

…une concertation locale dans chaque arrondissement

La communauté éducative et ses partenaires, sont maintenant appelés à participer à la déclinaison territoriale du PEDT organisée dans les arrondissements. Cette phase aboutira à des plans d’actions locaux pour un PEDT opérationnel, au plus près du terrain.
La concertation se poursuit jusqu’à fin avril 2021 avant la rédaction finale du PEDT et sa présentation au Conseil de Paris.
Vous ne trouvez pas l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.